Vidéo dans Dynamic Media video

Cette section décrit l’utilisation de vidéos dans Dynamic Media.

Démarrage rapide : vidéos quick-start-videos

Le workflow décrit en détail ci-après vise à vous aider à maîtriser rapidement les opérations liées aux visionneuses de vidéos adaptatives dans Dynamic Media. Chaque étape comporte des renvois à des rubriques contenant de plus amples informations.

IMPORTANT
Avant d’utiliser la vidéo dans Dynamic Media, assurez-vous que votre équipe d’administration Adobe Experience Manager a déjà activé et configuré les services cloud Dynamic Media en mode Scene7 ou hybride.
Problème de lecture vidéo actuellement connu dans Dynamic Media sur Experience Manager 6.5.9.0 uniquement  :
  • Si une vidéo publiée est mise à jour, elle doit être publiée à nouveau pour refléter les modifications apportées à la diffusion.
  1. Chargez les vidéos Dynamic Media en procédant comme suit :

  2. Pour gérer les vidéos Dynamic Media, effectuez l’une des opérations suivantes :

  3. Pour publier les vidéos Dynamic Media, effectuez l’une des opérations suivantes :

Utilisation de vidéo dans Dynamic Media working-with-video-in-dynamic-media

La vidéo dans Dynamic Media est une solution complète qui facilite la publication de vidéos adaptatives haute qualité pour la diffusion sur plusieurs écrans, notamment les postes de travail et les appareils mobiles iOS, Android™, BlackBerry® et Windows. Une visionneuse de vidéos adaptative regroupe les versions d’une même vidéo codées dans des débits et des formats différents, par exemple 400 kbit/s, 800 kbit/s et 1 000 kbit/s. L’ordinateur de bureau ou l’appareil mobile détecte la bande passante disponible.

Par exemple, sur un appareil mobile iOS, il détecte une bande passante telle que 3G, 4G ou une connexion Wi-Fi, puis sélectionne automatiquement la vidéo codée selon le débit correspondant parmi ceux disponibles dans la visionneuse de vidéos adaptative. La vidéo est diffusée en continu sur les postes de travail, les appareils mobiles ou les tablettes.

En outre, la qualité de la vidéo s’adapte de manière automatique et dynamique aux fluctuations des conditions du réseau sur le poste de travail ou sur l’appareil mobile. De même, si un client ou une cliente passe en mode plein écran sur un bureau, la visionneuse de vidéos adaptative réagit en utilisant une meilleure résolution, améliorant ainsi l’expérience de visionnage. L’utilisation des visionneuses de vidéos adaptatives offre une lecture fluide et de qualité aux clients et clientes qui lisent des vidéos Dynamic Media sur plusieurs écrans et appareils.

La logique utilisée par un lecteur vidéo pour déterminer la vidéo codée à lire ou à sélectionner au cours de la lecture repose sur l’algorithme suivant :

  1. Le lecteur vidéo charge le fragment vidéo initial en fonction du débit le plus proche de la valeur définie pour le « débit initial » dans le lecteur.

  2. Le lecteur vidéo change en fonction des modifications de la vitesse de bande passante à l’aide des critères suivants :

    1. Le lecteur sélectionne la bande passante la plus élevée, inférieure ou égale à la bande passante estimée.
    2. Le lecteur prend uniquement en compte 80 % de la bande passante disponible. Cependant, s’il change, il est préférable que ce taux soit seulement de 70 % pour éviter toute surestimation et que le lecteur ne repasse au taux précédent.

Pour obtenir des informations techniques détaillées sur l’algorithme, consultez la page https://android.googlesource.com/platform/frameworks/av/+/master/media/libstagefright/httplive/LiveSession.cpp

Pour la gestion des visionneuses de vidéos à débit adaptatif et uniques, les fonctions suivantes sont prises en charge :

  • Téléchargement de vidéos en différents formats vidéo et audio pris en charge et codage vidéo au format MP4 H.264 pour la lecture sur plusieurs écrans. Vous pouvez utiliser des paramètres prédéfinis de vidéo adaptative, des paramètres prédéfinis de codage vidéo unique ou personnaliser votre propre codage pour contrôler la qualité et la taille de la vidéo.

    • Lorsqu’une visionneuse de vidéos à débit adaptatif est générée, elle comprend des vidéos MP4.
    • Remarque  : les vidéos principales/sources ne sont pas ajoutées à la visionneuse de vidéos à débit adaptatif.
  • Sous-titrage vidéo dans toutes les visionneuses de vidéos HTML5.

  • Organisez, parcourez et recherchez des vidéos avec une prise en charge complète des métadonnées pour une gestion efficace des ressources vidéo.

  • Proposer des visionneuses de vidéos adaptatives en ligne ainsi que sur des postes de travail et des appareils mobiles (iPhone, iPad, Android™, BlackBerry® et Windows Phone notamment).

La diffusion de vidéo adaptative en continu est prise en charge sur différentes plateformes iOS. Voir Guide de référence des visionneuses de médias dynamiques.

Dynamic Media prend en charge la lecture vidéo mobile pour la vidéo MP4 H.264.

Les appareils Windows qui prennent en charge ce format vidéo sont répertoriés dans la liste : Médias pris en charge sur Windows Phone 8

  • Lecture de la vidéo à l’aide des paramètres prédéfinis de la visionneuse Dynamic Media Video, tels que :

    • Visionneuses de vidéos uniques.
    • des visionneuses de médias mixtes combinant du contenu vidéo et des images.
  • Configurez les lecteurs vidéo pour répondre à vos besoins en matière de branding.

  • Intégrez la vidéo à votre site Web ou mobile, ou à votre application mobile à l’aide d’une simple URL ou d’un code intégré.

Consultez également la section Visionneuses pour Experience Manager Assets et Dynamic Media Classic et Visionneuses pour Experience Manager Assets uniquement.

Bonne pratique : utilisation de la visionneuse de vidéos HTML5 best-practice-using-the-html-video-viewer

Les paramètres prédéfinis de la visionneuse de vidéos HTML5 Dynamic Media sont des lecteurs vidéo fiables. Utilisez-les pour éviter la plupart des problèmes courants liés à la lecture des vidéos HTML5. De plus, ils minimisent également les problèmes liés aux appareils mobiles, comme l’absence de diffusion en continu à débit adaptatif et une portée limitée du navigateur de bureau.

En ce qui concerne la conception du lecteur, vous pouvez créer des fonctionnalités à l’aide d’outils de développement Web standard. Par exemple, vous pouvez concevoir les boutons, les commandes et l’arrière-plan personnalisé de l’image d’affiche en utilisant HTML5 et CSS pour vous aider à atteindre vos clients et vos clientes à l’aide d’une apparence personnalisée.

En ce qui concerne la lecture, la visionneuse détecte automatiquement les fonctionnalités vidéo du navigateur. Elle diffuse ensuite la vidéo en utilisant HLS (HTTP Live Streaming) ou DASH (Dynamic Adaptive Streaming over HTTP), également appelé diffusion en continu à débit adaptatif. Si ces méthodes de distribution n’existent pas, la diffusion progressive HTML5 est utilisée à la place.

En combinant dans un seul lecteur, vous avez accès aux les éléments suivants :

  • La possibilité de concevoir des composants de lecture à l’aide de HTML5 et CSS
  • Disposer de lecteurs incorporés
  • Utiliser la diffusion en continu à débit adaptatif et progressive adaptée aux fonctionnalités du navigateur

Vous pouvez étendre la portée de votre contenu multimédia aux utilisateurs d’ordinateurs de bureau et d’appareils mobiles et garantir ainsi une expérience vidéo fluide.

Consultez également la section A propos des visionneuses HTML5.

Lecture vidéo sur les ordinateurs de bureau et les appareils mobiles à l’aide de la visionneuse de vidéos HTML5 playback-of-video-on-desktop-computers-and-mobile-devices-using-the-html-video-viewer

Pour la diffusion en flux continu de la vidéo à débit adaptatif sur un poste de travail et un appareil mobile, les vidéos utilisées pour le changement de débit reposent sur toutes les vidéos MP4 dans la visionneuse de vidéos à débit adaptatif.

La lecture vidéo se produit à l’aide d’un téléchargement vidéo DASH, HLS ou progressif. Dans les versions antérieures d’Experience Manager, telles que 6.0, 6.1 et 6.2, les vidéos étaient diffusées via HTTP.

Toutefois, dans la version 6.3 et les versions ultérieures d’Experience Manager, les vidéos sont diffusées en continu via HTTPS (c’est-à-dire, DASH ou HLS), car l’URL du service de la passerelle DM utilise toujours HTTPS également. Il n’y a aucun impact pour le client ou la cliente dans ce comportement par défaut. Autrement dit, la diffusion en continu de vidéo s’effectue toujours via HTTPS, à moins qu’elle ne soit pas prise en charge par le navigateur. (Voir le tableau ci-dessous). Par conséquent :

  • Si vous disposez d’un site Web HTTPS avec streaming vidéo HTTPS, le streaming est correct.
  • Si vous disposez d’un site Web HTTP avec streaming vidéo HTTPS, le streaming est correct et il n’y a aucun problème de contenu mixte à partir du navigateur Web.

DASH est la norme internationale et HLS est une norme Apple. Les deux sont utilisés pour la diffusion en continu de vidéo adaptative. De plus, les deux technologies ajustent automatiquement la relecture en fonction de la capacité de bande passante du réseau. Elle permet aussi au client ou à la cliente de « rechercher » n’importe quel point de la vidéo sans avoir à attendre que le reste de la vidéo soit téléchargé.

La vidéo progressive est fournie grâce au téléchargement et à l’enregistrement de la vidéo en local sur le système du poste de travail ou de l’appareil mobile de l’utilisateur ou de l’utilisatrice.

Le tableau ci-dessous décrit l’appareil, le navigateur et la méthode de lecture des vidéos sur les ordinateurs de bureau et les appareils mobiles à l’aide de la visionneuse de vidéos Dynamic Media.

Appareil
Navigateur
Mode lecture vidéo
Poste de travail
Internet Explorer 9 et 10
Téléchargement progressif.
Poste de travail
Internet Explorer 11+
Sous Windows 8 et Windows 10 – Forcer l’utilisation de HTTPS chaque fois que DASH* ou HLS est demandé. Limites connues : HTTP sur DASH* ou HLS ne fonctionne pas avec cette combinaison de navigateur/système d’exploitation

Sous Windows 7 - Téléchargement progressif. Utilise la logique standard permettant de sélectionner le protocole HTTP ou HTTPS.
Poste de travail
Firefox 23-44
Téléchargement progressif.
Poste de travail
Firefox 45 ou version ultérieure
Diffusion en continu à débit adaptatif DASH* ou HLS.
Poste de travail
Chrome
Diffusion en continu à débit adaptatif DASH* ou HLS.
Poste de travail
Safari (Mac)
Diffusion en continu à débit adaptatif HLS.
Mobile
Chrome (Android™ 6 ou version antérieure)
Téléchargement progressif.
Mobile
Chrome (Android™ 7 ou version ultérieure)
Diffusion en continu à débit adaptatif DASH* ou HLS.
Mobile
Android™ (navigateur par défaut)
Téléchargement progressif.
Mobile
Safari (iOS)
Diffusion en continu à débit adaptatif HLS.
Mobile
Chrome (iOS)
Diffusion en continu à débit adaptatif HLS.
Mobile
BlackBerry®
Diffusion en continu à débit adaptatif DASH* ou HLS./td>
IMPORTANT
*Pour utiliser DASH pour vos vidéos, vous devez d’abord demander au support technique d’Adobe de l’activer sur votre compte. Voir Activer la DASH sur votre compte Dynamic Media.

