Principes de base de la création en découplage avec AEM

Un peu d’histoire…

Au début du Parcours de création de contenu découplé AEM, l’Introduction présentait les concepts de base et la terminologie relatifs à la création découplée.

Cet article s’appuie sur ces éléments afin que vous compreniez comment créer votre propre contenu pour votre projet AEM découplé.

Objectif

  • Audience : débutant
  • Objectif : présentation des principes de base de la création CMS découplée :
    • Présentation de la création avec AEMaaCS
    • Présentation des fragments de contenu

Manipulation de base

Avant de vous familiariser avec les fragments de contenu, voici une introduction (très) rapide à l’utilisation d’AEM…mais rien ne remplace vraiment l’expérience de connexion et d’utilisation du système.

Auteur et publication

Une installation AEM se compose généralement d’au moins deux environnements :

  • Création
  • Publication

Vous vous connectez et utilisez l’environnement de création pour générer votre contenu. Une fois prêt, vous publiez votre contenu afin qu’il soit largement disponible. Pour les applications découplées, il serait destiné aux autres applications, pour les pages web, il serait destiné aux lecteurs sur le web.

Pour plus d’informations, consultez les concepts de création.

Connexion

Comme pour la plupart des systèmes, vous devrez vous connecter. En tant qu’auteur, vous recevrez les informations suivantes :

  • Nom de l’utilisateur (compte)
  • Mot de passe
  • Lien d’accès à l’écran de connexion

Votre compte a été configuré avec les privilèges dont vous avez besoin. Si vous rencontrez des problèmes, nous vous recommandons de contacter votre équipe interne d’assistance projet.

La première fois que vous vous connectez, un petit tutoriel en ligne vous présentera certaines des principales fonctionnalités de l’interface utilisateur.

Vous pouvez ensuite utiliser le panneau de navigation pour accéder aux principales zones d’AEM. Pour les fragments de contenu, vous utiliserez la Console Assets.

Le panneau de navigation peut être ouvert en sélectionnant l’icône d’Adobe en haut à gauche, puis la petite icône en forme de boussole :

Panneau de navigation

REMARQUE

Bien que les fragments de contenu soient une fonctionnalité d’AEM Sites, ils se trouvent dans la console Ressources. Ce détail technique ne devrait pas vous affecter, mais il peut s’avérer utile de le savoir.

Dans la console, vous pouvez sélectionner des dossiers pour accéder à votre fragment de contenu ou aux chemins de navigation (dans l’en-tête) pour revenir vers le haut de l’arborescence.

Chemin de navigation

Actions, sélection, affichage

La console Ressources dispose de Barres d’outils d’Actions dédiées et d’Actions rapides que vous pouvez utiliser après avoir sélectionné une ressource (par exemple, un dossier ou un fragment de contenu).

Les actions rapides sont disponibles pour une seule ressource, comme pour Bâle dans l’exemple ci-dessous :

Actions rapides

La barre d’outils d’Actions permet d’accéder à l’ensemble des actions applicables au scénario actuel. Les actions disponibles peuvent changer, par exemple, selon votre emplacement ou si vous avez sélectionné plusieurs ressources :

Barre d’outils d’Actions

Vous pouvez sélectionner le format d’affichage de vos ressources à l’aide du sélecteur d’affichage :

Sélecteur d’affichage

Vous pouvez afficher des informations supplémentaires sur les éléments à l’aide du sélecteur de rail. Celui-ci donne également accès à des actions supplémentaires.

Rail de gauche

Création de fragments de contenu

Fort de cette une introduction très rapide à l’interface utilisateur d’AEM, j’espère que vous avez eu la chance de l’essayer. Maintenant, revenons-en à votre véritable point d’intérêt : les fragments de contenu découplé.

Nous devrons passer en revue les éléments du début à la fin, mais il se peut que votre instance dispose de dossiers ou de fragments déjà créés, et qu’ils se trouvent à des emplacements différents. Les principes restent les mêmes.

