Workflows AEM orientés formulaire - Référence des étapes

Vous utilisez des modèles de processus pour convertir une logique métier en processus répétitif automatisé. Un modèle permet de définir et d’exécuter une série d’étapes. Vous pouvez également définir des propriétés de modèle pour déterminer, par exemple, si le processus est transitoire ou s’il utilise plusieurs ressources. Vous pouvez inclure diverses étapes d’un processus AEM dans un modèle pour appliquer la logique métier.

Étapes orientées formulaire

Les étapes de processus orientés formulaire effectuent des opérations spécifiques à AEM Forms dans un processus AEM. Ces étapes vous permettent de créer rapidement des formulaires adaptatifs à partir de processus orientés Forms on OSGi. Ces processus peuvent être utilisés pour développer des processus de révision et d’approbation de base, des processus métier internes et sur le pare-feu. Vous pouvez également suivre les étapes de processus de Forms pour :

  • créer des processus métier, des processus après envoi et des processus back-end pour gérer les processus d’inscription ;

  • créer et affecter des tâches à un utilisateur ou à un groupe ;

  • utiliser Adobe Sign dans un processus AEM pour envoyer un document pour signature ;

  • générer un document d’enregistrement à la demande ou lors de l’envoi du formulaire ;

  • connecter un modèle de processus à diverses sources de données pour enregistrer et récupérer facilement des données ;

  • utiliser l’étape d’e-mail pour envoyer des notifications par e-mail et d’autres pièces jointes lors de l’achèvement d’une action et au début ou à la fin d’un processus.

Étape Affecter une tâche

L’étape Affecter une tâche crée un élément de travail et l’affecte à un utilisateur ou à un groupe. Lors de l’affectation de la tâche, le composant spécifie également le formulaire adaptatif ou le fichier PDF non interactif de la tâche. Le formulaire adaptatif est requis pour accepter une saisie des utilisateurs et un fichier PDF non interactif ou un formulaire adaptatif en lecture seule est utilisé pour les processus de révision uniquement.

Vous pouvez également utiliser le composant pour contrôler le comportement de la tâche. Par exemple : lors de la création d’un document d’enregistrement automatique, lors de l’affectation de la tâche à un utilisateur ou un groupe spécifique, lors de l’indication du chemin d’accès des données envoyées, lors de l’indication du chemin d’accès des données pré-renseignées et des actions par défaut. L’étape Affecter une tâche possède les propriétés suivantes :

  • Titre : titre de la tâche. Le titre s’affiche dans la boîte de réception AEM.

  • Description : description des opérations en cours dans la tâche. Ces informations sont utiles pour d’autres développeurs de processus lorsque vous travaillez dans un environnement de développement partagé.

  • Chemin d’accès de la vignette : chemin d’accès de la vignette de la tâche. Si aucun chemin n’est spécifié, une vignette par défaut s’affiche pour un formulaire adaptatif et une icône par défaut s’affiche pour un document d’enregistrement.

  • Phase de processus : un processus peut se composer de plusieurs étapes. Ces phases sont affichées dans la boîte de réception AEM. Vous pouvez définir ces phases dans les propriétés du modèle (Sidekick > Page > Propriétés de la page > Phases).

  • Priorité : la priorité sélectionnée s’affiche dans la boîte de réception AEM. Les options disponibles sont les suivantes : Élevée, Moyenne et Faible. La valeur par défaut est Moyenne.

  • Date d’expiration : spécifiez le nombre de jours ou d’heures restant avant que la tâche soit affichée comme En retard. Si vous sélectionnez Désactivé, la tâche n’est jamais marquée comme En retard. Vous pouvez également spécifier un gestionnaire de dépassement de délai pour effectuer des tâches spécifiées dès que la tâche est marquée comme En retard.

