Présentation de l’extension Cloud Connector

L’extension Cloud Connector pour Adobe Experience Platform Launch côté serveur vous permet de créer des requêtes HTTP personnalisées pour envoyer des données vers une destination donnée ou pour récupérer des données à partir d’une destination donnée. L’extension Cloud Connector est semblable à Postman sur Adobe Experience Platform Edge Network et peut être utilisée pour envoyer des données à un point d’entrée qui n’a pas encore d’extension dédiée.

Utilisez cette référence pour obtenir des informations sur les options disponibles lors de l’utilisation de cette extension pour créer une règle.

Type d’action d’extension Cloud Connector

Cette section décrit le type d’action Envoyer les données disponible dans l’extension Adobe Experience Platform Cloud Connector.

Type de requête

Pour sélectionner le type de requête requis par le point d’entrée, sélectionnez le type approprié dans la liste déroulante Request Type.

Méthode Description
GET Demande une représentation de la ressource spécifiée. Les requêtes utilisant GET doivent uniquement récupérer des données.
POST Envoie une entité à la ressource spécifiée, provoquant souvent un changement d’état ou des effets secondaires sur le serveur.
PUT Remplace toutes les représentations actuelles de la ressource target par la payload de la requête.
PATCH Applique des modifications partielles à une ressource.
DELETE Supprime la ressource spécifiée.

URL du point d’entrée

Dans le champ de texte en regard du menu déroulant Type de requête, saisissez l’URL du point d’entrée auquel vous envoyez des données.

Paramètres de requête, en-têtes et configuration du corps

Utilisez chacun de ces onglets (Paramètres de requête, En-têtes et Éléments de données de contenu) pour contrôler les données envoyées à un point d’entrée donné.

Paramètres de requête

Définissez une clé et une valeur pour chaque paire clé-valeur à envoyer en tant que paramètre de chaîne de requête. Pour entrer manuellement un élément de données, utilisez la segmentation en unités lexicales de l’élément de données Accolade pour Platform Launch côté serveur. Pour référencer la valeur d’un élément de données nommé « siteSection » comme clé ou valeur, saisissez {{siteSection}}. Vous pouvez également sélectionner l’élément de données créé précédemment en le sélectionnant dans le menu déroulant.

Pour ajouter d’autres paramètres de requête, sélectionnez Add Another.

En-têtes

Définissez une clé et une valeur pour chaque paire clé-valeur que vous voulez envoyer en tant qu’en-tête. Pour entrer manuellement un élément de données, utilisez la segmentation en unités lexicales de l’élément de données Accolade pour Platform Launch côté serveur. Pour référencer la valeur d’un élément de données nommé « pageName » comme clé ou valeur, saisissez {{pageName}}. Vous pouvez également sélectionner l’élément de données créé précédemment en le sélectionnant dans le menu déroulant.

Pour ajouter d’autres en-têtes, sélectionnez Add Another.

Le tableau suivant répertorie les en-têtes prédéfinis. Vous n’êtes pas limité à ces en-têtes et vous pouvez ajouter vos propres en-têtes personnalisés si nécessaire, mais ils sont mis à votre disposition pour votre commodité.

REMARQUE

Pour plus d’informations sur ces en-têtes, consultez le site https://developer.mozilla.org/en-US/docs/Web/HTTP/Headers.