Organisation et navigation

À moins que vous n’ayez que très peu de fragments de contenu, vous souhaiterez les organiser afin que vous (et d’autres) puissiez les retrouver facilement.

Création d’un dossier

Pour ce faire, créez une série de dossiers dans la section Fichiers de la console Ressources. Sélectionnez l’option Créer (en haut à droite), puis Dossier :

Option Créer un dossier

Une boîte de dialogue s’ouvre dans laquelle vous pouvez saisir les informations ; confirmez ensuite en sélectionnant Créer :

Boîte de dialogue Créer un dossier

Utilisation des chemins et des balises pour limiter les modèles de fragment de contenu disponibles dans le dossier

Cette section est d’un niveau légèrement plus avancé. Vous n’en avez pas vraiment besoin si vous ne faites que tester le système, mais elle peut se révéler très utile si vous avez beaucoup de fragments. Il est donc bon de savoir qu’elle est là, même si vous ne l’exploiterez pas encore à son plein potentiel.

Votre architecte de contenu aura créé tous les modèles de fragment de contenu requis pour votre projet actuel, ainsi que peut-être d’autres projets. Pour vous simplifier les choses ainsi qu’aux autres auteurs, vous pouvez limiter la liste des modèles disponibles pour un dossier spécifique.

Après avoir créé votre dossier, vous pouvez ouvrir ses Propriétés. Cette section comporte différents onglets avec des informations et des détails de configuration sur le dossier. Pour les fragments de contenu, vous pouvez notamment utiliser l’onglet Stratégies pour définir des chemins d’accès ou des balises spécifiques pour ce dossier. Cette configuration limite les modèles de fragment de contenu disponibles dans le dossier, car cela signifie que les modèles de fragment de contenu doivent satisfaire à ces exigences avant de pouvoir être utilisés pour générer des fragments dans ce dossier.

Création de propriétés de dossier – Stratégies

REMARQUE

Pour plus d’informations, reportez-vous à la section Modèles de fragment de contenu – Autorisation de modèles de fragments de contenu dans votre dossier de ressources.

Vous pouvez ensuite parcourir ces dossiers pour créer et modifier vos fragments de contenu.

Juste au cas où – Configuration des services cloud de dossiers

Juste au cas où…

Vous recevrez probablement un dossier initial dans lequel vous pourrez créer vos dossiers. En effet, certains détails de configuration doivent être appliqués (généralement par un développeur ou un administrateur système) au dossier racine. Cela ne vous intéressera probablement pas mais vous pouvez, au besoin, vérifier la Configuration dans les Services cloud du dossier Propriétés :

Création de propriétés de dossier – Configuration

REMARQUE

Pour en savoir plus, consultez Application de la configuration à votre dossier de ressources.

Création d’un fragment de contenu

La création d’un fragment de contenu est très similaire à celle d’un dossier. Vous utiliserez simplement l’option de Fragment de contenu :

Option Créer un fragment de contenu

Cette fois, un assistant s’ouvre. La première étape consiste à sélectionner le modèle de fragment de contenu sur lequel baser votre fragment :

Créer un fragment de contenu – Sélection du modèle

Continuez avec Suivant puis entrez les informations nécessaires (De base et Avancé) pour votre fragment :

Créer un fragment de contenu – Saisie du nom

Confirmez avec Créer puis ouvrez votre fragment dans l’éditeur.

Modification d’un fragment

Vous pouvez ouvrir un fragment immédiatement après sa création ou en le sélectionnant dans la console Assets.

Lorsque l’éditeur s’ouvre pour la première fois, les éléments suivants s’affichent :

  • Une liste des icônes sur le côté gauche qui vous donne accès à différentes zones de fonctionnalités. L’éditeur s’ouvre dans l’onglet Variations, où vous opérerez la plupart de vos modifications. Vous pouvez également être intéressé par les onglets Annotations et Métadonnées.

