À propos de la configuration de Dynamic Media Cloud Service

Si vous utilisez Adobe Experience Manager pour différents environnements, tels que le développement, l’évaluation et la production en direct, configurez les Cloud Services Dynamic Media pour chacun de ces environnements.

Schéma de l’architecture de Dynamic Media

Le schéma d’architecture suivant décrit le fonctionnement de Dynamic Media.

Avec la nouvelle architecture, Experience Manager est responsable des ressources d’origine Principale et se synchronise avec Dynamic Media pour le traitement et la publication des ressources :

  1. Lorsque la ressource source Principale est téléchargée sur Adobe Experience Manager en tant que Cloud Service, elle est répliquée sur Dynamic Media. À ce stade, Dynamic Media gère l’intégralité du traitement des ressources et de la génération du rendu, comme le codage vidéo et les variantes dynamiques d’une image.
  2. Une fois les rendus générés, le Experience Manager en tant que Cloud Service peut accéder et prévisualisation en toute sécurité les rendus Dynamic Media distants (aucun binaire n’est renvoyé au Experience Manager en tant qu’instance Cloud Service).
  3. Une fois que le contenu est prêt à être publié et approuvé, il déclenche le service Dynamic Media pour pousser le contenu vers les serveurs de diffusion et mettre en cache le contenu sur le réseau CDN (Content Diffusion Network).

chlimage_1-550

REMARQUE

La liste de fonctionnalités suivante nécessite l’utilisation du CDN prêt à l’emploi fourni avec Adobe Experience Manager - Dynamic Media. Les autres réseaux CDN personnalisés ne sont pas pris en charge avec ces fonctionnalités.

Création d’une configuration Dynamic Media en Cloud Services

  1. Dans Experience Manager en tant que Cloud Service, appuyez sur le Experience Manager en tant que logo du Cloud Service pour accéder à la console de navigation globale.

  2. Sur la gauche de la console, appuyez sur l’icône Outils, puis sur Cloud Services > Configuration Dynamic Media.

  3. Sur la page Dynamic Media Configuration Browser, dans le volet de gauche, appuyez sur global (n’appuyez pas ou ne sélectionnez pas l’icône de dossier à gauche de global). Appuyez ensuite sur Créer.

  4. Sur la page Créer une configuration Dynamic Media, saisissez un titre, l’adresse email du compte Dynamic Media et un mot de passe, puis sélectionnez votre région. Ces informations vous sont fournies par Adobe dans le courrier électronique de mise en service. Contactez le service à la clientèle d’Adobe si vous n’avez pas reçu ce courrier électronique.

  5. Cliquez sur Connexion à Dynamic Media.

  6. Dans la boîte de dialogue Modifier le mot de passe, dans le champ Nouveau mot de passe, saisissez un nouveau mot de passe composé de 8 à 25 caractères. Le mot de passe doit contenir au moins une occurrence de chacun des types de caractères suivants :

    • Lettre majuscule
    • Lettre minuscule
    • Nombre
    • Caractère spécial : # $ & . - _ : { }

    Le champ Mot de passe actuel est délibérément prérempli et masqué de l’interaction.

    Si nécessaire, vous pouvez vérifier l’orthographe d’un mot de passe saisi en appuyant sur l’icône en forme d’œil pour l’afficher. Appuyez de nouveau sur l’icône pour le masquer.

  7. Dans le champ Répéter le mot de passe, saisissez une deuxième fois le nouveau mot de passe, puis appuyez sur Terminé.

    Le nouveau mot de passe est enregistré lorsque vous appuyez sur Enregistrer dans le coin supérieur droit de la page Créer une configuration Dynamic Media.

    Si vous avez appuyé sur Annuler dans la boîte de dialogue Modifier le mot de passe, vous devez quand même saisir un nouveau mot de passe lorsque vous enregistrez la nouvelle configuration Dynamic Media.

    Voir aussi Modification du mot de passe pour Dynamic Media.