  • Jours : le nombre de jours restants pour terminer la tâche. Le nombre de jours est calculé à partir du jour de l’affectation de la tâche à un utilisateur. Si cette option est sélectionnée, si une tâche n’est pas terminée et dépasse le nombre de jours spécifié dans le champ Jours, un gestionnaire de dépassement de délai est déclenché après la date d’expiration.

  • Heures : le nombre d’heures restantes pour terminer la tâche. Le nombre d’heures est calculé à partir de l’heure de l’affectation de la tâche à un utilisateur. Si cette option est sélectionnée, si une tâche n’est pas terminée et dépasse le nombre d’heures spécifié dans le champ Heures, un gestionnaire de dépassement de délai est déclenché après l’heure de l’expiration.

  • Expiration après l’échéance : sélectionnez cette option pour activer le champ Sélection du gestionnaire de dépassement de délai.

  • Gestionnaire de dépassement de délai : sélectionnez le script à exécuter lorsque l’étape Affecter une tâche dépasse l’échéance. Les scripts placés dans le référentiel CRX à l’emplacement [apps]/fd/dashboard/scripts/timeoutHandler peuvent être sélectionnés. Le chemin spécifié n’existe pas dans le référentiel CRX. Un administrateur crée le chemin d’accès avant de l’utiliser.

  • Sélectionner l’action et ajouter un commentaire depuis la dernière tâche dans Détails de la tâche : sélectionnez cette option pour afficher la dernière action qui a été effectuée et le dernier commentaire reçu dans la section Détails de la tâche.

  • Type : sélectionnez le type de document à remplir lors du lancement du processus. Vous pouvez sélectionner un formulaire adaptatif, un formulaire adaptatif en lecture seule, un document PDF non interactif.

  • Utiliser un formulaire adaptatif : spécifiez la méthode pour localiser le formulaire adaptatif d’entrée. Cette option est disponible si vous sélectionnez les options Formulaire adaptatif ou Formulaire adaptatif en lecture seule dans la liste déroulante Type. Vous pouvez utiliser le formulaire adaptatif envoyé au processus, disponible à un chemin absolu ou disponible à un chemin dans une variable. Vous pouvez utiliser une variable de type chaîne pour spécifier le chemin d’accès.
    Vous avez la possibilité d’associer plusieurs formulaires adaptatifs à un processus. Par conséquent, vous pouvez préciser un formulaire adaptatif au moment de l’exécution à l’aide des méthodes d’entrée disponibles.

  • Chemin d’accès du formulaire adaptatif : indiquez le chemin d’accès du formulaire adaptatif. Vous pouvez utiliser le formulaire adaptatif qui est envoyé au processus, disponible à un chemin absolu, ou récupérer le formulaire adaptatif à partir d’un chemin d’accès stocké dans une variable de type de données Chaîne.

  • Sélectionnez le fichier PDF d’entrée en utilisant : spécifiez le chemin d’accès d’un document PDF non interactif. Le champ apparaît lorsque vous sélectionnez un document PDF non interactif dans le champ Type. Vous pouvez sélectionner le fichier PDF d’entrée à l’aide du chemin d’accès relatif à la charge utile, enregistré à un chemin absolu ou à l’aide d’une variable de type de données Document. Par exemple, [Répertoire_Charge_utile]/Workflow/PDF/credit-card.pdf. Le chemin n’existe pas dans le référentiel CRX. Un administrateur crée le chemin d’accès avant de l’utiliser. Vous devez activer l’option Document d’enregistrement ou posséder des formulaires adaptatifs basés sur un modèle de formulaire pour utiliser l’option Chemin d’accès du fichier PDF.

  • Une fois la tâche terminée, effectuer le rendu du formulaire adaptatif en tant que : lorsqu’une tâche est marquée comme terminée, vous pouvez effectuer le rendu du formulaire adaptatif en tant que formulaire adaptatif en lecture seule ou document PDF. Vous devez activer l’option Document d’enregistrement ou posséder des formulaires adaptatifs basés sur un modèle de formulaire pour effectuer le rendu du formulaire adaptatif en tant que Document d’enregistrement.