Architecture de la solution vidéo Dynamic Media architecture-of-dynamic-media-video-solution

Le graphique suivant montre le workflow global de création de vidéos qui sont chargées et codées par le biais de DMGateway (dans le mode Hybride Dynamic Media) et mises à disposition pour une consommation publique.

Architecture de la solution vidéo Dynamic Media.

Architecture de publication hybride des vidéos hybrid-publishing-architecture-for-videos

Architecture de publication hybride des vidéos.

Bonnes pratiques en matière de codage de vidéos best-practices-for-encoding-videos

Le processus Vidéo d’encodage Dynamic Media encode la vidéo si vous avez activé Dynamic Media et configuré les services cloud vidéo. Ce workflow capture l’historique de traitement des workflows et les informations d’échec. Si vous avez activé Dynamic Media et configuré les services cloud vidéo, le workflow Vidéo d’encodage Dynamic Media prend automatiquement effet lorsque vous chargez une vidéo. (Si vous n’utilisez pas Dynamic Media, le workflow Ressource de mise à jour DAM prend effet.)

Fichiers vidéo source source-video-files

Lorsque vous codez un fichier vidéo, utilisez un fichier vidéo source de la plus haute qualité possible. Évitez d’utiliser des fichiers vidéo déjà codés, car ces fichiers sont déjà compressés, et un codage supplémentaire crée une vidéo de qualité inférieure.

  • Dynamic Media prend principalement en charge les vidéos de forme courte avec une durée maximale de 30 minutes et une résolution minimale supérieure à 25 x 25.
  • Vous pouvez charger des fichiers vidéo de source principale d’une taille de 15 Go chacun au maximum.

Le tableau ci-dessous décrit la taille recommandée, le format et le débit minimal requis pour vos fichiers vidéo sources au moment de leur codage :

Taille
Format
Débit minimal
1 024 x 768
4:3
4 500 Kbit/s pour la plupart des vidéos.
1 280 x 720
16:9
3 000 à 6 000 Kbit/s, selon la quantité de mouvement dans la vidéo.
1 920 x 1 080
16:9
6 000 à 8 000 kbit/s, selon la quantité de mouvement dans la vidéo.

Obtention des métadonnées d’un fichier obtaining-a-file-s-metadata

Vous pouvez récupérer les métadonnées d’un fichier à l’aide d’un outil de montage vidéo ou d’une application dédiée. Vous trouverez ci-dessous les instructions pour récupérer les métadonnées d’un fichier vidéo à l’aide de l’application tierce MediaInfo :

  1. Accédez à Téléchargement MediaInfo.
  2. Sélectionnez et téléchargez le programme d’installation pour la version avec l’interface graphique utilisateur, puis suivez les instructions d’installation.
  3. Après l’installation, cliquez avec le bouton droit sur le fichier vidéo (Windows uniquement) et sélectionnez MediaInfo, ou bien ouvrez MediaInfo et faites glisser votre fichier vidéo dans l’application. Toutes les métadonnées de votre fichier vidéo, telles que sa largeur, sa hauteur et le nombre d’images par seconde, sont alors visibles à l’écran.

Format aspect-ratio

Lorsque vous choisissez ou créez un paramètre prédéfini de codage vidéo pour votre fichier vidéo issu de sources originales, assurez-vous que le paramètre prédéfini indique le même format que le fichier vidéo issu de sources originales. Le format fait référence au rapport largeur/hauteur de la vidéo.

Pour déterminer le format d’un fichier vidéo, récupérez les métadonnées de ce fichier et notez les valeurs de largeur et de hauteur (voir Obtention des métadonnées d’un fichier ci-dessus). Utilisez ensuite cette formule pour déterminer le format :

largeur/hauteur = format

Le tableau suivant décrit comment les résultats de la formule se traduisent par des choix de format courants :

Résultat de la formule
Format
1,33
4:3
0,75
3:4
1,78
16:9
0,56
9:16

Par exemple, une vidéo qui a une largeur de 1440 pour une hauteur de 1080 a un format de 1440/1080, soit 1,33. Dans ce cas, vous choisissez un paramètre prédéfini de codage vidéo avec un format de 4:3 pour le codage du fichier vidéo.

Débit binaire bitrate

Le débit correspond à la quantité de données encodées pour produire une seule seconde de lecture vidéo. Le débit de données est mesuré en kilobits par seconde (kbit/s).

NOTE
Du fait que tous les codecs utilisent la compression avec perte, le débit de données est le facteur le plus important de la qualité vidéo. Quand vous utilisez la compression avec perte, plus vous compressez la vidéo, plus la qualité de l’image se dégrade. Pour cette raison, toutes les autres caractéristiques étant égales (résolution, débit d’image et codec), plus le débit est faible, plus la qualité du fichier compressé est faible.

Lors de la sélection d’une vitesse de transmission, vous pouvez choisir deux types :

  • Encodage à débit constant (CBR) : pendant l’encodage CBR, le débit ou le nombre de bits par seconde est conservé pendant tout le processus d’encodage. L’encodage CBR maintient le débit défini selon votre configuration sur l’intégralité de la vidéo. En outre, le codage CBR n’optimise pas la qualité des fichiers multimédias, mais économise de l’espace de stockage.
    Utilisez le codage CBR si votre vidéo présente globalement un niveau de mouvement similaire. Le codage CBR est le plus souvent utilisé pour diffuser le contenu vidéo en continu. Voir également Utilisation de paramètres de codage vidéo personnalisés.

  • Codage à débit variable (VBR) - le codage VBR règle le débit en le diminuant et en l’augmentant selon la limite supérieure que vous avez définie, en fonction des données demandées par le compresseur. Cette fonctionnalité implique que lors d’un processus de codage VBR, le débit du fichier multimédia augmente ou diminue de manière dynamique en fonction des besoins du débit de fichiers multimédias.
    Le VBR prend plus de temps au codage, mais garantit de meilleurs résultats, avec une qualité de fichier multimédia supérieure. Le codage VBR est couramment utilisé pour la diffusion http progressive de contenu vidéo.

Dans quels cas utilisez-vous le VBR ou le CBR ?
Lorsque vous devez choisir entre VBR et CBR, il est presque toujours recommandé d’utiliser le VBR pour vos fichiers multimédias. Le VBR vous garantit des fichiers de meilleure qualité à des débits compétitifs. Lorsque vous utilisez le VBR, assurez-vous d’utiliser le codage à deux passages, et définissez le débit maximal afin qu’il soit 1,5 fois supérieur au débit vidéo cible.

Lorsque vous choisissez un paramètre prédéfini de codage vidéo, tenez compte de la vitesse de connexion de votre audience. Choisissez un paramètre prédéfini avec un débit de données correspondant à 80 % de cette vitesse. Par exemple, si la vitesse de connexion de l’utilisateur ou de l’utilisatrice finale est de 1 000 kbit/s, le meilleur paramètre prédéfini est celui qui comprend un débit vidéo de 800 kbit/s.

Ce tableau décrit le débit de données associé à des vitesses de connexion courantes.

Vitesse (kbit/s)
Type de connexion
256
Connexion d’accès à distance.
800
Connexion mobile standard. Pour cette connexion, visez un débit de données de 400 à 800 kbit/s pour les expériences 3G.
2000
Connexion haut débit standard de bureau. Pour cette connexion, visez un débit de données de 800 à 2 000 kbit/s, bien qu’un débit de 1 200 à 1 500 kbit/s convienne à la plupart des cibles.
5000
Connexion haut débit standard. Il est déconseillé de coder dans la plage supérieure, car la diffusion vidéo à cette vitesse n’est pas disponible pour la plupart des consommateurs et des consommatrices.

Résolution resolution

La résolution décrit la hauteur et la largeur d’un fichier vidéo, exprimée en pixels. La plupart des vidéos sources sont stockées à une résolution élevée (par exemple, 1 920 x 1 080). À des fins de diffusion en flux continu, la vidéo source est compressée à une résolution inférieure (640 x 480, voire moins).

La résolution et le débit de données sont deux facteurs étroitement liés qui déterminent la qualité de la vidéo. Pour maintenir la même qualité vidéo, plus il y a de pixels dans un fichier vidéo (plus la résolution est élevée), plus le débit de données doit être élevé. Prenons l’exemple du nombre de pixels par image dans un fichier vidéo de résolution 320 x 240 et dans un autre de résolution 640 x 480 :

Résolution
Pixels par image
320 x 240
76 800
640 x 480
307 200

Le fichier de résolution 640 x 480 a quatre fois plus de pixels par image. Pour obtenir le même débit de données pour ces deux exemples de résolution, vous compressez quatre fois le fichier 640 x 480, ce qui peut réduire la qualité de la vidéo. Par conséquent, un débit de données vidéo de 250 kbit/s produit un affichage de haute qualité à une résolution de 320 x 240 pixels, mais pas à une résolution de 640 x 480 pixels.

En général, plus le débit de données que vous utilisez est élevé, plus la qualité de votre vidéo est bonne, et plus vous utilisez une résolution élevée, plus de débit de données dont vous avez besoin est élevé pour conserver la qualité de visionnage (en comparaison avec des résolutions plus basses).

Du fait que la résolution et le débit de données sont liés, vous avez le choix entre deux options lors du codage vidéo :

  • Choisissez un débit de données, puis codez à la résolution la plus haute pour obtenir une vidéo de bonne qualité.
  • Choisir une résolution, puis coder au débit de données nécessaire pour que la qualité vidéo soit optimale à la résolution choisie.

Lorsque vous choisissez (ou créez) un paramètre prédéfini de codage vidéo pour votre fichier vidéo source original, utilisez ce tableau pour choisir la résolution cible appropriée :

Résolution
Hauteur (pixels)
Taille de l’écran
240p
240
Tout petit écran
300p
300
Petit écran (appareils mobiles, le plus souvent)
360p
360
Petit écran
480p
480
Écran moyen
720p
720
Grand écran
1 080p
1080
Grand écran haute définition

Images par seconde fps-frames-per-second

Aux États-Unis et au Japon, la plupart des vidéos sont tournées à 29,97 images par seconde (ips). En revanche, en Europe, la plupart des vidéos sont tournées à 25 ips. Un film est tourné à 24 ips.

Choisissez un paramètre prédéfini de codage vidéo correspondant au nombre d’images par seconde de votre vidéo issue de sources originales. Par exemple, si le débit est de 25 ips pour la vidéo issue de sources originales, choisissez un paramètre prédéfini de 25 ips pour le codage. Par défaut, tous les codages personnalisés utilisent le nombre d’images par seconde de la vidéo issue de sources originales. C’est pourquoi il est inutile d’indiquer le nombre d’images par seconde lorsque vous créez un paramètre prédéfini de codage vidéo.

Dimensions du codage vidéo video-encoding-dimensions

Pour des résultats optimaux, sélectionnez des dimensions de codage de manière à ce que la vidéo source soit un multiple entier de toutes vos vidéos codées.

Pour ce faire, il suffit de diviser la largeur de la source par la largeur codée pour obtenir le rapport de largeur, Ensuite, vous divisez la hauteur source par la hauteur codée pour obtenir le rapport de hauteur.

Si le résultat est un nombre entier, cela signifie que la mise à l’échelle de la vidéo est optimale. Si le résultat n’est pas un nombre entier, la qualité vidéo s’en ressentira en raison de la présence d’artefacts vidéo (pixels résiduels). Cet effet est plus visible lorsque la vidéo comporte du texte.

Par exemple, supposons que la vidéo source soit en 1 920 x 1 080. Dans le tableau suivant, les trois vidéos codées fournissent les paramètres de codage optimaux à utiliser.

Type de vidéo
Largeur x Hauteur
Rapport largeur
Rapport de hauteur
Source
1 920 x 1 080
1
1
Codé
960 x 540
2
2
Codé
640 x 360
3
3
Codé
480 x 270
4
4

Format de fichier vidéo codé encoded-video-file-format

Dynamic Media recommande d’utiliser les paramètres prédéfinis MP4 H.264 de codage vidéo. Comme les fichiers MP4 utilisent le codec vidéo H.264, une vidéo de haute qualité est obtenue, mais avec une taille de fichier compressée.

