Créer une connexion source Adobe Analytics dans l’interface utilisateur

Ce tutoriel décrit les étapes à suivre pour créer une connexion source Adobe Analytics dans l’interface utilisateur afin d’importer les données de suite de rapports Adobe Analytics dans Adobe Experience Platform.

Prise en main

Ce tutoriel nécessite une compréhension pratique des composants suivants de l’Experience Platform :

  • Système de modèle de données d’expérience (XDM) : cadre normalisé selon lequel Experience Platform organise les données d’expérience client.
  • Real-time Customer Profile : fournit un profil client en temps réel unifié basé sur des données agrégées issues de plusieurs sources.
  • Sandboxes : Experience Platform fournit des sandbox virtuelles qui divisent une instance de Platform unique en environnements virtuels distincts pour favoriser le développement et l’évolution d’applications d’expérience numérique.

Terminologie clé

Il est important de comprendre les termes clés suivants utilisés dans ce document :

  • Attribut standard : les attributs standard sont tous les attributs prédéfinis par Adobe. Ils renferment la même signification pour tous les clients et sont disponibles dans les groupes de champs des données sources Analytics et du schéma Analytics.
  • Attribut personnalisé : les attributs personnalisés sont tout attribut de la hiérarchie des variables personnalisées dans Analytics. Les attributs personnalisés sont utilisés dans une mise en oeuvre Adobe Analytics pour capturer des informations spécifiques dans une suite de rapports. Leur utilisation peut différer d’une suite de rapports à l’autre. Les attributs personnalisés comprennent les eVars, les props et les listes. Pour plus d’informations sur les eVars, consultez la Analytics documentation sur les variables de conversion.
  • Tout attribut dans les groupes de champs personnalisés : les attributs qui proviennent de groupes de champs créés par les clients sont tous définis par l’utilisateur et sont considérés comme des attributs ni standard ni personnalisés.
  • Noms conviviaux : les noms conviviaux sont des libellés fournis par l’utilisateur pour les variables personnalisées dans le cadre dʼune implémentation Analytics. Pour plus d’informations sur les noms conviviaux, consultez la Analytics documentation sur les variables de conversion.

Créer une connexion source avec Adobe Analytics

Dans l’interface utilisateur de Platform, sélectionnez Sources dans le volet de navigation de gauche pour accéder à l’espace de travail Sources. L’écran Catalogue affiche diverses sources avec lesquelles vous pouvez créer un compte.

Vous pouvez sélectionner la catégorie appropriée dans le catalogue sur le côté gauche de votre écran. Vous pouvez également utiliser la barre de recherche pour réduire les sources affichées.

Dans la catégorie des applications Adobe, sélectionnez Adobe Analytics, puis Ajouter des données.

catalog

Sélectionner les données

IMPORTANT

Les suites de rapports répertoriées à l’écran peuvent provenir de différentes régions. Il vous incombe de comprendre les limites et les obligations de vos données, ainsi que la manière dont vous utilisez ces données dans Adobe Experience Platform entre les régions. Assurez-vous que votre entreprise l’autorise.

Le Ajout de données à la source Analytics vous fournit une liste de Analytics données de la suite de rapports avec laquelle créer une connexion source.

Une suite de rapports est un conteneur de données qui constitue la base de Analytics création de rapports. Une organisation peut comporter de nombreuses suites de rapports, chacune contenant différents jeux de données.

Vous pouvez ingérer des suites de rapports provenant de n’importe quelle région (États-Unis, Royaume-Uni ou Singapour) tant qu’elles sont mappées à la même organisation que l’instance de sandbox Experience Platform dans laquelle la connexion source est créée. Une suite de rapports ne peut être ingérée qu’à l’aide d’un seul principal flux de données. Une suite de rapports qui n’est pas sélectionnable a déjà été ingérée, soit dans l’environnement de test que vous utilisez, soit dans un autre environnement de test.

Plusieurs connexions entrantes peuvent être établies pour importer plusieurs suites de rapports dans le même environnement de test. Si les suites de rapports comportent des schémas différents pour les variables (comme les eVars ou les événements), elles doivent être mappées à des champs spécifiques dans les groupes de champs personnalisés et éviter les conflits de données à l’aide de Préparation de données. Les suites de rapports ne peuvent être ajoutées qu’à un seul environnement de test.