  8. Si la connexion est établie, vous pouvez définir les éléments suivants :

    Propriété Description
    Entreprise Nom du compte Dynamic Media. Il est possible que vous disposiez de plusieurs comptes Dynamic Media pour différentes sous-marques, divisions ou environnements d’évaluation/production.
    Chemin d’accès au dossier racine de l’entreprise Chemin d’accès au dossier racine de votre entreprise.
    Publier les ressources Vous pouvez choisir parmi les trois options suivantes :
    Immédiatement- Lorsque des fichiers sont téléchargés, le système les ingère et fournit l’URL/Incorporer instantanément. Aucune intervention n’est nécessaire de la part de l’utilisateur pour publier des ressources.
    À l’Activation : vous devez publier explicitement le fichier avant qu’un lien URL/incorporé ne soit fourni.
    Publication​sélective : les ressources sont publiées automatiquement pour une prévisualisation sécurisée uniquement. Ils peuvent également être explicitement publiés sur le Experience Manager en tant que Cloud Service sans être publiés sur DMS7 pour diffusion dans le domaine public. À l’avenir, cette option a pour objectif de publier des fichiers en tant que Cloud Service sur le Experience Manager et de publier des fichiers en Dynamic Media, mutuellement exclusifs. En d’autres termes, vous pouvez publier des ressources dans DMS7 afin d’utiliser des fonctionnalités telles que le recadrage intelligent ou les rendus dynamiques. Vous pouvez également publier des fichiers exclusivement en Experience Manager en tant que Cloud Service pour la prévisualisation ; ces mêmes ressources ne sont pas publiées dans DMS7 pour diffusion dans le domaine public.
    Serveur d’aperçu sécurisé Permet de définir le chemin URL de votre serveur d’aperçu des rendus sécurisé. En d’autres termes, une fois les rendus générés, le Experience Manager en tant que Cloud Service peut accéder en toute sécurité et prévisualisation aux rendus Dynamic Media distants (aucun binaire n’est renvoyé au Experience Manager en tant qu’instance Cloud Service).
    À moins que vous ne disposiez d’un arrangement spécial pour utiliser votre propre serveur de société ou un serveur spécial, l’Adobe vous recommande de laisser ce paramètre tel qu’il est spécifié.
    Synchroniser tout le contenu Sélectionné par défaut. Désélectionnez cette option si vous souhaitez inclure ou exclure des ressources de la synchronisation avec Dynamic Media. La désélection de cette option vous permet de choisir l’un des deux modes de synchronisation Dynamic Media :
    Mode de synchronisation Dynamic Media
    Activer par défaut: la configuration est appliquée par défaut à tous les dossiers, sauf si vous marquez un dossier spécifiquement à des fins d’exclusion.
    Désactivé par défaut : la configuration n’est appliquée à aucun dossier tant que vous ne marquez pas explicitement un dossier sélectionné pour synchronisation avec Dynamic Media.
    Pour marquer un dossier sélectionné pour synchronisation vers Dynamic Media, sélectionnez un dossier de ressources, puis, dans la barre d’outils, appuyez sur Propriétés. Sous l’onglet Détails, dans la liste déroulante Mode de synchronisation Dynamic Media, choisissez l’une des trois options suivantes. Une fois le choix effectué, appuyez sur Enregistrer. À retenir : ces trois options ne sont pas disponibles si vous avez sélectionné auparavant Synchroniser tout le contenu. Voir aussi Utilisation de la publication sélective au niveau du dossier dans Dynamic Media.
    Hérité​: aucune valeur de synchronisation explicite sur le dossier. Au lieu de cela, le dossier hérite de la valeur de synchronisation de l’un de ses dossiers ancêtres ou du mode par défaut dans la configuration du cloud. L’état détaillé pour les éléments hérités s’affiche par le biais d’une info-bulle.
    Activer pour les sous-dossiers - Inclure tout ce qui se trouve dans cette sous-arborescence pour la synchronisation avec Dynamic Media. Les paramètres propres au dossier remplacent le mode par défaut dans la configuration du cloud.
    Désactivé pour les sous-dossiers- Exclure tous les éléments de cette sous-arborescence de la synchronisation vers Dynamic Media.
    REMARQUE

    Le contrôle de version n’est pas pris en charge dans Dynamic Media. En outre, l’activation différée s’applique uniquement si Publier les ressources dans la page Modifier la configuration de Dynamic Media est définie sur A l’Activation. Ensuite, seulement jusqu’à la première activation de l’actif.