Activer DASH, et la prise en charge de plusieurs sous-titres et pistes audio sur votre compte Dynamic Media enable-dash

À propos de l’activation de DASH sur votre compte
DASH (« Digital Adaptive Streaming over HTTP ») est la norme internationale pour la diffusion en continu de vidéos et largement adoptée par les différentes visionneuses de vidéos. Lorsque le DASH est activé sur votre compte, vous avez la possibilité de choisir entre DASH ou HLS pour la diffusion en continu de vidéo adaptative. Vous pouvez également opter pour les deux avec le changement automatique de lecteur lorsque auto est sélectionné comme type de lecture dans le paramètre prédéfini de la visionneuse.

Voici quelques avantages clés de l’activation de DASH sur votre compte :

  • Module vidéo de flux DASH pour la diffusion en continu à débit adaptatif. Cette méthode permet d’améliorer l’efficacité de la diffusion. Le streaming adaptatif garantit la meilleure expérience de visionnage à vos clients et à vos clientes.
  • La diffusion en continu optimisée par le navigateur avec les lecteurs Dynamic Media bascule entre la diffusion en continu HLS et DASH pour garantir la meilleure qualité de service. Le lecteur vidéo passe automatiquement au HLS lorsqu’un navigateur Safari est utilisé.
  • Vous pouvez configurer votre méthode de streaming préférée (HLS ou DASH) en modifiant le paramètre prédéfini de la visionneuse de vidéos.
  • Le codage vidéo optimisé garantit qu’aucun stockage supplémentaire n’est utilisé lors de l’activation de la fonctionnalité DASH. Un seul ensemble de codes vidéo est créé pour HLS et DASH afin d’optimiser les coûts de stockage vidéo.
  • Permet de rendre la diffusion vidéo plus accessible à vos clientes et clients.
  • Vous pouvez également obtenir l’URL de streaming au moyen des API.

L’activation de DASH sur votre compte nécessite deux étapes :

  • Configuration de Dynamic Media pour utiliser DASH, ce que vous pouvez facilement faire vous-même.
  • Configuration d’Experience Manager 6.5 pour utiliser DASH via un dossier d’assistance clientèle Adobe que vous créez et envoyez.

À propos de l’activation de la prise en charge de plusieurs sous-titres et pistes audio sur votre compte

En même temps que vous créez un cas de prise en charge Adobe pour que DASH soit activé sur votre compte, vous bénéficiez également de l’activation automatique de la prise en charge de plusieurs sous-titres et pistes audio. Après l’activation, toutes les vidéos suivantes que vous chargez sont traitées avec une nouvelle architecture du serveur principal qui inclut la prise en charge d’ajout de pistes à plusieurs sous-titres et audios à vos vidéos.

IMPORTANT
Toutes les vidéos que vous avez chargées avant l’activation de la prise en charge de plusieurs sous-titres et pistes audio sur votre compte Dynamic Media, doivent être retraitées. Cette étape de retraitement vidéo est nécessaire afin que les fonctionnalités de prise en charge de plusieurs sous-titres et pistes audio soient disponibles. Les URL de la vidéo continuent à fonctionner et à se lire normalement, après retraitement.

Pour activer DASH, et la prise en charge de plusieurs sous-titres et pistes audio sur votre compte Dynamic Media :

  1. Commencez par configurer Dynamic Media pour DASH  : dans Experience Manager, accédez à Outils  > Opérations  > Console web.

  2. Dans la page Configuration de la console web d’Adobe Experience Manager, faites défiler jusqu’au nom Indicateur de fonctionnalité de streaming avancée d’AEM Assets Dynamic Media.

  3. À gauche du nom, cochez la case pour activer DASH.

  4. Sélectionnez Enregistrer.

  5. Maintenant, utilisez l’Admin Console pour commencer la création d’un nouveau dossier de support.

  6. Suivez les instructions pour créer un dossier de support. Vous devez fournir les informations suivantes :

    • Nom, adresse électronique et numéro de téléphone du contact principal.
    • Nom de votre compte Dynamic Media.
    • Sur Experience Manager 6.5, indiquez si vous souhaitez activer DASH ainsi que la prise en charge de plusieurs sous-titres et pistes audio sur votre compte Dynamic Media.
  7. Le service clientèle d’Adobe vous inscrira sur la liste d’attente des clientes et clients en se basant sur l’ordre dans lequel les demandes ont été envoyées.

  8. Dès qu’Adobe sera prêt à traiter votre demande, le service clientèle vous contactera pour se coordonner avec vous et programmer une date cible d’activation.

  9. Une fois la procédure achevée, l’équipe du service clientèle vous en informera.

  10. Vous pouvez désormais effectuer l’une des opérations suivantes :

Affichage des rapports vidéo viewing-video-reports

NOTE
Les rapports vidéo sont disponibles uniquement lorsque vous exécutez Dynamic Media en mode Hybride.

Les rapports vidéo affichent plusieurs mesures agrégées sur une heure spécifiée pour vous permettre de vérifier que les vidéos individuelles et agrégées publiées ont les performances attendues. Les données des mesures principales suivantes sont agrégées pour toutes les vidéos publiées sur l’ensemble de votre site web :

  • Lancements de vidéo
  • Taux d’achèvement
  • Durée moyenne de visionnage
  • Durée totale de visionnage
  • Vidéos par visite

Un tableau de toutes les vidéos publiées est également fourni pour vous permettre de suivre les vidéos les plus visionnées sur votre site web en fonction du total des lancements de vidéo.

Lorsque vous sélectionnez le nom d’une vidéo dans la liste, le rapport sur la rétention de l’audience (taux de déperdition) de la vidéo s’affiche sous la forme d’un graphique linéaire. Le graphique présente le nombre de vues à un moment donné de la lecture vidéo. Lorsque vous lisez la vidéo, la barre verticale effectue un suivi en synchronisation avec l’indicateur temporel du lecteur. Les baisses des données du graphique linéaire indiquent le moment où votre audience perd son intérêt.

Si la vidéo a été codée en dehors d’Adobe Experience Manager Dynamic Media, le graphique sur la rétention de l’audience (taux de déperdition) et les données de pourcentage de lecture du tableau ne sont pas disponibles.

Consultez également la section Configuration des Services cloud Dynamic Media.

NOTE
Le suivi et les données de rapport reposent exclusivement sur l’utilisation du lecteur vidéo Dynamic Media et du paramètre prédéfini du lecteur vidéo associé. Vous ne pouvez donc pas effectuer le suivi et créer de rapports sur des vidéos qui sont lues par d’autres lecteurs vidéo.

Par défaut, la première fois que vous utilisez l’option Rapports vidéo, le rapport affiche des données vidéo du premier jour du mois en cours jusqu’à la date du mois en cours. Vous pouvez toutefois remplacer la période par défaut par la vôtre. La prochaine fois que vous utiliserez l’option Rapports vidéo, la période que vous avez spécifiée sera utilisée.

Pour que les rapports vidéo fonctionnent correctement, un identifiant de suite de rapports est automatiquement créé lors de la configuration des Cloud Services Dynamic Media. Dans le même temps, l’identifiant de suite de rapports est transmis au serveur de publication pour qu’il soit disponible pour la fonctionnalité de copie d’URL lors de la prévisualisation de ressources. Cette fonctionnalité nécessite toutefois que le serveur de publication soit déjà configuré. Si le serveur de publication n’est pas configuré, vous pouvez tout de même lancer la publication pour afficher le rapport vidéo. Cependant, vous devez revenir à la configuration du cloud Dynamic Media et sélectionner OK.

Pour afficher un rapport vidéo, procédez comme suit :

  1. Dans le coin supérieur gauche de Experience Manager, sélectionnez le logo du Experience Manager, puis, dans le rail de gauche, sélectionnez Outils (icône en forme de marteau) > Ressources > Rapports vidéo.

  2. Dans la page Rapport vidéo, effectuez l’une des opérations suivantes :

    • Dans le coin supérieur droit, sélectionnez l’icône Actualiser le rapport vidéo.
      N’utilisez la commande d’actualisation que si la date de fin du rapport correspond à la date du jour. Cette exigence vous garantit de voir le suivi vidéo qui a eu lieu depuis la dernière exécution du rapport.

    • Dans le coin supérieur droit, sélectionnez l’icône Sélecteur de date.
      Indiquez la période de début et de fin pour laquelle vous souhaitez obtenir les données vidéo, puis sélectionnez Exécuter le rapport.

    Le groupe Mesures principales identifie diverses mesures agrégées pour toutes les vidéos publiées sur votre site.

  3. Dans le tableau qui répertorie les principales vidéos publiées, sélectionnez le nom d’une vidéo pour la lire et afficher également le rapport sur la rétention de l’audience (taux de déperdition) de celle-ci.

Affichage de rapports vidéo reposant sur une visionneuse de vidéos créée à l’aide du SDK de visionneuse HTML5 Dynamic Media viewing-video-reports-based-on-a-video-viewer-that-you-created-using-the-scene-hmtl-viewer-sdk

Si vous utilisez une visionneuse de vidéos prête à l’emploi fournie par Dynamic Media ou si vous avez créé un paramètre prédéfini de visionneuse personnalisée reposant sur une visionneuse de vidéos prête à l’emploi, aucune autre étape n’est nécessaire pour afficher les rapports vidéo. En revanche, si vous avez créé votre propre visionneuse de vidéos en vous reposant sur l’API de SDK de visionneuse HTML5, suivez les étapes ci-après pour vous assurer que votre visionneuse de vidéos envoie des événements de suivi aux rapports vidéo Dynamic Media.

Utilisez le guide de référence des visionneuses Adobe Dynamic Media et l’API de SDK de visionneuse HTML5 pour créer vos propres visionneuses de vidéos.

Pour afficher des rapports vidéo reposant sur une visionneuse de vidéos créée à l’aide du SDK de visionneuse HTML5 Dynamic Media, procédez comme suit :

  1. Accédez à n’importe quelle ressource vidéo publiée.

  2. Près du coin supérieur gauche de la page du fichier, sélectionnez Visionneuses dans la liste déroulante.

  3. Sélectionnez un paramètre prédéfini de visionneuse de vidéos et copiez le code intégré.

  4. Dans le code intégré, recherchez la ligne suivante :

    videoViewer.setParam("config2", "<value>");

    Le paramètre config2 active le suivi dans les visionneuses HTML5. Il s’agit également d’un paramètre prédéfini spécifique à l’entreprise qui contient des informations de configuration pour les rapports vidéo et pour les configurations Adobe Analytics propres au client.

    La valeur correcte du paramètre config2 figure dans le code intégré et la fonction Copier l’URL. Dans l’URL provenant de la commande Copier l’URL, le paramètre à rechercher est &config2=<value>. La valeur est pratiquement toujours companypreset, mais dans certains cas elle peut également être companypreset-1, companypreset-2, etc.

  5. Dans le code de la visionneuse de vidéos personnalisée, ajoutez le fichier AppMeasurementBridge.jsp à la page de la visionneuse en procédant comme suit :

    • Tout d’abord, déterminez si vous avez besoin du paramètre &preset.

      Si le paramètre config2 est companypreset, vous n’avez pas besoin de &preset=parameter.

      Si le paramètre config2 a une autre valeur, attribuez au paramètre preset la même valeur que le paramètre config2. Par exemple, si config2=companypreset-2, ajoutez &param2=companypreset-2 à l’URL d’AppMeasurmentBridge.jsp.