Header Description
A-IM
Accept
Accept-Charset
Accept-Encoding
Accept-Language
Accept-Datetime Transmis par un agent utilisateur pour indiquer qu’il souhaite avoir accès à un état passé d’une ressource originale. À cette fin, l’en-tête Accept-Datetime est transmis dans une requête HTTP émise par rapport à un TimeGate pour une ressource d’origine, et sa valeur indique la date et l’heure (datetime) de l’état passé recherché de la ressource d’origine.
Access-Control-Request-Headers Utilisé par les navigateurs lors de l’émission d’une demande de contrôle en amont de la requête preflight, pour indiquer au serveur quels en-têtes HTTP le client peut envoyer lorsque la demande réelle est effectuée.
Access-Control-Request-Method Utilisé par les navigateurs lors de l’émission d’une requête preflight, pour indiquer au serveur la méthode HTTP qui sera utilisée quand la demande réelle sera effectuée. Cet en-tête est nécessaire parce que la requête preflight est toujours une OPTION et n’utilise pas la même méthode que la requête réelle.
Authorization Contient les informations d’identification permettant d’authentifier un agent utilisateur auprès d’un serveur.
Cache-Control Directives pour les mécanismes de mise en cache dans les requêtes et les réponses.
Connexion Contrôle si la connexion réseau reste ouverte une fois la transaction en cours terminée.
Content-Length Taille de la ressource, en nombre décimal d’octets.
Content-Type Indique le type de support de la ressource.
Cookie Contient les cookies HTTP stockés précédemment envoyés par le serveur avec l’en-tête Set-Cookie.
Date L’en-tête HTTP général contient la date et l’heure auxquelles le message a été généré.
DNT Exprime la préférence de suivi de l’utilisateur.
Attente Indique les attentes que le serveur doit satisfaire pour pouvoir gérer correctement la requête.
Transféré Contient des informations provenant des serveurs proxy inverse qui sont modifiées ou perdues lorsqu’un proxy est impliqué dans le chemin de la requête.
De Contient une adresse électronique Internet pour un utilisateur humain qui contrôle l’agent utilisateur requérant.
Hôte Indique l’hôte et le numéro de port du serveur auquel la requête est envoyée.
If-Match
If-Modified-Since
If-None-Match
If-Range
If-Unmodified-Since
Max-Forwards
Origin
Pragma En-tête spécifique à l’implémentation qui peut avoir divers effets n’importe où le long de la chaîne requête-réponse. Utilisé pour la rétrocompatibilité avec les caches HTTP/1.0 où l’en-tête Cache-Control n’est pas encore présent.
Proxy-Authorization
Plage Indique la partie d’un document que le serveur doit renvoyer.
Referer Adresse de la page web précédente à partir de laquelle un lien vers la page actuellement requise a été suivi.
TE Indique les codages de transfert que l’agent utilisateur est prêt à accepter. (Vous pouvez l’appeler de manière informelle Accept-Transfer-Encoding, ce qui serait plus intuitif).
Mise à niveau Le document RFC correspondant au champ d’en-tête Upgrade est RFC 7230, section 6.7. Le standard établit des règles pour la mise à niveau ou la modification d’un protocole différent sur la connexion actuelle du client, du serveur, du protocole de transport. Par exemple, ce standard pour l’en-tête permet à un client de passer de HTTP 1.1 à HTTP 2.0, en supposant que le serveur décide de reconnaître et d’implémenter le champ d’en-tête Upgrade. Aucune des parties n’est tenue d’accepter les termes spécifiés dans le champ d’en-tête Upgrade. Ce champ peut être utilisé dans les en-têtes client et serveur. Si le champ d’en-tête Upgrade est spécifié, l’expéditeur DOIT également envoyer le champ d’en-tête Connection en spécifiant l’option upgrade.
User-Agent Contient une chaîne caractéristique qui permet aux pairs du protocole réseau d’identifier le type d’application, le système d’exploitation, le fournisseur de logiciel ou la version logicielle de l’agent utilisateur du logiciel présentant la requête.
Via Ajouté par des proxies, proxies de transfert et proxies inverses, susceptible d’apparaître dans les en-têtes de requête et dans ceux de réponse.
Avertissement Informations d’avertissement générales sur les problèmes possibles.
X-CSRF-Token
X-Requested-With

Corps en tant que JSON

Définissez une clé et une valeur pour chaque paire clé-valeur que vous voulez envoyer dans le corps de la requête. Pour entrer manuellement un élément de données, utilisez la segmentation en unités lexicales de l’élément de données Accolade pour Platform Launch côté serveur. Pour référencer la valeur d’un élément de données nommé « appSection » comme clé ou valeur, saisissez {{appSection}}. Vous pouvez également sélectionner l’élément de données créé précédemment en le sélectionnant dans le menu déroulant.

Pour ajouter des paires clé-valeur supplémentaires, sélectionnez Add Another.

Corps comme brut

Définissez une clé et une valeur pour chaque paire clé-valeur que vous voulez envoyer dans le corps de la requête. Pour entrer manuellement un élément de données, utilisez la segmentation en unités lexicales de l’élément de données Accolade pour Platform Launch côté serveur. Pour référencer la valeur d’un élément de données nommé « appSection » comme clé ou valeur, saisissez {{appSection}}. Vous pouvez également sélectionner l’élément de données créé précédemment en le sélectionnant dans le menu déroulant. Vous pouvez ajouter un ou plusieurs éléments de données.

Advanced

Les actions dans les règles de Platform Launch côté serveur sont exécutées de manière séquentielle. Dans certaines situations, vous pourriez souhaiter récupérer des données provenant d’une source externe non présente sur l’événement entrant du client, puis prendre cette réponse et transformer ou envoyer ces données vers une destination finale lors d’une action ultérieure au sein d’une seule règle. La section « Enregistrer la réponse à la requête » de la section Avancée permet cette opération.

Pour enregistrer le corps de la réponse à partir d’un point d’entrée, cochez la case Save the request response et définissez une clé de réponse dans le champ de texte.

Si vous avez défini la clé de réponse comme productDetails, référencez ces données dans un élément de données, puis référencez cet élément de données dans une action ultérieure au sein de la même règle. Pour créer un élément de données qui référence productDetail, créez un élément de données de type path et saisissez le chemin suivant :

arc.ruleStash.[EXTENSION-NAME-HERE].responses.[RESPONSE-KEY-HERE] 

arc.ruleStash.adobe-cloud-connector.reponses.productDetails 

Sur cette page