REMARQUE

Les données de plusieurs suites de rapports ne peuvent être activées pour Real-time Customer Profile que s’il n’existe aucun conflit de données, comme deux propriétés personnalisées (eVars, listes et props) ayant une signification différente.

Pour créer une Analytics connexion source, sélectionnez une suite de rapports, puis sélectionnez Suivant pour continuer.

Mappage

IMPORTANT

Les transformations de préparation des données peuvent ajouter une latence au flux de données global. La latence supplémentaire ajoutée varie en fonction de la complexité de la logique de transformation.

Avant de pouvoir mapper vos données Analytics à un schéma XDM cible, vous devez d’abord déterminer si vous utilisez un schéma par défaut ou un schéma personnalisé.

Un schéma par défaut crée un schéma à votre place, contenant le groupe de champs Adobe Analytics ExperienceEvent Template. Pour utiliser un schéma par défaut, sélectionnez Schéma par défaut.

default-schema

Un schéma personnalisé vous permet de choisir n’importe quel schéma disponible pour vos données Analytics, à condition que ce schéma contienne le groupe de champs Adobe Analytics ExperienceEvent Template. Pour utiliser un schéma personnalisé, sélectionnez Schéma personnalisé.

custom-schema

La page Mappage fournit une interface permettant de mapper les champs source aux champs de schéma cible appropriés. Dans cette interface, vous pouvez mapper des variables personnalisées à de nouveaux groupes de champs de schéma et appliquer des calculs pris en charge par la préparation des données. Sélectionnez un schéma cible pour démarrer le processus de mappage.

CONSEIL

Seuls les schémas comportant le groupe de champs Adobe Analytics ExperienceEvent Template s’affichent dans le menu de sélection des schémas. Les autres schémas sont ignorés. Si aucun schéma approprié n’est disponible pour vos données de suite de rapports, vous devez créer un schéma. Pour obtenir des instructions détaillées sur la création de schémas, consultez le guide de création et de modification des schémas dans l’interface utilisateur.

select-schema

La section Mappage des champs standard affiche des panneaux pour les Mappages standard appliqués, les Mappages standard non correspondants et les Mappages personnalisés. Consultez le tableau suivant pour obtenir des informations spécifiques sur chaque catégorie :

Mappage des champs standard Description
Mappages standard appliqués Le panneau Mappages standard appliqués affiche le nombre total d’attributs mappés. Les mappages standard font référence aux jeux de mappages entre tous les attributs des données sources Analytics et les attributs correspondants du groupe de champs Analytics. Ils sont prémappés et ne peuvent pas être modifiés.
Mappages standard non correspondants Le panneau Mappages standard non correspondants fait référence au nombre d’attributs mappés contenant des conflits de noms conviviaux. Ces conflits apparaissent lorsque vous réutilisez un schéma qui contient déjà un jeu de descripteurs de champs provenant d’une autre suite de rapports. Vous pouvez continuer à utiliser votre flux de données Analytics malgré la présence de conflits de noms conviviaux.
Mappages personnalisés Le panneau Mappages personnalisés affiche le nombre d’attributs personnalisés mappés, y compris les eVars, les props et les listes. Les mappages personnalisés font référence aux jeux de mappages entre les attributs personnalisés des données sources Analytics et les attributs des groupes de champs personnalisés inclus dans le schéma sélectionné.

map-standard-fields

Pour prévisualiser le groupe de champs de schéma de modèle Analytics ExperienceEvent, sélectionnez Affichage dans le panneau Mappages standard appliqués.

view

La page Groupe de champs de schéma de modèle Adobe Analytics ExperienceEvent fournit une interface permettant dʼexaminer la structure de votre schéma. Lorsque vous avez terminé, sélectionnez Fermer.

field-group-preview

Platform détecte automatiquement tout conflit de noms conviviaux dans vos jeux de mappages. Si aucun conflit nʼest détecté, sélectionnez Suivant pour continuer.

mapping

Si des conflits de noms conviviaux existent entre votre suite de rapports source et votre schéma sélectionné, vous pouvez tout de même continuer à utiliser votre flux de données Analytics, mais les descripteurs de champ ne seront pas modifiés. Vous pouvez également choisir de créer un autre schéma avec un jeu de descripteurs vierge.

Sélectionnez Suivant pour continuer.

caution

Mappings personnalisés

Pour utiliser les fonctions de préparation de données et ajouter un nouveau mappage ou des champs calculés pour les attributs personnalisés, sélectionnez Affichage des mappages personnalisés.

view-custom-mapping

Sélectionnez ensuite Ajouter un nouveau mappage.

