Valider un document DDX à l’aide de l’API de service web validate-a-ddx-document-using-theweb-service-api

Les exemples et les échantillons de ce document sont réservés à l’environnement AEM Forms sur JEE.

Pour valider un document DDX à l’aide de l’API Assembler Service (service web), procédez comme suit :

  1. Incluez les fichiers de projet.

    Créez un projet Microsoft .NET qui utilise MTOM. Veillez à utiliser la définition WSDL suivante : http://localhost:8080/soap/services/AssemblerService?WSDL&lc_version=9.0.1.

    note note
    NOTE
    Remplacez localhost par l’adresse IP du serveur Forms.
  2. Créez un client Assembler PDF.

    • Créez un objet AssemblerServiceClient en utilisant son constructeur par défaut.

    • Créez un objet AssemblerServiceClient.Endpoint.Address en utilisant le constructeur System.ServiceModel.EndpointAddress. Transmettez une valeur de chaîne qui spécifie le WSDL au service AEM Forms (par exemple, http://localhost:8080/soap/services/AssemblerService?blob=mtom). Vous n’avez pas besoin d’utiliser l’attribut lc_version. Cet attribut est utilisé lorsque vous créez une référence de service.

    • Créez un objet System.ServiceModel.BasicHttpBinding en récupérant la valeur du champ AssemblerServiceClient.Endpoint.Binding. Convertissez la valeur de retour en BasicHttpBinding.

    • Définissez le champ MessageEncoding de l’objet System.ServiceModel.BasicHttpBinding sur WSMessageEncoding.Mtom. Cette valeur garantit l’utilisation de MTOM.

    • Activez l’authentification HTTP de base en effectuant les tâches suivantes :

      • Attribuez le nom d’utilisateur AEM forms au champ AssemblerServiceClient.ClientCredentials.UserName.UserName.
      • Attribuez la valeur de mot de passe correspondante au champ AssemblerServiceClient.ClientCredentials.UserName.Password.
      • Attribuez la valeur constante HttpClientCredentialType.Basic au champ BasicHttpBindingSecurity.Transport.ClientCredentialType.
      • Attribuez la valeur constante BasicHttpSecurityMode.TransportCredentialOnly au champ BasicHttpBindingSecurity.Security.Mode.
  3. Référencez un document DX existant.

    • Créez un objet BLOB en utilisant son constructeur. L’objet BLOB sert à stocker le document DDX.
    • Créez un objet System.IO.FileStream en appelant son constructeur et en transmettant une valeur de chaîne qui représente l’emplacement du fichier du document DDX et le mode d’ouverture du fichier.
    • Créez un tableau d’octets qui stocke le contenu de l’objet System.IO.FileStream. Vous pouvez déterminer la taille du tableau d’octets en obtenant la propriété Length de l’objet System.IO.FileStream.
    • Renseignez le tableau d’octets avec les données de diffusion en appelant la méthode Read de l’objet System.IO.FileStream et en transmettant le tableau d’octets, la position de départ et la longueur du flux à lire.
    • Renseignez l’objet BLOB en attribuant sa propriété MTOM avec le contenu du tableau d’octets.
  4. Définir les options d’exécution pour valider le document DDX

    • Créez un objet AssemblerOptionSpec qui stocke les options d’exécution en utilisant son constructeur.
    • Définissez l’option d’exécution qui demande au service Assembler de valider le document DDX en attribuant la valeur true (vrai) au membre de données validateOnly de l’objet AssemblerOptionSpec.
    • Définissez la quantité d’informations que le service Assembler écrit dans le fichier journal en attribuant une valeur de chaîne au membre de données logLevel de l’objet AssemblerOptionSpec. méthode Lors de la validation d’un document DDX, il convient dʼécrire plus dʼinformations dans le fichier journal pour faciliter le processus de validation. Par conséquent, vous pouvez spécifier la valeur FINE ou FINER. Pour plus d’informations sur les options d’exécution que vous pouvez définir, consultez la référence de classe AssemblerOptionSpec dans la référence de l’API AEM Forms.
  5. Effectuer la validation

    Appelez la méthode invokeDDX de l’objet AssemblerServiceClient et transmettez les valeurs suivantes :

    • Objet BLOB qui représente le document DDX.
    • Valeur null pour l’objet Map qui stocke généralement des documents PDF.
    • Objet AssemblerOptionSpec qui spécifie les options d’exécution.

    La méthode invokeDDX renvoie un objet AssemblerResult qui contient des informations indiquant si le document DDX est valide.

  6. Enregistrer les résultats de la validation dans un fichier journal

    • Créez un objet System.IO.FileStream en appelant son constructeur et en transmettant une valeur de chaîne qui représente l’emplacement du fichier journal et le mode d’ouverture du fichier. Assurez-vous que l’extension du nom du fichier est .xml.
    • Créez un objet BLOB qui stocke les informations du journal en obtenant la valeur du membre de données jobLog de l’objet AssemblerResult.
    • Créez un tableau d’octets qui stocke le contenu de l’objet BLOB. Renseignez le tableau d’octets en obtenant la valeur du champ MTOM de l’objet BLOB.
    • Créez un objet System.IO.BinaryWriter en utilisant son constructeur et en transmettant l’objet System.IO.FileStream.
    • Écrivez le contenu du tableau d’octets dans un fichier PDF en appelant la méthode Write de l’objet System.IO.BinaryWriter et en transmettant le tableau d’octets.
    note note
    NOTE
    Si le document DDX n’est pas valide, un élément OperationException est généré. Dans l’instruction catch, vous pouvez obtenir la valeur du membre jobLog de l’objet OperationException.

Voir également

Valider les documents DDX

Appeler AEM Forms en utilisant MTOM

recommendation-more-help
19ffd973-7af2-44d0-84b5-d547b0dffee2