  • En-tête contenant des informations sur le fragment et un accès à différentes actions.

  • La zone d’édition principale qui dépend du modèle utilisé pour créer votre fragment.

Par exemple :

  • Un fragment qui ne nécessite que plusieurs informations, certaines avec un type spécifique. Pour le contenu découplé, les références sont essentielles. Vous en apprendrez plus plus tard sur votre parcours.

    Éditeur de fragment de contenu – Mon fragment

  • Un fragment qui vous permet d’écrire une longue section de texte. Il existe ici d’autres options pour gérer et mettre en forme le texte. Vous pouvez même ouvrir les champs de texte individuels dans un éditeur plein écran (à l’aide de la petite icône d’écran située à droite).

    Éditeur de fragment de contenu – Alaska Spirits

REMARQUE

Une documentation spécifique au projet peut être nécessaire pour aider les auteurs à obtenir des informations sur la manière de remplir certains champs.

Consultez « Modèles de fragments de contenu – Types et propriétés de données » pour obtenir des informations générales.

Confirmez vos mises à jour en effectuant l’une des opérations suivantes : Enregistrer ou Enregistrer et fermer.

REMARQUE

Pour plus d’informations, vous pouvez lire Variations – Création de fragments de contenu.

Ce dont vous n’avez (probablement) pas besoin de vous inquiéter

Cette section peut sembler un peu étrange mais une fois que vous avez ouvert l’éditeur de fragments de contenu et que vous commencez à l’explorer, vous verrez diverses options qui ne s’appliquent (probablement) pas à votre parcours découplé en tant qu’auteur de contenu. Il s’agit simplement d’une rapide mise en garde sur ce que vous devriez pouvoir ignorer dans un contexte découplé :

  • Modèles de fragment de contenu

    Le nom du modèle de fragment de contenu s’affiche en haut de l’éditeur, directement sous celui du fragment. Il s’agit également d’un lien qui vous mène à l’éditeur de modèles.
    Les modèles de fragment de contenu sont essentiels à vos fragments de contenu, car ils définissent la structure que vous utilisez. Cependant, leur création et leur modification relèvent (généralement) de la responsabilité d’une autre personne, l’architecte de contenu.

    REMARQUE

    Si vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez consultez le parcours d’architecture de contenu découplé AEM.

  • Contenu associé

    Celui-ci est assez évident, car il s’agit d’un onglet dans l’éditeur.

    Les fragments de contenu sont disponibles dans AEM depuis un certain nombre de versions. À l’origine, ils étaient disponibles pour une utilisation « traditionnelle » lors de la création de pages…et ils sont toujours utilisés dans ce contexte. Cela peut impliquer l’association de ressources (des images, par exemple) qui, bien qu’elles ne soient pas incorporées dans le fragment, doivent être disponibles pour l’auteur lors de la création d’une page.

  • Aperçu

    Il s’agit d’un autre onglet de l’éditeur qui fournit une vue technique, principalement destinée aux développeurs.

  • Mettre à jour les références de page

    Cette action est disponible à partir de  (des points de suspension). Elle n’a pas d’intérêt particulier pour les auteurs de contenu découplé, car elle concerne la création de pages.

Publication

Une fois le fragment terminé, vous pouvez le Publier pour qu’il soit disponible pour les applications découplées.

Les actions de publication sont disponibles dans l’éditeur (ou dans la barre d’outils de la console Assets) :

Éditeur de fragment de contenu – Mon fragment

Prochaines étapes

Maintenant que vous avez appris les principes de base, l’étape suivante consiste à en découvrir plus sur les références. Cette section présente et discute les différentes références disponibles, ainsi que la manière de créer des niveaux de structure à l’aide des références de fragment, un élément clé de la création de contenu découplé.

Ressources supplémentaires

Sur cette page