Selon vos besoins, vous pouvez sélectionner l’une des options suivantes : Ajouter un nouveau mappage ou Ajouter un champ calculé.

add-new-mapping

Un jeu de mappages vide s’affiche. Sélectionnez l’icône de mappage pour ajouter un champ source.

select-source-field

Vous pouvez utiliser l’interface pour parcourir la structure du schéma source et identifier le nouveau champ source que vous souhaitez utiliser. Une fois que vous avez sélectionné le champ source à mapper, cliquez sur Sélectionner.

select-mapping

Sélectionnez ensuite l’icône de mappage sous Champ cible pour mapper le champ source sélectionné à son champ cible correspondant.

select-target-field

Tout comme pour le schéma source, vous pouvez utiliser l’interface pour parcourir la structure du schéma cible et sélectionner le champ cible à mapper. Une fois que vous avez sélectionné le champ cible correspondant, cliquez sur Sélectionner.

select-target-mapping

Une fois votre jeu de mappages personnalisé terminé, sélectionnez Suivant pour continuer.

complete-custom-mapping

La documentation suivante fournit d’autres ressources sur la compréhension de la préparation des données, des champs calculés et des fonctions de mappage :

Filtrage pour Profile Service (Version bêta)

IMPORTANT

Prise en charge du filtrage Analytics Les données sont actuellement en version bêta et ne sont pas disponibles pour tous les utilisateurs. La documentation et les fonctionnalités peuvent changer.

Une fois que vous avez terminé les mappages pour vos Analytics données de la suite de rapports, vous pouvez appliquer des règles et des conditions de filtrage pour inclure ou exclure de manière sélective les données de l’ingestion au Profile Service. La prise en charge du filtrage n’est disponible que pour Analytics Les données et les données ne sont filtrées que lors de la saisie de Profile. Toutes les données sont ingérées dans le lac de données.

Filtrage au niveau de la ligne

IMPORTANT

Utilisez le filtrage au niveau des lignes pour appliquer des conditions et dicter les données à inclusion pour l’ingestion de profils. Utilisez le filtrage au niveau des colonnes pour sélectionner les colonnes de données à sélectionner. exclusion de l’ingestion de profils.

Vous pouvez filtrer les données pour Profile ingestion au niveau des lignes et des colonnes. Le filtrage au niveau des lignes vous permet de définir des critères tels que chaîne contenant, égal à, commence ou se termine par. Vous pouvez également utiliser le filtrage au niveau des lignes pour joindre des conditions à l’aide de AND ainsi que ORet annuler les conditions à l’aide de NOT.

Pour filtrer votre Analytics données au niveau de la ligne, sélectionnez Filtre de lignes.

row-filter

Utilisez le rail de gauche pour parcourir la hiérarchie de schémas et sélectionnez l’attribut de schéma de votre choix pour approfondir l’analyse d’un schéma particulier.

rail gauche

Une fois que vous avez identifié l’attribut que vous souhaitez configurer, sélectionnez-le et faites glisser l’attribut du rail de gauche vers le panneau de filtrage.

filter-panel

Pour configurer différentes conditions, sélectionnez est égal à puis sélectionnez une condition dans la fenêtre déroulante qui s’affiche.

La liste des conditions configurables inclut :

  • est égal à
  • n’est pas égal à
  • commence par
  • se termine par
  • ne se termine pas par
  • contient
  • ne contient pas
  • existe
  • n’existe pas

conditions

Saisissez ensuite les valeurs à inclure en fonction de l’attribut que vous avez sélectionné. Dans l’exemple ci-dessous, Apple et Google sont sélectionnés pour l’ingestion dans le cadre de la fonction Fabricant attribut.

include-manufacturer

Pour préciser davantage vos conditions de filtrage, ajoutez un autre attribut du schéma, puis ajoutez des valeurs basées sur cet attribut. Dans l’exemple ci-dessous, la variable Modèle est ajouté et des modèles tels que iPhone 13 et Google Pixel 6 sont filtrées pour l’ingestion.

include-model

Pour ajouter un nouveau conteneur, sélectionnez les ellipses (...) en haut à droite de l’interface de filtrage, puis sélectionnez Ajouter un conteneur.

add-container

Une fois qu’un nouveau conteneur est ajouté, sélectionnez Inclure puis sélectionnez Exclure dans la fenêtre déroulante qui s’affiche.

exclusion

Suivez la même procédure en faisant glisser les attributs de schéma et en ajoutant les valeurs correspondantes que vous souhaitez exclure du filtrage. Dans l’exemple ci-dessous, la variable iPhone 12, iPhone 12 mini, et Google Pixel 5 sont tous filtrés à partir de l’exclusion de la variable Modèle , paysage est exclu de la variable Orientation de l’écran, et numéro de modèle A1633 est exclu de Numéro de modèle.