    • Ajoutez ensuite le script AppMeasurementBridge.jsp :

      <script language="javascript" type="text/javascript" src="https://s7d1.scene7.com/s7viewers/AppMeasurementBridge.jsp?company=robindallas&preset=companypreset-2"></script>

  6. Créez le composant TrackingManager en effectuant les opérations suivantes :

    • Après avoir appelé s7sdk.Util.init();, créez une instance TrackingManager pour suivre les événements en ajoutant le code suivant :

      var trackingManager = new s7sdk.TrackingManager();

    • Connectez les composants à TrackingManager en procédant comme suit :

      Dans le gestionnaire d’événements s7sdk.Event.SDK_READY, attachez le composant à suivre à TrackingManager.

      Par exemple, si le composant est videoPlayer, ajoutez

      trackingManager.attach(videoPlayer);

      pour joindre le composant à TrackingManager. Pour suivre plusieurs visionneuses sur une page, utilisez plusieurs composants de gestionnaire de suivi.

    • Créez l’objet AppMeasurementBridge en ajoutant ce qui suit :

      code language-none
      var appMeasurementBridge = new AppMeasurementBridge(); appMeasurementBridge.setVideoPlayer(videoPlayer);
      
    • Ajoutez la fonction de suivi en ajoutant le code suivant :

      code language-none
      trackingManager.setCallback(appMeasurementBridge.track,
       appMeasurementBridge);
      

    L’objet appMeasurementBridge dispose d’une fonction de suivi intégrée. Vous pouvez toutefois fournir votre propre fonction pour prendre en charge plusieurs systèmes de suivi ou d’autres fonctionnalités.

À propos de la prise en charge de plusieurs sous-titres et pistes audio pour les vidéos dans Dynamic Media about-msma

Grâce à la fonctionnalité de prise en charge de plusieurs sous-titres et pistes audio de Dynamic Media, vous pouvez facilement ajouter plusieurs sous-titres et pistes audio à une vidéo principale. Cette fonctionnalité signifie que vos vidéos sont accessibles à une audience mondiale. Vous pouvez personnaliser une seule vidéo principale publiée pour une audience mondiale dans plusieurs langues et respecter les directives d’accessibilité pour différentes régions géographiques. Les auteurs et autrices peuvent également gérer les sous-titres et les pistes audio à partir d’un seul onglet de l’interface utilisateur.

Onglet Sous-titres et pistes audio dans Dynamic Media, ainsi qu’un tableau présentant les fichiers de sous-titres .VTT transférés et les fichiers audio .MP3 transférés pour une vidéo.

Voici quelques-uns des cas d’utilisation à prendre en compte pour l’ajout de plusieurs sous-titres et pistes audio à votre vidéo principale :

Type
Cas d’utilisation
Sous-titres
Prise en charge de plusieurs langues
Texte descriptif pour l’accessibilité
Pistes audio
Prise en charge de plusieurs langues
Pistes de commentaires
Audio descriptif

Tous les formats vidéo pris en charge par Dynamic Media et toutes les visionneuses Dynamic Media, à l’exception de Dynamic Media Video_360 sont prises en charge pour une utilisation avec plusieurs sous-titres et pistes audio.

La fonctionnalité de prise en charge de plusieurs sous-titres et pistes audio est disponible pour votre compte Dynamic Media avec une fonctionnalité d’activation qui peut être activée par le service clientèle d’Adobe.

Ajouter plusieurs sous-titres et pistes audio à votre vidéo add-msma

Avant d’ajouter plusieurs sous-titres et plusieurs pistes audio à votre vidéo, assurez-vous que vous disposez déjà des éléments suivants :

Les sous-titres et légendes ajoutés sont pris en charge avec les formats WebVTT et Adobe VTT. Les fichiers des pistes audio ajoutés sont pris en charge au format MP3.

IMPORTANT
Toutes les vidéos que vous avez téléchargées avant l’activation de la prise en charge de plusieurs sous-titres et pistes audio sur votre compte Dynamic Media, doivent être retraitées. Cette étape de retraitement vidéo est nécessaire afin que les fonctionnalités de prise en charge de plusieurs sous-titres et pistes audio soient disponibles. Les URL de la vidéo continuent à fonctionner et à se lire normalement, après retraitement.

Pour ajouter plusieurs sous-titres et plusieurs pistes audio à votre vidéo :

  1. Chargez la vidéo principale dans un dossier qui comporte déjà un profil vidéo qui lui est affecté.

  2. Accédez à la ressource vidéo chargée à laquelle vous souhaitez ajouter plusieurs sous-titres et pistes audio.

  3. En mode de sélection des ressources, en vue Liste ou Carte, sélectionnez la ressource vidéo.

  4. Dans la barre d’outils, sélectionnez l’icône Propriétés (cercle contenant un « i »).
    Ressource vidéo sélectionnée avec une coche sur l’image de la miniature vidéo et l’option Afficher les propriétés surlignée sur la barre d’outils. Ressource vidéo sélectionnée en vue Vignette.

  5. Sur la page Propriétés de la vidéo, sélectionnez l’onglet Sous-titres et pistes audio.

    note tip
    TIP
    Si vous ne voyez pas l’onglet Sous-titres et pistes audio, cela signifie l’une des deux choses suivantes :
    Une fois l’une des tâches ci-dessus terminée, reprenez cette procédure.

    Onglet Sous-titres et pistes audio dans la page Propriétés. Onglet Sous-titres et pistes audio de la page Propriétés de la vidéo.

  6. (Facultatif) Pour ajouter un ou plusieurs fichiers de sous-titre (ou légende) à une vidéo, procédez comme suit :

    • Sélectionnez Charger des sous-titres.

    • Accédez à un ou plusieurs fichiers .vtt (Video Text Tracks), sélectionnez-les, puis ouvrez-les.

    • Pour que les sous-titres soient visibles sur le lecteur multimédia, vous devez ajouter les détails (métadonnées) requis à propos de chaque fichier de sous-titre que vous avez chargé. Sélectionnez l’icône représentant un crayon à droite du nom du fichier de sous-titre. Dans la boîte de dialogue Modifier le sous-titre, saisissez les détails requis suivants sur le fichier, puis sélectionnez Enregistrer. Répétez cette procédure pour chaque fichier de sous-titre que vous avez chargé :

      table 0-row-2 1-row-2 2-row-2 3-row-2 4-row-2
      Métadonnées des sous-titres Description
      Nom de fichier Le nom de fichier par défaut est dérivé du nom de fichier d’origine. Le nom du fichier ne peut être modifié que lors du chargement et ne peut pas l’être plus tard. Les exigences relatives aux caractères de nom de fichier sont les mêmes que pour AEM Assets.
      Le même nom de fichier ne peut pas être utilisé pour des fichiers de sous-titre et de piste audio supplémentaires.
      Langue Sélectionnez la langue du sous-titre.
      Type Sélectionnez le type de sous-titre que vous utilisez.
      Sous-titre  : texte du sous-titre affiché dans la vidéo qui traduit ou transcrit le dialogue.
      Légende  : le texte de la légende inclut également les bruits de fond, la différenciation des locuteurs et locutrices et d’autres informations pertinentes, ainsi que la traduction ou la transcription du dialogue, afin d’offrir un contenu plus accessible aux personnes sourdes ou malentendantes.
      Libellé Texte affiché pour le nom du sous-titre dans la liste déroulante Sélectionner l’audio ou la légende du lecteur multimédia. Le libellé correspond à ce qu’un client ou une cliente voit et à une piste de sous-titre ou de légende. Par exemple, English (CC).

      Vous pouvez modifier les métadonnées de sous-titre ultérieurement, si nécessaire. Lorsque la vidéo est publiée, ces informations sont reflétées dans les URL publiques des vidéos publiées.

  7. (Facultatif) Pour ajouter une ou plusieurs pistes audio à une vidéo, procédez comme suit :

    • Sélectionnez Charger des pistes audio.

    • Accédez à un ou plusieurs fichiers .mp3 et sélectionnez-les, puis ouvrez-les.

    • Pour que les pistes audio soient visibles dans la liste déroulante Sélectionner l’audio ou la légende sur le lecteur multimédia, vous devez ajouter les informations requises pour chaque fichier de piste audio que vous avez ajouté. Sélectionnez l’icône représentant un crayon à droite du nom d’un fichier de piste audio. Dans la boîte de dialogue Modifier la piste audio, saisissez les informations requises suivantes, puis sélectionnez Enregistrer. Répétez cette procédure pour chaque fichier de piste audio que vous avez chargé.

      table 0-row-2 1-row-2 2-row-2 3-row-2 4-row-2
      Métadonnées de piste audio Description
      Nom de fichier Le nom de fichier par défaut est dérivé du nom de fichier d’origine. Le nom du fichier ne peut être modifié que lors du chargement et ne peut pas l’être plus tard. Les exigences relatives aux caractères de nom de fichier sont les mêmes que pour AEM Assets.
      Le même nom de fichier ne peut pas être utilisé pour des fichiers de piste audio ou de sous-titre supplémentaires.
      Langue Sélectionnez la langue de la piste audio.
      Type Sélectionnez le type de piste audio que vous utilisez.
      Original  : piste audio initialement jointe à la vidéo et représentée comme [Original] dans le libellé avec la langue English sélectionnée par défaut. Bien que Libellé et Langue peuvent être modifiés dans la boîte de dialogue Modifier la piste audio, les valeurs d’origine sont utilisées par défaut si la vidéo principale est retraitée.
      Standard  : piste audio complémentaire pour une langue autre que la langue originale.
      Audio-description  : piste audio qui comprend également une narration descriptive des actions non verbales et des gestes dans la vidéo, rendant le contenu plus accessible pour les personnes malvoyantes.
      Libellé Texte affiché comme nom de la piste audio dans la liste déroulante Sélectionner l’audio ou la légende du lecteur multimédia. Le libellé correspond à ce qu’un client ou une cliente voit et à une piste audio. Par exemple, English [Original]. Le libellé de l’audio associé à une vidéo est défini sur `[Original

      Vous pouvez modifier ces métadonnées de piste audio ultérieurement, si nécessaire. Lorsque la vidéo est publiée, ces informations sont reflétées dans les URL publiques des vidéos publiées.

  8. Dans le coin supérieur droit de la page, dans la liste déroulante Enregistrer et fermer, sélectionnez Enregistrer. Les fichiers sont chargés et le traitement des métadonnées commence, comme le montre la colonne Statut de l’interface.

    note note
    NOTE
    Selon les paramètres de mise en cache de votre instance, le traitement des métadonnées peut prendre plusieurs minutes avant qu’elles ne soient reflétées dans l’aperçu et dans les URL publiées.
  9. (Facultatif) Si vous avez sélectionné Enregistrer et fermer à l’étape précédente au lieu de Enregistrer, vous pouvez toujours afficher le statut du traitement des fichiers chargés. Consultez Afficher le statut du cycle de vie des fichiers de sous-titre et de piste audio chargés.

  10. (Facultatif) Prévisualisez la vidéo avant de la publier pour vous assurer que les sous-titres et le son fonctionnent comme prévu. Consultez Prévisualiser une vidéo comportant plusieurs sous-titres et pistes audio.

  11. Publiez la vidéo. Consultez la section Publication de ressources.

À propos de l’ajout de fichiers de sous-titre et de piste audio à une vidéo déjà publiée

Lorsque vous chargez des fichiers de sous-titre ou de piste audio supplémentaires sur une vidéo déjà publiée, cela signifie que ces fichiers auront un statut Processed une fois qu’ils ont été préparés, à la suite du chargement. À ce stade, vous pouvez prévisualiser la vidéo dans Dynamic Media pour afficher ou entendre les fichiers qui viennent d’être chargés.

Toutefois, après l’aperçu, vous devez republier la vidéo pour que les fichiers de sous-titre ou de piste audio nouvellement ajoutés soit également publiés. Après la publication, les sous-titres ou le contenu audio sont disponibles avec l’URL Dynamic Media publique.