    Une fois qu’une ressource est activée, toutes les mises à jour sont immédiatement publiées en direct sur la livraison S7.

    dynamicmediaconfiguration2updated

  9. Appuyez sur Enregistrer. Le nouveau mot de passe et la nouvelle configuration de Dynamic Media sont enregistrés. Si vous avez appuyé sur Annuler à la place, aucune mise à jour du mot de passe ne se produit.

  10. Dans la boîte de dialogue Configuration Dynamic Media, appuyez sur OK pour commencer la configuration.

    IMPORTANT

    Lorsque la nouvelle configuration Dynamic Media est terminée, vous recevez une notification d’état dans la boîte Experience Manager en tant qu’Cloud Service.

    Cette notification de boîte de réception vous informe si la configuration a réussi ou non.
    Pour plus d’informations, voir Dépannage d’une nouvelle configuration Dynamic Media et Votre boîte de réception.

  11. Pour prévisualisation en toute sécurité le contenu Dynamic Media avant sa publication, Experience Manager en tant que Cloud Service utilise par défaut la validation basée sur des jetons. Cependant, vous pouvez également “placer sur la liste autorisée” davantage d’adresses IP pour permettre aux utilisateurs d’accéder au contenu de prévisualisation sécurisé. Pour configurer cette action, procédez comme suit :

    • Ouvrez l’application de bureau Dynamic Media Classic puis connectez-vous à votre compte. Vos informations d’identification et de connexion ont été fournies par l’Adobe au moment de l’attribution des privilèges d’accès. Si vous ne disposez pas de ces informations, contactez le service à la clientèle Adobe.
    • Dans la barre de navigation située dans le coin supérieur droit de la page, appuyez sur Configuration > Configuration de l’application > Configuration de la publication > Image Server.
    • Sur la page Publication sur hébergeur d’images, dans la liste déroulante Contexte de publication, sélectionnez Test Image Serving.
    • Pour l’option Filtre d’adresse client, appuyez sur Ajouter.
    • Pour activer (activer) l’adresse, activez la case à cocher, puis saisissez l’adresse IP de l’instance d’auteur Experience Manager (et non l’adresse IP du répartiteur).
    • Cliquez sur Enregistrer.

Vous avez à présent terminé la configuration de base ; vous êtes prêt à utiliser Dynamic Media.

Si vous souhaitez personnaliser davantage votre configuration, vous pouvez effectuer l’une des tâches de la rubrique Configuration des paramètres avancés dans Dynamic Media.

Dépannage d’une nouvelle configuration Dynamic Media

Lorsqu’une nouvelle configuration Dynamic Media termine sa configuration, vous recevez une notification d’état dans la boîte Experience Manager en tant qu’Cloud Service. Cette notification vous informe si la configuration a réussi ou non, comme le montrent les images respectives suivantes de la boîte de réception.

Succès de la boîte de réception Experience Manager

Échec de la boîte de réception du Experience Manager

Voir aussi Votre boîte de réception.

Pour résoudre les problèmes liés à une nouvelle configuration Dynamic Media:

  1. Près de l’angle supérieur droit du Experience Manager en tant que page de Cloud Service, appuyez sur l’icône représentant une cloche, puis appuyez sur Vue Tout.

  2. Sur la page Boîte de réception, appuyez sur la notification de succès pour accéder à un aperçu de l’état et des journaux de la configuration.

    Si la configuration a échoué, appuyez sur la notification d’échec, similaire à la capture d’écran ci-dessous.

    Échec de la configuration de Dynamic Media

  3. Sur la page DMSETUP, passez en revue les détails de configuration qui décrivent l’échec. En particulier, notez les messages d’erreur ou les codes d’erreur. Contactez le service à la clientèle Adobe pour obtenir ces informations.

    Page Configuration Dynamic Media

Modification du mot de passe pour Dynamic Media

L’expiration du mot de passe dans Dynamic Media est fixée sur 100 ans à compter de la date actuelle du système.

Le mot de passe doit contenir au moins une occurrence de chacun des types de caractères suivants :

  • Lettre majuscule
  • Lettre minuscule
  • Nombre
  • Caractère spécial : # $ & . - _ : { }

Si nécessaire, vous pouvez vérifier l’orthographe d’un mot de passe saisi en appuyant sur l’icône en forme d’œil pour l’afficher. Appuyez de nouveau sur l’icône pour le masquer.