Lorsque vous avez terminé, sélectionnez Suivant.

exclude-examples

Filtrage au niveau des colonnes

Sélectionner Filtre Colonnes à partir de l’en-tête pour appliquer un filtrage au niveau des colonnes.

column-filter

La page se met à jour dans une arborescence de schéma interactive, affichant vos attributs de schéma au niveau de la colonne. À partir de là, vous pouvez sélectionner les colonnes de données que vous souhaitez exclure de Profile ingestion. Vous pouvez également développer une colonne et sélectionner des attributs spécifiques à exclure.

Par défaut, tous les Analytics accéder à Profile et ce processus permet d’exclure des branches de données XDM Profile ingestion.

Lorsque vous avez terminé, sélectionnez Suivant.

colonnes sélectionnées

Fournir des détails sur le flux de données

Dans lʼécran des Détails du flux de données qui s’affiche, vous devez fournir un nom et une description facultative du flux de données. Lorsque vous avez terminé, cliquez sur Suivant.

dataflow-detail

Révision

L’écran de Révision s’affiche, vous permettant dʼexaminer votre nouveau flux de données Analytics avant sa création. Les détails de la connexion sont regroupés par catégories, notamment :

  • Connexion : affiche la plateforme source de la connexion.
  • Type de données : affiche la suite de rapports sélectionnée et l’identifiant de suite de rapports correspondant.

review

Surveiller votre flux de données

Une fois votre flux de données créé, vous pouvez surveiller les données ingérées par celui-ci. Sur l’écran Catalogue, sélectionnez Flux de données pour afficher la liste des flux établis associés à votre compte Analytics.

select-dataflows

L’écran Flux de données s’affiche. Sur cette page, vous trouverez plusieurs flux de jeux de données, y compris des informations sur leur nom, les données sources, l’heure de création et le statut.

Le connecteur instancie deux flux de jeux de données. L’un représente les données de renvoi, l’autre les données actives. Les données de renvoi ne sont pas configurées pour le Profil, mais sont envoyées au lac de données à des fins d’analyse et de cas d’utilisation en science des données.

Pour plus d’informations sur le renvoi, les données actives et leurs latences respectives, consultez la section Présentation du connecteur Analytics.

Sélectionnez dans la liste le flux de jeu de données à afficher.

select-target-dataset

La page Activité du jeu de données s’affiche. Cette page affiche le taux de consommation des messages sous la forme dʼun graphique. Sélectionnez Gouvernance des données à partir de l’en-tête supérieur pour accéder aux champs de labellisation.

dataset-activity

Vous pouvez afficher les libellés hérités d’un flux de jeux de données à partir de l’écran Gouvernance des données. Pour plus d’informations sur la manière d’étiqueter les données provenant d’Analytics, consultez la page Guide des libellés d’utilisation des données.

data-gov

Pour supprimer un flux de données, accédez à la page Flux de données, puis sélectionnez les ellipses (...) en regard du nom du flux de données et cliquez sur Supprimer.

delete

Étapes suivantes et ressources supplémentaires

Une fois la connexion créée, le flux de données est automatiquement créé pour contenir les données entrantes et renseigner un jeu de données avec votre schéma sélectionné. En outre, un remplissage de données se produit et ingeste jusqu’à 13 mois de données historiques. Une fois l’ingestion initiale terminée, les données Analytics peuvent être utilisées par les services de Platform en aval, tels que Real-time Customer Profile et Segmentation Service. Consultez les documents suivants pour plus d’informations :

La vidéo suivante est destinée à vous aider à comprendre l’ingestion de données à l’aide du connecteur source Adobe Analytics :

AVERTISSEMENT

Lʼinterface utilisateur de Platform affichée dans la vidéo suivante est obsolète. Consultez la documentation pour découvrir les dernières captures dʼécran et fonctionnalités de lʼinterface utilisateur.

Sur cette page