NOTE
En fonction des paramètres de mise en cache de votre instance, les mises à jour de métadonnées peuvent prendre plusieurs minutes avant d’être répercutées dans l’aperçu et dans les URL publiées.

Dans le cas où vous avez configuré Dynamic Media pour une publication immédiate, le chargement des fichiers de sous-titre ou de piste audio supplémentaires déclenche immédiatement la publication de la vidéo une fois le chargement terminé.

CAUTION
Lorsque vous chargez des fichiers de sous-titre ou de piste audio sur une vidéo publiée ou non, les fichiers sont supprimés si vous retraitez la vidéo. Seul l’audio d’origine de la vidéo reste intact. Dans ce cas, vous devez recharger les fichiers de sous-titre et de piste audio dans la vidéo.

Ajouter plusieurs sous-titres à une vidéo ayant une URL existante avec le modificateur de sous-titres

Dynamic Media prend en charge l’ajout de sous-titres uniques à une vidéo au moyen d’un modificateur d’URL. Consultez Ajouter des légendes à une vidéo.

Plusieurs modifications de légende ont la priorité sur une légende ajoutée par l’intermédiaire d’un modificateur d’URL pour les vidéos publiées.

Pour ajouter plusieurs légendes à une vidéo ayant une URL existante avec le modificateur de légende :

  1. Chargez le fichier de légende déjà ajouté comme modificateur à la vidéo afin de pouvoir le gérer explicitement.
  2. Chargez d’autres fichiers de sous-titre/légende, si nécessaire.
  3. Publiez la vidéo comme vous le faites habituellement.
    L’URL existante avec le modificateur de légende peut désormais charger plusieurs légendes.

Afficher le statut du cycle de vie des fichiers de sous-titre et de piste audio chargés lifecycle-status-video

Vous pouvez observer le statut du cycle de vie d’un fichier de sous-titre ou de piste audio chargé dans votre vidéo principale à partir de l’onglet Sous-titres et pistes audio de Propriétés.

Pour afficher le statut du cycle de vie d’une vidéo :

  1. Accédez à la ressource vidéo dont vous souhaitez afficher le statut du cycle de vie.
  2. En mode de sélection des ressources, en vue Liste ou Carte, sélectionnez la ressource vidéo.
  3. Dans la barre d’outils, sélectionnez l’icône Propriétés (cercle contenant un « i »).
  4. Sur la page Propriétés, sélectionnez l’onglet Sous-titres et pistes audio. Dans la colonne Statut, notez l’état de chaque fichier de sous-titre ou audio.
Statut du sous-titre ou de la piste audio
Description
Traitement
Lorsqu’un nouveau fichier de sous-titre ou de piste audio est ajouté et enregistré, il passe à l’état « Traitement ». Dynamic Media traite le fichier en joignant le manifeste de streaming à la vidéo principale.
Traité
Une fois le traitement terminé, le fichier de sous-titre ou de piste audio, ou la piste audio d’origine associée à la vidéo principale, s’affiche à l’état « Traité ». Vous pouvez prévisualiser les fichiers de sous-titre et de piste audio qui apparaissent comme « Traités » avant de publier la vidéo en direct.
Publié
Un état « Publié » représente un état similaire à « Publié » pour une vidéo principale. Les ressources sont publiées lorsque la vidéo principale est publiée et sont disponibles sur l’URL Dynamic Media publique.
Échec
Un état « Échec » signifie que le traitement d’un fichier de sous-titre ou de piste audio n’a pas été terminé. Supprimez le fichier de sous-titre ou de piste audio, puis rechargez-le.
Dépublié
Lorsqu’une vidéo principale publiée est explicitement dépubliée, tout fichier de sous-titre ou de piste audio que vous avez ajouté à la vidéo est également dépublié.

Colonne Statut mise en surbrillance pour les champs Sous-titres et Pistes audio. Statut du cycle de vie de chaque fichier de sous-titre et de piste audio chargé.

Définir l’audio par défaut pour une vidéo comportant plusieurs pistes audio

Par défaut, l’audio d’origine d’une vidéo est défini comme l’audio par défaut à lire.

Cependant, tout fichier de piste audio chargé peut être défini comme l’audio par défaut à lire après le chargement d’une vidéo dans la visionneuse. Dans l’interface utilisateur des propriétés, sous l’onglet Sous-titres et pistes audio, le libellé Default est appliqué à droite du fichier de piste audio pour la lecture vidéo.

NOTE
La lecture du contenu audio par défaut peut également dépendre de ce qui est défini dans les navigateurs suivants :
  • Chrome : le contenu audio par défaut défini dans la vidéo est lu.
  • Safari : si la langue par défaut est définie dans Safari, l’audio est lu avec la langue par défaut définie si elle est disponible avec le manifeste de la vidéo. Sinon, le contenu audio par défaut défini dans les propriétés d’une vidéo est lu.

Pour définir l’audio par défaut d’une vidéo comportant plusieurs pistes audio :

  1. Accédez à la ressource vidéo dont vous souhaitez définir la piste audio par défaut.

  2. En mode de sélection des ressources, en vue Liste ou Carte, sélectionnez la ressource vidéo.

  3. Dans la barre d’outils, sélectionnez l’icône Propriétés (cercle contenant un « i »).

  4. Sur la page Propriétés, sélectionnez l’onglet Sous-titres et pistes audio.

  5. Sous l’en-tête Pistes audio, sélectionnez le fichier de piste audio à définir comme fichier par défaut pour la vidéo.

  6. Sélectionnez Définir par défaut.
    Dans la boîte de dialogue Définir comme valeur par défaut, sélectionnez Remplacer.

    En-tête « Pistes audio » avec un nom de fichier de piste audio sélectionné et le bouton « Définir par défaut » mis en surbrillance. Définition de la piste audio par défaut pour une vidéo.

  7. Dans le coin supérieur droit, sélectionnez Enregistrer et fermer.

  8. Publiez la vidéo. Consultez la section Publication de ressources.

Prévisualiser une vidéo comportant plusieurs sous-titres et pistes audio preview-video-audio-subtitle

Une fois les fichiers de sous-titre et de piste audio chargés dans une vidéo et traités, vous pouvez utiliser la visionneuse de vidéos Dynamic Media (ou d’autres types de visionneuses) pour prévisualiser toutes les différentes pistes. La prévisualisation vous permet de voir à quoi ressemble votre vidéo pour les clientes et clients et d’en écouter le son afin de vous assurer qu’elle se comporte comme prévu.

Lorsque la vidéo vous satisfait, vous pouvez la publier en utilisant l’une des méthodes suivantes.

Consultez Incorporation de la visionneuse de vidéos ou d’images dans une page web.
Consultez Liaison d’URL à une application web. La méthode de liaison basée sur une URL n’est pas possible si votre contenu interactif contient des liens avec des URL relatives, en particulier des liens vers des pages Experience Manager Sites.
Voir Ajout de ressources Dynamic Media aux pages.

NOTE
L’onglet Aperçu par défaut d’Experience Manager n’affiche pas plusieurs pistes audio et de sous-titre. Cela est dû au fait que ces pistes sont associées à Dynamic Media et ne peuvent être affichées qu’à l’aide de l’aperçu de la visionneuse Dynamic Media.

Pour prévisualiser une vidéo comportant plusieurs sous-titres et pistes audio :

  1. Dans Ressources, accédez à une vidéo existante à laquelle vous avez ajouté plusieurs sous-titres et pistes audio.

  2. Sélectionnez la ressource vidéo afin de pouvoir l’ouvrir en mode aperçu.

  3. Dans la page d’aperçu, dans le coin supérieur gauche de la page, sélectionnez la liste déroulante, puis sélectionnez Visionneuses.

    Liste déroulante présentant l’option Visionneuses.

  4. Dans la liste Visionneuses, sélectionnez une visionneuse à utiliser pour l’aperçu vidéo. Par exemple, la capture d’écran suivante illustre la visionneuse Vidéo sélectionnée.

    Sélection de la visionneuse Vidéo dans la liste déroulante Visionneuses.

  5. Près du coin inférieur droit, à gauche de l’icône de volume, sélectionnez l’icône en forme de bulle vocale, puis sélectionnez l’audio ou le sous-titre que vous souhaitez entendre, ou voir ou les deux. Si vous le souhaitez, sous Sous-titres, vous pouvez sélectionner Désactivé pour ne pas afficher de sous-titres ou de légendes.

    La liste contextuelle Audio et sous-titres dans la visionneuse de vidéos. Simulation d’un utilisateur sélectionnant le contenu audio et le sous-titre pour la lecture vidéo.

  6. Pour commencer la lecture, sélectionnez le bouton Lecture de la vidéo.
    Remarquez les boutons URL et Incorporer en bas à gauche. Utilisez ces boutons pour lier l’URL de la vidéo à votre application web ou incorporer la vidéo dans une page web, respectivement.

  7. Près du coin supérieur droit de la page d’aperçu, sélectionnez Fermer.

Supprimer des fichiers de sous-titres ou de pistes audio d’une vidéo

Vous pouvez supprimer des fichiers de sous-titre ou de pistes audio d’une vidéo. La suppression de fichiers de sous-titre ou de pistes audio publiés est automatiquement répercutée dans l’URL publiée de la vidéo.

La piste audio d’origine extraite d’une vidéo principale ne peut pas être supprimée.

Pour supprimer des fichiers de sous-titre ou de pistes audio d’une vidéo :

  1. Accédez à la ressource vidéo dont vous souhaitez définir la piste audio par défaut.

  2. En mode de sélection des ressources, en vue Liste ou Carte, sélectionnez la ressource vidéo.

  3. Dans la barre d’outils, sélectionnez l’icône Propriétés (cercle contenant un « i »).

  4. Sur la page Propriétés, sélectionnez l’onglet Sous-titres et pistes audio.

  5. Effectuez l’une des opérations suivantes :

    • Sous-titres : sous l’intitulé Sous-titres, sélectionnez un ou plusieurs fichiers de sous-titre à supprimer de la vidéo, puis sélectionnez Supprimer.
    • Pistes audio : sous l’en-tête Pistes audio, sélectionnez un ou plusieurs fichiers de pistes audio à supprimer de la vidéo, puis sélectionnez Supprimer.
  6. Dans la boîte de dialogue Supprimer, sélectionnez OK.

  7. Publiez la vidéo.

Téléchargez des fichiers de sous-titre ou de pistes audio chargés dans une vidéo.

Vous pouvez télécharger un ou plusieurs fichiers de sous-titre ou de pistes audio que vous avez chargés pour les utiliser avec une vidéo. Vous avez la possibilité de télécharger tous les fichiers sélectionnés au format .zip ou de créer un dossier de téléchargement distinct pour chaque fichier.

La piste audio d’origine extraite d’un fichier principal ne peut pas être téléchargée.

Pour télécharger des fichiers de sous-titre ou de pistes audio à partir d’une vidéo :

  1. Accédez à la ressource vidéo dont vous souhaitez définir la piste audio par défaut.

  2. En mode de sélection des ressources, en vue Liste ou Carte, sélectionnez la ressource vidéo.

  3. Dans la barre d’outils, sélectionnez l’icône Propriétés (cercle contenant un « i »).

  4. Sur la page Propriétés, sélectionnez l’onglet Sous-titres et pistes audio.

  5. Effectuez l’une des opérations suivantes :

    • Sous-titres : sous l’intitulé Sous-titres, sélectionnez un ou plusieurs fichiers de sous-titre à télécharger à partir de la vidéo, puis sélectionnez Télécharger.
    • Pistes audio : sous l’en-tête Pistes audio, sélectionnez un ou plusieurs fichiers de pistes audio à télécharger à partir de la vidéo, puis sélectionnez Télécharger.
  6. Dans la boîte de dialogue Télécharger, définissez les options suivantes :

    table 0-row-2 1-row-2 2-row-2 3-row-2 4-row-2
    Option Description
    Enregistrer sous Utilisez le nom de fichier par défaut, spécifié dans le champ de texte Enregistrer sous ou indiquez votre propre nom.
    Créer un dossier distinct pour chaque ressource Créez un dossier pour chaque fichier de sous-titre ou de piste audio que vous avez sélectionné pour téléchargement.
    E-mail Utilisez votre programme de messagerie par défaut pour envoyer le fichier .zip à une adresse e-mail spécifique.
    Ressources Indique le nombre de fichiers à télécharger et la taille totale combinée de tous les fichiers sélectionnés. La désélection de cette option ternit (désactive) le bouton Télécharger et vous empêche de télécharger un fichier.
  7. Sélectionnez Télécharger.