Le mot de passe modifié est enregistré lorsque vous appuyez sur Enregistrer dans le coin supérieur droit de la page Modifier la configuration Dynamic Media.

  1. Dans Experience Manager en tant que Cloud Service, appuyez sur le Experience Manager en tant que logo du Cloud Service pour accéder à la console de navigation globale.

  2. Sur la gauche de la console, appuyez sur l’icône Outils, puis sur Cloud Services > Configuration Dynamic Media.

  3. Sur la page Dynamic Media Configuration Browser, dans le volet de gauche, appuyez sur global. Ne touchez pas ou ne sélectionnez pas l’icône de dossier à gauche de global. Appuyez ensuite sur Modifier.

  4. Sur la page Modifier la configuration Dynamic Media, directement au-dessous du champ Mot de passe, appuyez sur Modifier le mot de passe.

  5. Dans la boîte de dialogue Modifier le mot de passe, procédez comme suit :

    • Dans le champ Nouveau mot de passe, saisissez un nouveau mot de passe.

      Le champ Mot de passe actuel est délibérément prérempli et masqué de l’interaction.

    • Dans le champ Répéter le mot de passe, saisissez une deuxième fois le nouveau mot de passe, puis appuyez sur Terminé.

  6. Dans l’angle supérieur droit de la page Modifier la configuration Dynamic Media, appuyez sur Enregistrer, puis sur OK.

(Facultatif) Configuration des paramètres avancés dans Dynamic Media

Pour personnaliser davantage la configuration et la configuration de Dynamic Media ou optimiser ses performances, vous pouvez exécuter une ou plusieurs des tâches facultatives suivantes :

(Facultatif) Installation et configuration des paramètres Dynamic Media

Utilisez l’interface utilisateur de Dynamic Media Classic pour modifier vos paramètres Dynamic Media.

Certaines des tâches ci-dessus exigent que vous ouvriez l’application de bureau Dynamic Media Classic puis que vous vous connectiez à votre compte.

Les tâches d’installation et de configuration incluent :

Configuration de la publication pour Image Server

Les paramètres de configuration de la publication déterminent comment les ressources sont diffusées par défaut à partir de Dynamic Media. Si aucun paramètre n’est spécifié, Dynamic Media diffuse une ressource selon les paramètres par défaut définis dans Configuration de la publication. Par exemple, une requête de diffusion d’image qui ne comporte pas d’attribut de résolution produit une image avec le paramètre de résolution d’objet par défaut.

Pour définir la configuration de la publication : dans Dynamic Media Classic, cliquez sur Configuration > Configuration de l’application > Configuration de la publication > Image Server.

L’écran Image Server permet de définir les paramètres par défaut pour la diffusion des images. Voir l’écran de l’interface utilisateur pour la description de chaque paramètre.

Attributs de requête : ces paramètres imposent des limites aux images qui peuvent être diffusées à partir du serveur.
Attributs de requête par défaut : ces paramètres concernent l’aspect par défaut des images.
Attributs de miniature courants : ces paramètres concernent l’aspect par défaut des images miniatures.
Valeurs par défaut des champs de catalogue : ces paramètres concernent la résolution et le type de miniature par défaut des images.
Attributs de gestion des couleurs : ces paramètres déterminent les profils de couleurs ICC utilisés.
Attributs de compatibilité : ce paramètre permet aux paragraphes de début et de fin des calques de texte d’être traités tels qu’ils l’étaient dans la version 3.6, ce qui les rend rétrocompatibles.
Aide à la localisation : ces paramètres vous permettent de gérer divers attributs de paramètres régionaux. Ils vous permettent également de définir une chaîne de mappage de paramètres régionaux afin de définir les langues à prendre en charge pour les différentes info-bulles dans les visionneuses. Pour plus d’informations sur la configuration de la prise en charge de la localisation, voir Considérations à prendre en compte lors de la configuration de la localisation des ressources.

Configuration des paramètres généraux de l’application

Pour ouvrir la page Paramètres généraux de l’application, dans la barre de navigation globale de Dynamic Media Classic, cliquez sur Configuration > Configuration de l’application > Paramètres généraux.