  • pré-renseignés : les champs répertoriés ci-dessous servent de données d’entrées pour la tâche :

    • Sélectionnez le fichier de données d’entrée en utilisant : chemin d’accès du fichier de données d’entrée (.json, .xml, .doc ou modèle de données de formulaire). Vous pouvez récupérer le fichier de données d’entrée à l’aide d’un chemin d’accès relatif à la charge utile ou récupérer le fichier stocké dans une variable de type de données Document, XML ou JSON. Par exemple, le fichier contient les données envoyées pour le formulaire via une application de boîte de réception AEM. Voici un exemple de chemin d’accès : [Répertoire_Charge_utile]/workflow/data.
    • Sélectionnez les pièces jointes d’entrée en utilisant : les pièces jointes disponibles à l’emplacement sont jointes au formulaire associé à la tâche. Le chemin d’accès est toujours relatif à la charge. Voici un exemple de chemin d’accès : [Répertoire_Charge_utile]/attachments/. Vous pouvez spécifier des pièces jointes placées par rapport à la charge utile ou utiliser une variable de type document (Liste de tableaux > Document) pour spécifier une pièce jointe d’entrée pour le formulaire adaptatif.
  • Informations envoyées : les champs répertoriés ci-dessous servent d’emplacement de sortie pour la tâche :

    • Enregistrez le fichier de données de sortie en utilisant : enregistrez le fichier de données (.json, .xml, .doc ou modèle de données de formulaire). Le fichier de données contient des informations envoyées via le formulaire associé. Vous pouvez enregistrer le fichier de données de sortie à l’aide d’un chemin d’accès relatif à la charge utile ou le stocker dans une variable de type de données Document, XML ou JSON. Par exemple, [Répertoire_Charge_utile]/Workflow/data, où les données correspondent à un fichier.
    • Enregistrez les pièces jointes en utilisant : enregistrez les pièces jointes de formulaire fournies dans une tâche. Vous pouvez enregistrer les pièces jointes à l’aide d’un chemin d’accès relatif à la charge utile ou les stocker dans une variable de liste de tableau de type de données Document.
    • Enregistrez le document d’enregistrement en utilisant : chemin d’accès pour enregistrer un fichier de document d’enregistrement. Par exemple,[ Répertoire_Charge_utile]/DocumentofRecord/credit-card.pdf. Vous pouvez enregistrer le document d’enregistrement à l’aide d’un chemin d’accès relatif à la charge utile ou le stocker dans une variable de type de données Document. Si vous sélectionnez l’option Relatif à la charge utile, le document d’enregistrement n’est pas généré si le champ de chemin d’accès est laissé vide. Cette option est disponible uniquement si vous sélectionnez l’option Formulaire adaptatif dans la liste déroulante Type.
  • Personne désignée > Options d’affectation : indiquez la méthode à utiliser pour affecter la tâche à un utilisateur. Vous pouvez affecter la tâche de manière dynamique à un utilisateur ou un groupe à l’aide du script Programme de sélection des participants ou affecter la tâche à un utilisateur ou à un groupe AEM spécifique.

  • Programme de sélection des participants : cette option est disponible lorsque l’option Sélectionner de manière dynamique un utilisateur ou un groupe est activée dans le champ Options d’affectation. Vous pouvez utiliser un script ECMAScript ou un service pour sélectionner de manière dynamique un utilisateur ou un groupe. Pour plus d’informations, voir Affecter de manière dynamique un processus à des utilisateurs et Création d’une étape Participant dynamique Adobe Experience Manager personnalisé.

  • Participants : le champ est disponible lorsque l’option com.adobe.granite.workflow.core.process.RandomParticipantChooser est sélectionnée dans le champ Programme de sélection des participants. Le champ vous permet de sélectionner des utilisateurs ou des groupes pour l’option RandomParticipantChooser.