  8. Publiez la vidéo. Consultez la section Publication de ressources.

Ajouter des légendes ou des sous-titres à une vidéo adding-captions-to-video

IMPORTANT
Adobe vous recommande d’activer la fonctionnalité de plusieurs sous-titres et pistes audio sur votre compte Dynamic Media. Cela vous permet de tirer parti de la dernière architecture backend de Dynamic Media et d’un workflow simplifié pour ajouter des légendes, des sous-titres et des pistes audio à vos vidéos.

Vous pouvez étendre la portée de vos vidéos aux marchés mondiaux en ajoutant des sous-titres aux vidéos uniques ou aux ensembles de vidéos adaptatives. En ajoutant des sous-titrages, vous évitez d’avoir à réenregistrer le son ou de recourir à des locuteurs natifs pour réenregistrer la partie audio dans les différentes langues. La lecture de la vidéo s’effectue dans la langue dans laquelle elle a été enregistrée. Les sous-titres en langues étrangères s’affichent afin que les personnes de différentes langues puissent toujours comprendre la partie audio.

Les légendes permettent également une plus grande accessibilité pour les personnes sourdes ou malentendantes.

NOTE
Le lecteur vidéo utilisé doit prendre en charge l’affichage des sous-titres.

Consultez également la section Accessibilité dans Dynamic Media.

Dynamic Media convertit les fichiers de légende au format JSON (JavaScript Object Notation). Cette conversion signifie que vous pouvez intégrer le texte JSON dans une page web sous forme de transcription masquée complète de la vidéo. Les moteurs de recherche peuvent ensuite analyser et indexer le contenu pour permettre de trouver plus facilement les vidéos et fournir aux clients et clientes des informations supplémentaires sur le contenu des vidéos.

Pour plus d’informations sur l’utilisation de la fonction JSON dans une URL, reportez-vous à la section Service de contenu statique (hors images) dans l’Aide de l’API de service et de rendu d’images de Dynamic Media.

Pour ajouter des légendes ou des sous-titres à une vidéo :

  1. Utilisez une application ou un service tiers pour créer votre fichier de légendes/sous-titres vidéo.

    Assurez-vous que le fichier que vous créez est conforme à la norme WebVTT (Web Video Text Tracks). L’extension de nom de fichier pour les sous-titres est .VTT. D’autres informations sur la norme de sous-titrage WebVTT sont disponibles.

    Reportez-vous à la section WebVTT : The web video text tracks format.

    De nombreux sites web offrent des outils et des services gratuits et de grande qualité que vous pouvez utiliser pour créer des fichiers de sous-titres/sous-titres WebVTT en dehors de Dynamic Media.

    Suivez les instructions à l’écran d’un site pour créer et enregistrer votre fichier WebVTT. Lorsque vous avez terminé, copiez le contenu du fichier de sous-titres et collez-le dans un éditeur de texte brut, puis enregistrez-le avec une extension de fichier .vtt.

    note note
    NOTE
    Pour la bonne prise en charge internationale des sous-titres vidéo dans différentes langues, la norme WebVTT implique de créer des fichiers .vtt distincts et des appels pour chaque langue à prendre en charge.

    En règle générale, vous devez attribuer au fichier de sous-titres VTT le même nom qu’au fichier vidéo et vous lui ajoutez l’indicateur de paramètres régionaux, comme -EN, -FR ou -DE. Ainsi, vous pouvez automatiser aisément la génération des URL de vidéo avec le système de gestion de contenu web existant.

  2. Dans Experience Manager, chargez votre fichier de sous-titres WebVTT dans le DAM.

  3. Accédez à la ressource vidéo publiée à associer au fichier de sous-titres que vous avez chargé.

    N’oubliez pas que les URL ne peuvent être copiées qu’après la publication des ressources.

    Voir Publication de ressources.

  4. Utilisez l’une des méthodes suivantes :

    • Pour une expérience de visionneuse de vidéos contextuelle, sélectionnez URL. Dans la boîte de dialogue URL, sélectionnez l’URL et copiez-la dans le Presse-papiers, puis collez-la dans un éditeur de texte simple. Ajoutez l’URL copiée de la vidéo avec la syntaxe suivante :

      &caption=<server_path>/is/content/<path_to_caption.vtt_file,1>

      Notez le « ,1 » à la fin du chemin du fichier de sous-titres. Juste après l’extension de fichier .vtt dans le chemin d’accès, vous avez la possibilité d’activer ou de désactiver le bouton de sous-titres dans la barre de lecteur vidéo en définissant la valeur respectivement sur « ,1 » ou « ,0 ».

    • Pour une expérience de visionneuse de vidéos intégrée, sélectionnez Code intégré. Dans la boîte de dialogue Code intégré, sélectionnez le code intégré et copiez-le dans le Presse-papiers, puis collez-le dans un simple éditeur de texte. Ajoutez le code intégré copié avec la syntaxe suivante :

      videoViewer.setParam("caption","<path_to_caption.vtt_file,1>");

      Notez le « ,1 » à la fin du chemin du fichier de sous-titres. Juste après l’extension de fichier .vtt dans le chemin d’accès, vous avez la possibilité d’activer ou de désactiver le bouton de sous-titres dans la barre de lecteur vidéo en définissant la valeur respectivement sur « ,1 » ou « ,0 ».

Ajout de marques de chapitre à la vidéo adding-chapter-markers-to-video

Vous pouvez faciliter la lecture et la consultation de vos vidéos les plus longues en ajoutant des marques de chapitre aux vidéos uniques ou aux ensembles de vidéos adaptatives. Lorsqu’un utilisateur lit la vidéo, il peut cliquer sur les marqueurs de chapitre dans la chronologie de la vidéo (également appelée défilement vidéo) pour accéder facilement à son point ciblé. Il peut également accéder immédiatement à de nouveaux contenus, à des démonstrations et à des tutoriels.

NOTE
Le lecteur vidéo utilisé doit prendre en charge l’utilisation des marqueurs de chapitre. Les lecteurs vidéo Dynamic Media prennent en charge les marqueurs de chapitre, mais l’utilisation de lecteurs vidéo tiers ne le permet pas.

Si vous le souhaitez, vous pouvez créer votre propre visionneuse personnalisée et lui donner le nom de votre marque, en utilisant des chapitres au lieu d’utiliser le paramètre prédéfini de la visionneuse de vidéos. Pour obtenir des instructions sur la création de votre propre visionneuse HTML5 avec une navigation par chapitre, dans l’API de SDK de la visionneuse HTML5 d’Adobe, reportez-vous à la section « Personnalisation du comportement à l’aide de modificateurs » sous les classes s7sdk.video.VideoPlayer et s7sdk.video.VideoScrubber. Consultez la documentation API du SDK de la visionneuse HTML5.

Vous créez une liste de chapitres pour votre vidéo un peu de la même façon que vous créez des sous-titres. Autrement dit, vous créez un fichier WebVTT. Notez toutefois que ce fichier doit être distinct de tout autre fichier de sous-titrage WebVTT que vous utilisez ; vous ne pouvez pas combiner les sous-titres et les chapitres dans un fichier WebVTT.

Vous pouvez utiliser l’exemple suivant comme un exemple du format que vous pouvez utiliser pour créer un fichier WebVTT avec une navigation par chapitre :

Fichier WebVTT avec navigation par chapitre vidéo webvtt-file-with-video-chapter-navigation

WEBVTT
Chapter 1
00:00.000 --> 01:04.364
The bicycle store behind it all.
Chapter 2
01:04.364 --> 02:00.944
Creative Cloud.
Chapter 3
02:00.944 --> 03:02.937
Ease of management for a working solution.
Chapter 4
03:02.937 --> 03:35.000
Cost-efficient access to rapidly evolving technology.

Dans l’exemple ci-dessus, le Chapter 1 est l’identifiant de repère et il est facultatif. La période de repère 00:00:000 --> 01:04:364 indique l’heure de début et l’heure de fin du chapitre au format 00:00:000. Les trois derniers chiffres sont les millisecondes et peuvent être laissés sur 000, selon vos préférences. Le titre du chapitre « The bicycle store behind it all » est la description réelle du contenu du chapitre. L’identifiant du repère, l’heure de début du repère, ainsi que le titre du chapitre s’affichent tous dans une fenêtre contextuelle du lecteur vidéo lorsque vous pointez la souris sur un point de repère visuel dans la chronologie de la vidéo.

Étant donné que vous utilisez une visionneuse de vidéos HTML5, assurez-vous que le fichier de chapitres que vous créez est conforme à la norme WebVTT (Web Video Text Tracks). L’extension de nom de fichier de chapitres est .vtt. D’autres informations sur la norme de sous-titrage WebVTT sont disponibles.

Reportez-vous à la section WebVTT : The web video text tracks format

Pour ajouter une navigation par chapitre vidéo, procédez comme suit :

  1. Enregistrez le fichier .vtt en codage UTF8 pour éviter tout problème de rendu des caractères dans le texte des titres de chapitres.

    En règle générale, vous attribuez au fichier de chapitres VTT le même nom que celui du fichier vidéo et lui ajoutez le mot « chapitres ». Ainsi, vous pouvez automatiser aisément la génération des URL de vidéo avec le système de gestion de contenu web existant.

  2. Dans Experience Manager, chargez votre fichier de chapitres WebVTT.

    Voir la section Chargement des ressources.

  3. Utilisez l’une des méthodes suivantes :

    table 0-row-2 1-row-2 html-authored no-header
    Pour une expérience de visionneuse de vidéos pop-up
    1. Accédez à la ressource vidéo publiée à associer au fichier de chapitres que vous avez chargé. N’oubliez pas que les URL ne peuvent être copiées qu’après la publication des ressources. Voir Publication de ressources.
    2. Dans le menu déroulant, cliquez sur Visionneuses.
    3. Dans le rail de gauche, cliquez sur le nom du paramètre prédéfini de visionneuse de vidéos. Un aperçu de la vidéo s’ouvre dans une page distincte.
    4. Dans le rail de gauche, dans la partie inférieure, cliquez sur URL.
    5. Dans la boîte de dialogue URL, sélectionnez l’URL et copiez-la dans le Presse-papiers, puis collez-la dans un simple éditeur de texte.
    6. Ajoutez l’URL copiée de la vidéo avec la syntaxe suivante pour l’associer à l’URL copiée dans votre fichier de chapitres :

      &navigation=<full_copied_URL_path_to_chapter_file.vtt>
    Pour une expérience de visionneuse de vidéos incorporée
    1. Accédez à la ressource vidéo publiée à associer au fichier de chapitres que vous avez chargé. N’oubliez pas que les URL ne peuvent être copiées qu’après la publication des ressources. Voir Publication de ressources.
    2. Dans le menu déroulant, cliquez sur Visionneuses.
    3. Dans le rail de gauche, cliquez sur le nom du paramètre prédéfini de visionneuse de vidéos. Un aperçu de la vidéo s’ouvre dans une page distincte.
    4. En bas du rail gauche, cliquez sur Intégrer.
    5. Dans la boîte de dialogue Code intégré, sélectionnez et copiez le code entier dans le Presse-papiers, puis collez-le dans un simple éditeur de texte.
    6. Ajoutez le code intégré de la vidéo avec la syntaxe suivante pour l’associer à l’URL copiée dans votre fichier de chapitres :

      videoViewer.setParam("navigation","<full_copied_URL_path_to_chapter_file.vtt>"

À propos des miniatures vidéo dans Dynamic Media en mode Scene7 about-video-thumbnails-in-dynamic-media-scene-mode

Une miniature vidéo est une version en taille réduite d’une image vidéo ou d’une ressource d’image présentant la vidéo au client. La miniature sert à inciter un client ou une cliente à sélectionner la vidéo.