Serveurs : au moment de la mise en service du compte, Dynamic Media fournit automatiquement les serveurs attribués à votre entreprise. Ces serveurs sont utilisés pour créer des chaînes URL pour votre site Web et vos applications. Ces appels d’URL sont spécifiques à votre compte. Ne changez aucun nom de serveur, sauf si un Experience Manager vous a explicitement demandé de le faire en tant que support Cloud Service.
Écraser les images : Dynamic Media ne permet pas que deux fichiers portent le même nom. L’identifiant de l’URL de chaque élément (le nom de fichier sans l’extension) doit être unique. Ces options spécifient la manière dont les ressources de remplacement sont chargées : elles peuvent remplacer l’original ou devenir un doublon. Les ressources en double sont renommées en ajoutant « -1 » (par exemple, chaise.tif devient chaise-1.tif). Ces options affectent les fichiers téléchargés dans un dossier différent de l’original ou des fichiers dont l’extension de fichier diffère de celle de l’original.
Écraser dans dossier actuel, même nom/même extension de fichier de base : cette option est la règle la plus stricte pour le remplacement. Vous devez télécharger l’image de remplacement dans le même dossier que l’image d’origine et disposer de la même extension de fichier que l’image d’origine. Si ces conditions ne sont pas remplies, un doublon est créé. Pour conserver une cohérence avec le Experience Manager en tant que Cloud Service, choisissez toujours Remplacer dans le dossier actif, même nom/extension d’image de base.
Ecraser dans n’importe quel dossier, même nom/extension de fichier de base : nécessite que l’image de remplacement ait la même extension de fichier que l’image d’origine. Par exemple, chaise.jpg doit remplacer chaise.jpg et non chaise.tif. Vous pouvez néanmoins télécharger l’image de remplacement dans un dossier différent de celui de l’image d’origine. L’image mise à jour se trouve dans le nouveau dossier ; le fichier d’origine n’est plus disponible à l’emplacement d’origine…
Écraser dans un dossier, même nom de fichier, extension indépendante : cette option est la règle de remplacement la plus inclusive. Vous pouvez télécharger une image de remplacement dans un dossier différent de celui de l’image d’origine, télécharger un fichier avec une extension de fichier différente et remplacer le fichier d’origine. Si le fichier d’origine se trouve dans un dossier différent, l’image de remplacement est enregistrée dans le nouveau dossier où elle a été chargée.
Profils de couleurs par défaut : voir Configuration de la gestion des couleurs pour plus d’informations. Par défaut, le système affiche 15 rendus lorsque vous sélectionnez Rendus et 15 paramètres prédéfinis de la visionneuse lorsque vous sélectionnez Visionneuses dans la vue détaillée de la ressource. Vous pouvez augmenter cette limite. Voir Augmentation ou diminution du nombre de paramètres d’image prédéfinis qui s’affichent ou Augmentation ou diminution du nombre de paramètres prédéfinis de la visionneuse qui s’affichent.

Configuration de la gestion des couleurs

La gestion des couleurs Dynamic Media vous permet de colorer les fichiers corrects. Avec la correction des couleurs, les ressources intégrées conservent leur espace colorimétrique (RVB, CMJN, gris) et leur profil de couleur intégré. Lorsque vous demandez un rendu dynamique, la couleur de l’image est corrigée dans l’espace colorimétrique cible en utilisant une sortie CMJN, RVB ou grise. Reportez-vous à la section Configuration des paramètres d’image prédéfinis.

Pour configurer les propriétés de couleur par défaut pour activer la correction des couleurs lors de la demande d’images :

  1. Ouvrez l’application de bureau Dynamic Media Classic puis connectez-vous à votre compte à l’aide des informations d’identification fournies lors de la mise en service.

  2. Accédez à Configuration > Configuration de l’application.

  3. Développez la zone Configuration de la publication et sélectionnez Image Server. Définissez Contexte de publication sur Imager Server lors de la définition des paramètres par défaut des instances de publication.