Toutes les vidéos dans Experience Manager doivent être associées à une miniature. Vous ne pouvez pas supprimer une miniature sans la remplacer. Par défaut, lorsque vous chargez une vidéo sur Experience Manager, la première image est utilisée comme miniature. Cependant, vous pouvez personnaliser la miniature à des fins de valorisation de marque ou de recherche visuelle, par exemple. Lorsque vous personnalisez une miniature vidéo, vous pouvez lire la vidéo et la mettre en pause sur l’image que vous souhaitez utiliser. Vous pouvez également sélectionner une ressource d’image que vous avez déjà chargée et publiée dans votre gestionnaire de ressources numériques.

Une image de miniature vidéo personnalisée que vous sélectionnez dans une vidéo n’est pas extraite et enregistrée dans la gestion des DAM sous la forme d’une ressource séparée et distincte. Toutefois, une miniature vidéo personnalisée que vous sélectionnez dans une ressource d’image existante est enregistrée dans le JCR. Le chemin d’accès de la ressource sélectionnée est stocké sous le nœud de la ressource vidéo, comme dans l’exemple de chemin d’accès suivant :

/content/dam/*<folder_name*>/<*video_name*>/jcr:content/manualThumbnail

La possibilité de personnaliser une miniature vidéo n’est disponible qu’après avoir appliqué un profil vidéo au dossier où se trouve la vidéo.

Consultez également À propos des miniatures vidéo dans Dynamic Media en mode hybride.

Ajout d’une miniature vidéo personnalisée adding-a-custom-video-thumbnail

Ces étapes s’appliquent uniquement à Dynamic Media s’exécutant en mode « Dynamicmedia_Scene7 ».

Pour ajouter une miniature vidéo personnalisée, procédez comme suit :

  1. Assurez-vous que vous avez déjà :

  2. Accédez à une ressource vidéo chargée pour laquelle vous souhaitez modifier l’image miniature.

  3. En mode de sélection de ressources, soit Mode Liste ou Mode Carte, sélectionnez la ressource vidéo.

  4. Dans la barre d’outils, sélectionnez la Propriétés icône (cercle contenant un "i").

  5. Sur la page Propriétés de la vidéo, sélectionnez Modifier la miniature.

  6. Sur la page Modifier la miniature, effectuez l’une des opérations suivantes :

    • Pour utiliser une image de la vidéo comme nouvelle miniature :

      • Dans la barre d’outils, sélectionnez Sélectionner une image dans la vidéo.
      • Sélectionnez le bouton Lecture , puis le bouton Pause sur l’image que vous souhaitez capturer comme nouvelle miniature de la vidéo.
    • Pour utiliser une ressource image comme nouvelle miniature :

      • Dans la barre d’outils, sélectionnez Sélectionner une miniature dans Assets.
      • Sélectionner Sélectionner la miniature.
      • Accédez à une ressource d’image téléchargée et publiée précédemment que vous souhaitez utiliser. La ressource est automatiquement redimensionnée afin de servir d’image miniature pour la vidéo.
      • Sélectionnez la ressource image, puis sélectionnez Sélectionner.
  7. Sur la page Modifier la miniature, sélectionnez Enregistrer la modification.

  8. Sur la page Propriétés de la vidéo, dans le coin supérieur droit, sélectionnez Enregistrer et fermer.

À propos des miniatures vidéo dans Dynamic Media en mode hybride about-video-thumbnails-in-dynamic-media-hybrid-mode

Vous pouvez choisir l’une des dix images miniatures générées automatiquement par Dynamic Media pour l’ajouter à votre vidéo. Le lecteur vidéo affiche votre miniature sélectionnée lorsqu’une ressource vidéo est utilisée avec le composant Dynamic Media dans l’environnement de création d’Experience Manager Sites, Experience Manager Mobile ou Experience Manager Screens. La miniature sert d’image statique pour représenter au mieux le contenu de votre vidéo complète et encourage davantage les utilisateurs à cliquer sur le bouton Lecture.

En fonction de la durée totale de la vidéo, Dynamic Media capture dix images miniatures (par défaut). Les images sont capturées à 1 %, 11 %, 21 %, 31 %, 41 %, 51 %, 61 %, 71 %, 81 % et 91 % dans la vidéo. Les dix miniatures restent, ce qui signifie que si vous décidez de sélectionner une miniature différente ultérieurement, vous n’avez pas besoin de générer de nouveau une série de miniatures. Vous prévisualisez les dix images miniatures, puis choisissez celle que vous souhaitez utiliser pour votre vidéo. Si vous souhaitez modifier cette option par défaut, vous pouvez utiliser CRXDE Lite pour configurer l’intervalle pour lequel les miniatures sont générées. Par exemple, si vous souhaitez uniquement générer une série de quatre miniatures à espacement égal à partir de votre vidéo, vous pouvez configurer l’intervalle à 24 %, 49 %, 74 % et 99 %.

Idéalement, vous pouvez ajouter une miniature vidéo à tout moment après avoir téléchargé votre vidéo, mais avant de la publier sur votre site web.

Si vous préférez, vous pouvez charger une miniature personnalisée pour représenter votre vidéo au lieu d’en utiliser une générée par Dynamic Media. Par exemple, vous pouvez créer une miniature personnalisée qui porte le titre de votre vidéo, une image d’ouverture attrayante ou une image bien spécifique capturée dans votre vidéo. L’image de vidéo personnalisée que vous chargez doit avoir une résolution maximale de 1280 x 720 pixels (largeur minimale de 640 pixels) et ne pas dépasser 2 Mo.

Consultez également la section À propos des miniatures vidéo dans le mode Scene7 de Dynamic Media.

Ajout d’une miniature vidéo adding-a-video-thumbnail

Ces étapes s’appliquent uniquement à Dynamic Media s’exécutant en mode hybride.

Pour ajouter une miniature vidéo, procédez comme suit :

  1. Accédez à une ressource vidéo téléchargée à laquelle vous souhaitez ajouter une miniature.

  2. En mode de sélection des ressources, en mode Liste ou Carte, sélectionnez la ressource vidéo.

  3. Dans la barre d’outils, sélectionnez la Afficher les propriétés icône (cercle contenant un "i").

  4. Sur la page Propriétés de la vidéo, sélectionnez Modifier la miniature.

  5. Sur la page Modifier la miniature, dans la barre d’outils, sélectionnez Sélectionner une image.

    Dynamic Media génère une série de miniatures de votre vidéo, en fonction de l’intervalle par défaut ou personnalisé.

  6. Prévisualisez les images miniatures générées, puis sélectionnez celle que vous souhaitez ajouter à votre vidéo.

  7. Sélectionner Enregistrer la modification.

    La miniature de la vidéo est mise à jour afin d’utiliser la miniature que vous avez sélectionnée. Si vous décidez par la suite de modifier la miniature, vous pouvez revenir à la page Modifier la miniature et en sélectionner une nouvelle.

    Si vous avez configuré des intervalles par défaut ou si vous avez chargé une nouvelle vidéo pour remplacer la vidéo existante, vous devrez générer de nouveau des miniatures via Dynamic Media.

    Consultez la section Configuration de l’intervalle par défaut pour la création des miniatures de vidéo.

Configuration de l’intervalle par défaut pour la génération des miniatures de vidéo configuring-the-default-time-interval-that-video-thumbnails-are-generated

Lorsque vous configurez et enregistrez le nouvel intervalle par défaut, votre modification s’applique automatiquement et uniquement aux vidéos que vous chargerez par la suite. Il n’applique pas automatiquement le nouveau paramètre par défaut aux vidéos que vous avez précédemment chargées. Pour les vidéos existantes, vous devez régénérer les miniatures.

Consultez la section Ajout d’une miniature de vidéo.

Pour configurer l’intervalle par défaut auquel les miniatures vidéo sont créées, procédez comme suit :

  1. Dans Experience Manager, sélectionnez Outils > Général > CRXDE Lite.

  2. Dans la page CRXDE Lite, dans le panneau de répertoire à gauche, accédez à o etc/dam/imageserver/configuration/jcr:content/settings..

    si le panneau des répertoires n’est pas visible, sélectionnez l’icône " située à gauche de l’onglet Accueil .

  3. Dans le panneau inférieur droit, dans l’onglet Propriétés, double-sélectionnez thumbnailtime.

  4. Dans la boîte de dialogue Modifier thumbnailtime, utilisez les champs de texte pour saisir des valeurs d’intervalle sous la forme de pourcentages.

    • Sélectionnez l’icône plus (+) si vous souhaitez ajouter un ou plusieurs champs de valeur d’intervalle. Si nécessaire, faites défiler la page jusqu’en bas de la boîte de dialogue pour afficher l’icône.
    • Sélectionnez l’icône représentant un signe moins (-) à droite d’un champ de valeur d’intervalle si vous souhaitez le supprimer de la liste.
    • Sélectionnez l’icône de flèche vers le haut et l’icône de flèche vers le bas si vous souhaitez réorganiser les valeurs de l’intervalle.
  5. Sélectionner OK et revenez à l’onglet Propriétés .

  6. Dans le coin supérieur gauche de la page du CRXDE Lite, sélectionnez Enregistrer tout, puis sélectionnez l’icône Retour à l’accueil dans le coin supérieur gauche pour revenir au Experience Manager.

    Consultez la section Ajout d’une miniature de vidéo.

Ajout d’une miniature vidéo personnalisée adding-a-custom-video-thumbnail-1

Ces étapes s’appliquent uniquement à Dynamic Media s’exécutant en mode hybride.

Pour ajouter une miniature vidéo personnalisée, procédez comme suit :

  1. Accédez à une ressource vidéo chargée à laquelle vous souhaitez ajouter une miniature vidéo personnalisée.

  2. En mode de sélection des ressources, en mode Liste ou Carte, sélectionnez la ressource vidéo.

  3. Dans la barre d’outils, sélectionnez la Afficher les propriétés icône (cercle contenant un "i").

  4. Sur la page Propriétés de la vidéo, sélectionnez Modifier la miniature.

  5. Sur la page Modifier la miniature, dans la barre d’outils, sélectionnez Charger une nouvelle miniature.

  6. Accédez à une miniature que vous souhaitez utiliser, sélectionnez-la, puis sélectionnez Ouvrir pour commencer à charger l’image dans Experience Manager. Après le téléchargement, veillez à publier l’image.

  7. Une fois l’image téléchargée et publiée, dans la page Modifier la miniature, sélectionnez Enregistrer les modifications.

    La miniature personnalisée est ajoutée à votre vidéo.

Modifier l’URL Dynamic Media pour les ressources Dynamic Media manifest-urls

Les vidéos traitées dans Dynamic Media peuvent être utilisées par le biais de visionneuses prêtes à l’emploi, mais aussi en accédant directement aux URL de manifeste et en les lisant via vos propres visionneuses personnalisées. Voici l’API permettant de récupérer les URL de manifeste d’une vidéo.