  4. Faites défiler l’écran jusqu’à la propriété que vous devez modifier, par exemple une propriété de la zone Attributs de gestion des couleurs.
    Vous pouvez définir les propriétés de correction des couleurs suivantes :

    Propriété Description
    Espace colorimétrique CMJN par défaut Nom du profil colorimétrique CMJN par défaut.
    Espace colorimétrique par défaut en niveaux de gris Nom du profil colorimétrique de niveaux de gris par défaut.
    Espace colorimétrique RVB par défaut Nom du profil colorimétrique RVB par défaut.
    Mode de rendu de conversion des couleurs Indique le mode de rendu. Les valeurs possibles sont les suivantes : perception, colorimétrie relative, saturation et colorimétrie absolue. Adobe recommande d’utiliser colorimétrie relative comme valeur par défaut.
  5. Appuyez sur Enregistrer.

Par exemple, vous pouvez définir l’Espace colorimétrique RVB par défaut sur sRVB et l’Espace colorimétrique CMJN par défaut sur WebCoated.

Cela aura les effets suivants :

  • Active la correction des couleurs pour les images RVB et CMJN.
  • Les images RVB sans profil de couleur sont supposées se trouver dans l’espace colorimétrique sRVB.
  • Les images CMJN qui n’ont pas de profil de couleur sont supposées se trouver dans l’espace colorimétrique WebCoated.
  • Rendus dynamiques renvoyant une sortie RVB, renvoyez-la dans l’espace colorimétrique sRVB.
  • Rendus dynamiques renvoyant une sortie CMJN, renvoyez-la dans l’espace colorimétrique WebCoated.

Modification des types MIME pour les formats pris en charge

Vous pouvez définir les types de ressources traités par Dynamic Media et personnaliser les paramètres de traitement des ressources avancé. Vous pouvez, par exemple, spécifier les paramètres de traitement des ressources de façon à ce qu’ils effectuent les opérations suivantes :

  • Conversion d’un PDF Adobe en ressource de catalogue électronique.
  • Conversion d’un document Adobe Photoshop (.psd) en ressource de modèle de bannière afin de permettre la personnalisation.
  • pixelliser un fichier Adobe Illustrator (.AI) ou un fichier PostScript® encapsulé Adobe Photoshop (.EPS).
  • Des profils vidéo et des profils d’images peuvent être utilisés pour définir le traitement des vidéos et des images.

Voir la section Chargement des ressources.

Pour modifier les types MIME pour les formats pris en charge:

  1. Dans Experience Manager en tant que Cloud Service, cliquez sur le Experience Manager en tant que logo du Cloud Service pour accéder à la console de navigation globale, puis cliquez sur Général > CRXDE Lite.

  2. Dans le rail de gauche, accédez à ce qui suit :

    /conf/global/settings/cloudconfigs/dmscene7/jcr:content/mimeTypes

    Types MIME

  3. Sous le dossier mimeTypes, sélectionnez un type MIME.

  4. Sur le côté droit de la page CRXDE Lite, dans la partie inférieure :

    • Double-cliquez sur le champ activé. Par défaut, tous les types MIME d’actifs sont activés (définis sur true), ce qui signifie que les actifs sont synchronisés avec Dynamic Media pour traitement. Si vous souhaitez exclure le traitement de ce type MIME de ressource, modifiez ce paramètre en false.

    • Double-cliquez sur jobParam pour ouvrir le champ de texte associé. Voir Types MIME pris en charge pour connaître la liste des valeurs de paramètres de traitement autorisées que vous pouvez utiliser pour un type MIME donné.

  5. Utilisez l’une des méthodes suivantes :

    • Répétez les étapes 3 à 4 pour modifier d’autres types MIME.
    • Dans la barre de menus de la page CRXDE Lite, cliquez sur Enregistrer tout.
  6. Dans le coin supérieur gauche de la page, appuyez sur CRXDE Lite pour revenir au Experience Manager en tant que Cloud Service.

Ajout de types MIME pour les formats non pris en charge

Vous pouvez ajouter des types MIME personnalisés pour les formats non pris en charge dans les ressources du Experience Manager. Pour vous assurer que tout nouveau noeud ajouté dans le CRXDE Lite n’est pas supprimé par le Experience Manager, déplacez le type MIME avant image_. Assurez-vous également que sa valeur activée est définie sur false.

Pour ajouter des types MIME pour des formats non pris en charge:

  1. Depuis Experience Manager en tant que Cloud Service, appuyez sur Outils > Opérations > Console Web.

    2019-08-02_16-13-14

  2. Un nouvel onglet du navigateur s’ouvre sur la page Adobe Experience Manager Web Console Configuration (Configuration de la console web Adobe Experience Manager).

    2019-08-02_16-17-29

  3. Sur la page, faites défiler l’écran jusqu’à atteindre Adobe CQ Scene7 Asset MIME type Service, comme illustré ci-dessous. À droite du nom, appuyez sur Modifier les valeurs de configuration (icône en forme de crayon).

    2019-08-02_16-44-56

  4. Sur la page Adobe CQ Scene7 Asset MIME type Service, cliquez sur n’importe quel icône <+>. L'emplacement dans le tableau où vous cliquez sur le signe plus pour ajouter le nouveau type MIME est trivial.

    2019-08-02_16-27-27

  5. Entrez DWG=image/vnd.dwg dans le champ de texte vide que vous venez d’ajouter.

    Le type MIME DWG=image/vnd.dwg n'est utilisé qu'à titre d'exemple. Le type MIME que vous ajoutez ici peut être tout autre format non pris en charge.

    2019-08-02_16-36-36

  6. Dans le coin inférieur droit de la page, appuyez sur Save (Enregistrer).

    À ce stade, vous pouvez fermer l’onglet du navigateur dans lequel la page de configuration de la console web d’Adobe Experience Manager est ouverte.

  7. Revenez à l’onglet du navigateur qui contient votre Experience Manager ouvert comme console du Cloud Service.

  8. Depuis Experience Manager en tant que Cloud Service, appuyez sur Outils > Général > CRXDE Lite.

    2019-08-02_16-55-41

  9. Dans le rail de gauche, accédez à ce qui suit :

    conf/global/settings/cloudconfigs/dmscene7/jcr:content/mimeTypes

  10. Faites glisser le type MIME image_vnd.dwg et déposez-le directement au-dessus de image_ dans l'arborescence comme indiqué dans la capture d'écran suivante.

    crxdelite_cqdoc-14627

  11. Avec le type MIME image_vnd.dwg toujours sélectionné, dans l'onglet Propriétés, dans la ligne enabled, sous l'en-tête de colonne Valeur, doublon-cliquez sur la valeur. La liste déroulante Valeur s’ouvre.

  12. Tapez false dans le champ (ou sélectionnez false dans la liste déroulante).

    2019-08-02_16-60-30

  13. Dans le coin supérieur gauche de la page CRXDE Lite, cliquez sur Enregistrer tout.

(Facultatif) Optimisation des performances de Dynamic Media

Pour garantir la bonne exécution de Dynamic Media , Adobe recommande les actions suivantes permettant d’optimiser les performances/l’évolutivité de la synchronisation :

  • Mise à jour des paramètres de tâche prédéfinis pour le traitement de différents formats de fichier.
  • Mise à jour des threads de traitement de file d’attente de workflows Granite prédéfinis (ressources vidéo).
  • Mise à jour des threads de traitement de file d’attente de workflows Granite prédéfinis (images et ressources non vidéo).
  • Mise à jour du nombre maximal de connexions de chargement au serveur Dynamic Media Classic.

Mise à jour des paramètres de tâche prédéfinis pour le traitement de différents formats de fichier

Vous pouvez régler les paramètres de tâche pour accélérer le traitement des fichiers lors du chargement. Par exemple, si vous téléchargez des fichiers PSD mais que vous ne souhaitez pas les traiter comme modèles, vous pouvez définir l’extraction du calque sur false (désactivé). Dans ce cas, le paramètre de tâche affinée s’affiche comme suit : process=None&createTemplate=false.

Si vous souhaitez activer la création de modèles, utilisez les paramètres suivants : process=MaintainLayers&layerNaming=AppendName&createTemplate=true.

L’Adobe recommande d’utiliser les paramètres de tâche "affinés" suivants pour les fichiers PDF, PostScript® et PSD :

Type de fichier Paramètres de tâche recommandés
PDF pdfprocess=Rasterize&resolution=150&colorspace=Auto&pdfbrochure=false&keywords=false&links=false
PostScript® psprocess=Rasterize&psresolution=150&pscolorspace=Auto&psalpha=false&psextractsearchwords=false&aiprocess=Rasterize&airesolution=150&aicolorspace=Auto&aialpha=false
PSD process=None&layerNaming=AppendName&anchor=Center&createTemplate=false&extractText=false&extendLayers=false

Pour mettre à jour l'un de ces paramètres, voir Modification des types MIME pour les formats pris en charge.