À propos de l’API getVideoManifestURI

L’API getVideoManifestURI est exposée via cq-scene7-api:com.day.cq.dam.scene7.api et peut être utilisée pour générer les URL de manifeste suivantes :

/**
* Returns the manifest url for videos
* @param resource video resource
* @param manifestType type of video streaming manifest being requested
* @param onlyIfPublished return a manifest only if the video is published
* @return the manifest url for videos
*
* @throws Exception
*/
@Nullable
String getVideoManifestURI(Resource resource, ManifestType manifestType, boolean onlyIfPublished) throws Exception;

Paramètres de l’API getVideoManifestURI

Cette API utilise les trois paramètres suivants :

Paramètre
Description
resource
Ressource correspondant à la vidéo ingérée par Dynamic Media.
manifestType
Peut être ManifestType.DASH ou ManifestType.HLS
onlyIfPublished
Définissez cette variable sur true au cas où l’uri de manifeste n’est générée que si elle est publiée et disponible au niveau de la diffusion.

Pour récupérer les URL de manifeste des vidéos à l’aide de la méthode ci-dessus, ajoutez un profil de codage vidéo dans un dossier « charger des vidéos ». Dynamic Media traite ces vidéos en fonction des encodages trouvés dans le fichier de codage vidéo qui a été affecté au dossier. Vous pouvez maintenant appeler l’API ci-dessus pour récupérer les URL de manifeste pour les vidéos chargées.

Scénarios d’erreur

L’API renvoie la valeur null en cas d’erreur. Les exceptions sont consignées dans les journaux d’erreurs d’Experience Manager. Toutes ces erreurs consignées commencent par Could not generate Video Manifest URI. Les scénarios suivants peuvent provoquer de telles erreurs :

  • Une IllegalArgumentException est consignée pour l’un des éléments suivants :

    • Le paramètre resource transmis est une valeur null.
    • Le paramètre resource transmis n’est pas une vidéo.
    • Le paramètre manifestType transmis est une valeur null.
    • Le paramètre onlyIfPublished transmis est réel, mais la vidéo n’est pas publiée.
    • La vidéo n’a pas été ingérée à l’aide d’une visionneuse de vidéos à débit adaptatif provenant de Dynamic Media.
  • IOException est consignée lorsqu’un problème de connexion à Dynamic Media se produit.

  • UnsupportedOperationException est consignée lorsqu’un paramètre manifestType transmis est ManifestType.DASH, alors que la vidéo n’a pas été traitée au format DASH.

Voici un exemple de l’API ci-dessus utilisant des servlets écrits dans la spécification HTTPWhiteBoard. Sélectionnez chaque onglet pour la syntaxe du code.

Ajouter une dépendance dans pom.xml
accordion
Ajouter une dépendance dans pom.xml
code language-java
dependency>
     <groupId>com.day.cq.dam</groupId>
     <artifactId>cq-scene7-api</artifactId>
     <version>5.12.64</version>
     <scope>provided</scope>
</dependency>
Exemple de servlet
accordion
Exemple de servlet
code language-java
@Component
        service = Servlet.class
)
@HttpWhiteboardServletPattern(value = ManifestServlet.SERVLET_PATTERN)
@HttpWhiteboardContextSelect(value = Constants.SERVLET_CONTEXT_SELECTOR)
public class ManifestServlet extends HttpServlet {

   private static final Logger LOGGER = LoggerFactory.getLogger(ManifestServlet.class);

   private final ObjectMapper objectMapper;

    @Reference
    private Scene7Service scene7Service;

   public static final String SERVLET_PATTERN = Constants.VIDEO_API_PREFIX + "/manifestUrl";

   public ManifestServlet() {
         this.objectMapper = new ObjectMapper();
         objectMapper.setSerializationInclusion(JsonInclude.Include.NON_NULL);
   }

   @Override

   protected void doGet(HttpServletRequest request, HttpServletResponse response) throws IOException {
        final ResourceResolver resolver = getResourceResolver(request);
        String assetPath = request.getParameter("assetPath");
        String manifest = request.getParameter("manifestType");
        String onlyIfPublished = request.getParameter("onlyIfPublished");
        Resource resource = resolver.getResource(assetPath);
        response.setCharacterEncoding(StandardCharsets.UTF_8.toString());
        response.setContentType("application/json");
        if(resource == null) {
            LOGGER.info("could not retrieve the resource from JCR");
            error("could not retrieve the resource from JCR", response);
            return;
        }

        String manifestUri = null;

        try{
            ManifestType manifestType =  ManifestType.DASH;
            if(manifest != null) {
                manifestType = ManifestType.valueOf(manifest);
            }
            manifestUri = scene7Service.getVideoManifestURI(resource, manifestType, onlyIfPublished != null);
            objectMapper.writeValue(response.getWriter(), new ManifestUrl(manifestUri));
            response.setContentType("application/json");
        } catch (Exception e) {
            LOGGER.error(e.getMessage(), e);
            error(String.format("Unable to get the manifest url for %s. %s", assetPath, e.getMessage()), response);
        }
    }

    private ResourceResolver getResourceResolver(HttpServletRequest request) {
        Object rr = request.getAttribute(AuthenticationSupport.REQUEST_ATTRIBUTE_RESOLVER);
        if (!(rr instanceof ResourceResolver)) {
            throw new IllegalStateException(
                    "The request does not seem to have been created via Apache Sling's authentication mechanism.");
        } else {
            return (ResourceResolver) rr;
        }
    }

    private void error(String errorMessage, HttpServletResponse response) throws IOException {
        ManifestUrl errorManifest = new ManifestUrl(null);
        errorManifest.setErrorMessage(errorMessage);
        response.setStatus(HttpServletResponse.SC_INTERNAL_SERVER_ERROR);
        objectMapper.writeValue(response.getWriter(), errorManifest);
    }
}
Classe de réponse pour le servlet
accordion
Classe de réponse pour le servlet
code language-java
public class ManifestUrl extends VideoResponse {
     String manifestUrl;
     public ManifestUrl(String manifestUrl) {
         this.manifestUrl = manifestUrl;
     }
     public String getManifestUrl() {
         return manifestUrl;
     }
}

public abstract class VideoResponse {
     String errorString;

     public String getErrorString() {
         return errorString;
     }

     public void setErrorMessage(String errorString) {
         this.errorString = errorString;
     }
}
Fichier des constantes référencé dans le servlet
accordion
Fichier des constantes référencé dans le servlet
code language-java
public final class Constants {

     private Constants() {
     }

     public static final String VIDEO_API_PREFIX = "/dynamicmedia/video";
     public static final String SERVLET_CONTEXT_SELECTOR = "(" + HttpWhiteboardConstants.HTTP_WHITEBOARD_CONTEXT_NAME + "=" +
             DMSampleApiHttpContext.CONTEXT_NAME + ")";

 }
ServletContext
accordion
ServletContext

Montez le servlet ci-dessus à l’aide d’un servletContext. Voici un exemple de servletContext.

code language-java
public class DMSampleApiHttpContext extends ServletContextHelper {

 public static final String CONTEXT_NAME = "com.adobe.dmSample";
 public static final String CONTEXT_PATH = "/dmSample";

 private final MimeTypeService mimeTypeService;

 private final AuthenticationSupport authenticationSupport;

 /**
  * Constructs a new context that will use the given dependencies.
  *
  * @param mimeTypeService Used when providing mime type of requests.
  * @param authenticationSupport Used to authenticate requests with sling.
  */
 @Activate
 public DMSampleApiHttpContext(@Reference final MimeTypeService mimeTypeService,
                               @Reference final AuthenticationSupport authenticationSupport) {
     this.mimeTypeService = mimeTypeService;
     this.authenticationSupport = authenticationSupport;
 }

 // ---------- HttpContext interface ----------------------------------------
 /**
  * Returns the MIME type as resolved by the <code>MimeTypeService</code> or
  * <code>null</code> if the service is not available.
  */
 @Override
 public String getMimeType(String name) {
     MimeTypeService mtservice = mimeTypeService;
     if (mtservice != null) {
         return mtservice.getMimeType(name);
     }
     return null;
 }

 /**
  * Returns the real context path that is used to mount this context.
  * @param req servlet request
  * @return the context path
  */
 public static String getRealContextPath(HttpServletRequest req) {
     final String path = req.getContextPath();
     if (path.equals(CONTEXT_PATH)) {
         return "";
     }
     return path.substring(CONTEXT_PATH.length());
 }

 /**
  * Returns a request wrapper that transforms the context path back to the original one
  * @param req request
  * @return the request wrapper
  */
 public static HttpServletRequest createContextPathAdapterRequest(HttpServletRequest req) {
     return new HttpServletRequestWrapper(req) {

         @Override
         public String getContextPath() {
             return getRealContextPath((HttpServletRequest) getRequest());
         }

     };

 }

 /**
  * Always returns <code>null</code> because resources are all provided
  * through individual endpoint implementations.
  */
 @Override
 public URL getResource(String name) {
     return null;
 }

 /**
  * Tries to authenticate the request using the
  * <code>SlingAuthenticator</code>. If the authenticator or the Repository
  * is missing this method returns <code>false</code> and sends a 503/SERVICE
  * UNAVAILABLE status back to the client.
  */
 @Override
 public boolean handleSecurity(HttpServletRequest request,
                               HttpServletResponse response) throws IOException {

     final AuthenticationSupport authenticator = this.authenticationSupport;
     if (authenticator != null) {
         return authenticator.handleSecurity(createContextPathAdapterRequest(request), response);
     }

     // send 503/SERVICE UNAVAILABLE, flush to ensure delivery
     response.sendError(HttpServletResponse.SC_SERVICE_UNAVAILABLE,
             "AuthenticationSupport service missing. Cannot authenticate request.");
     response.flushBuffer();

     // terminate this request now
     return false;
 }
}

Utiliser l’exemple de servlet

Vous appelez le servlet en effectuant une opération GET sur /dmSample/dynamicmedia/video/manifestUrl. Les paramètres de requête suivants sont transmis :

Paramètre de requête
Description
assetPath
Obligatoire. Chemin d’accès à la vidéo pour laquelle manifestUrl est générée.
manifestType
Facultatif. Le paramètre peut être DASH ou HLS. S’il n’est pas transmis, la valeur par défaut est DASH.
onlyIfPublished
Facultatif. S’il est transmis, l’manifestUrl est renvoyée uniquement si la vidéo est publiée.

Dans cet exemple, prenons la configuration suivante :

  • La société est samplecompany.
  • L’instance de création est http://sample-aem-author.com.
  • Le dossier /content/dam/video-example est associé à un profil de codage vidéo.
  • La vidéo scenery.mp4 est chargée dans le dossier /content/dam/video-example.

Vous pouvez appeler le servlet des façons suivantes :

Type
Description
HLS
http://sample-aem-author.com/dmSample/dynamicmedia/video/manifestUrl?manifestType=HLS&assetPath=/content/dam/video-example/scenery.mp4

Si la diffusion DASH est activée :
{"manifestUrl":"https://s7d1.scene7.com/is/content/samplecompany/scenery-AVS.m3u8?packagedStreaming=true"}

Si la diffusion DASH est désactivée :
{"manifestUrl":"https://s7d1.scene7.com/is/content/samplecompany/scenery-AVS.m3u8"}
DASH
http://sample-aem-author.com/dmSample/dynamicmedia/video/manifestUrl?manifestType=DASH&assetPath=/content/dam/video-example/scenery.mp4

Si la diffusion DASH est activée :
{"manifestUrl":"https://s7d1.scene7.com/is/content/samplecompany/scenery-AVS.mpd"}

Si la diffusion DASH est désactivée :
{}
Erreur : chemin d’accès à la ressource incorrect
http://sample-aem-author.com/dmSample/dynamicmedia/video/manifestUrl?manifestType=DASH&assetPath=/content/dam/video-example/scennnnnnery.mp4

{"errorString":"could not retrieve the resource from JCR"}
recommendation-more-help
19ffd973-7af2-44d0-84b5-d547b0dffee2