Voir aussi Ajouter des types MIME pour les formats non pris en charge.

Mise à jour de la file d’attente de workflows transitoires Granite

La file d’attente de workflows Granite est utilisée pour le workflow Ressources de mise à jour de gestion des actifs numériques. Dans Dynamic Media, elle est utilisée pour l’intégration et le traitement des images.

Pour mettre à jour la file d’attente de workflows transitoires Granite:

  1. Accédez à https://<serveur>/system/console/configMgr et recherchez Queue: Granite Transient Workflow Queue (File d’attente : file d’attente de workflows transitoires Granite).

    REMARQUE

    Il est nécessaire d’effectuer une recherche par texte au lieu d’utiliser une URL directe, car le PID OSGi est généré dynamiquement.

  2. Dans le champ Maximum Parallel Jobs (Nombre maximal de tâches en parallèle), modifiez le nombre en fonction de la valeur souhaitée.

    Vous pouvez augmenter le nombre maximal de tâches en parallèle afin de prendre en charge le chargement intensif de fichiers vers Dynamic Media. La valeur exacte dépend de la capacité matérielle. Dans certains cas, tels qu’une migration initiale ou un transfert en masse ponctuel, vous pouvez utiliser une valeur importante. Sachez toutefois que l’utilisation d’une valeur élevée (par exemple deux fois le nombre de coeurs) peut avoir des effets négatifs sur d’autres activités simultanées. Par conséquent, testez et ajustez la valeur en fonction de votre cas d’utilisation particulier.

chlimage_1

  1. Appuyez sur Enregistrer.

Mise à jour de la file d’attente de workflows Granite

La file d’attente de workflows Granite est utilisée pour les workflows non transitoires. Dans Dynamic Media, il traitait la vidéo avec le flux de travail Dynamic Media Encode Video.

Pour mettre à jour la file d’attente de workflows Granite :

  1. Accédez à https://<server>/system/console/configMgr et recherchez Queue: Granite Workflow Queue (File d’attente : file d’attente de workflows Granite).

    REMARQUE

    Il est nécessaire d’effectuer une recherche par texte au lieu d’utiliser une URL directe, car le PID OSGi est généré dynamiquement.

  2. Dans le champ Maximum Parallel Jobs (Nombre maximal de tâches en parallèle), modifiez le nombre en fonction de la valeur souhaitée.

    Par défaut, le nombre maximal de tâches en parallèle dépend du nombre de cœurs de processeur disponibles. Par exemple, sur un serveur quatre coeurs, deux threads de travail sont affectés. (Une valeur comprise entre 0,0 et 1,0 est basée sur des proportions, ou tout nombre supérieur à un affecte le nombre de threads de travail.)

    Dans la plupart des cas d’utilisation, le paramètre par défaut de 0,5 est suffisant.

    chlimage_1-1

  3. Appuyez sur Save (Enregistrer).

Mise à jour de la connexion de chargement vers Scene7

Le paramètre Scene7 Upload Connection synchronise les ressources du Experience Manager sur les serveurs Dynamic Media Classic.

Pour mettre à jour la connexion de chargement vers Scene7 :

  1. Accédez à https://<server>/system/console/configMgr/com.day.cq.dam.scene7.impl.Scene7UploadServiceImpl.

  2. Dans le champ Nombre de connexions, ou dans le champ Principal délai d’expiration du travail, ou dans les deux, modifiez le nombre suivant vos besoins.

    Le paramètre Nombre de connexions contrôle le nombre maximal de connexions HTTP autorisées pour le Experience Manager au transfert Dynamic Media. En règle générale, la valeur prédéfinie de dix connexions est suffisante.

    Le paramètre Active job timeout détermine le temps d’attente avant que les ressources Dynamic Media chargées ne soient publiées sur le serveur de diffusion. Cette valeur est de 2 100 secondes ou 35 minutes, par défaut.

    Dans la plupart des cas d’utilisation, le paramètre de 2 100 est suffisant.

    chlimage_1-2

  3. Appuyez sur Enregistrer.

Sur cette page