  • Personne désignée : le champ est disponible lorsque l’option com.adobe.fd.workspace.step.service.VariableParticipantChooser est sélectionnée dans le champ Programme de sélection des participants. Ce champ vous permet de sélectionner une variable de type Chaîne pour définir la personne désignée.

  • Arguments : le champ est disponible lorsqu’un script autre que le script RandomParticipantChoose est sélectionné dans le champ Programme de sélection des participants. Le champ vous permet de fournir une liste d’arguments séparés par des virgules pour le script sélectionné dans le champ Programme de sélection des participants.

  • Utilisateur ou groupe : la tâche est affectée à l’utilisateur ou au groupe sélectionné. Cette option est disponible lorsque l’option À un utilisateur ou un groupe spécifique est activée dans le champ Options d’affectation. Le champ répertorie tous les utilisateurs et groupes du groupe workflow-users.
    Le menu déroulant Utilisateur ou groupe répertorie les utilisateurs et les groupes auxquels l’utilisateur connecté a accès. L’affichage du nom d’utilisateur dépend des autorisations d’accès sur le nœud users dans crx-repository pour cet utilisateur particulier.

  • Envoyer une notification par e-mail : sélectionnez cette option pour envoyer des notifications par e-mail à la personne désignée. Ces notifications sont envoyées lorsqu’une tâche est affectée à un utilisateur ou à un groupe. Vous pouvez utiliser l’option Adresse électronique du destinataire pour spécifier le mécanisme de récupération de l’adresse électronique.

  • Adresse électronique du destinataire : vous pouvez stocker l’adresse électronique dans une variable, utiliser un littéral pour spécifier une adresse électronique permanente ou utiliser l’adresse électronique par défaut de la personne désignée spécifiée dans son profil. Vous pouvez utiliser le littéral ou une variable pour spécifier l’adresse électronique d’un groupe. L’option de variable permet de récupérer et d’utiliser de manière dynamique une adresse électronique. L’option Utiliser l’adresse électronique par défaut de la personne désignée n’est destinée qu’à une seule personne désignée. Dans ce cas, l’adresse électronique stockée dans le profil utilisateur de la personne désignée est utilisée.

  • Modèle de courrier électronique HTML : sélectionnez un modèle de courrier électronique pour la notification électronique. Pour modifier un modèle, modifiez le fichier situé à l’emplacement /libs/fd/dashboard/templates/email/htmlEmailTemplate.txt dans le référentiel CRX.

  • Autoriser la délégation à : la boîte de réception AEM permet à l’utilisateur connecté de déléguer le processus affecté à un autre utilisateur. Vous pouvez déléguer la tâche au sein du même groupe ou à l’utilisateur du processus d’un autre groupe. Si la tâche est affectée à un utilisateur unique et que l’option Autoriser la délégation aux membres du groupe désigné est sélectionnée, vous ne pouvez pas déléguer la tâche à un utilisateur ou à un autre groupe.

  • Paramètres de partage :: la boîte de réception AEM propose des options permettant de partager une ou toutes les tâches de la boîte de réception avec d’autres utilisateurs :

    • Lorsque l’option Autoriser les personnes désignées à partager explicitement dans la boîte de réception est sélectionnée, l’utilisateur peut sélectionner la tâche dans la boîte de réception AEM et la partager avec un autre utilisateur AEM.
    • Lorsque l’option Autoriser les personnes désignées à partager via le partage de boîte de réception est sélectionnée et que les utilisateurs partagent leurs éléments de boîte de réception ou permettent à d’autres utilisateurs d’accéder à leurs éléments de boîte de réception, seules les tâches dont l’option mentionnée précédemment est activée sont partagées avec d’autres utilisateurs.
    • Lorsque Autoriser la personne désignée à déléguer à l’aide des paramètres Absence du bureau est sélectionné. La personne désignée peut activer l’option de délégation de la tâche à d’autres utilisateurs, ainsi que d’autres options d’absence du bureau. Toute nouvelle tâche attribuée à l’utilisateur absent du bureau est automatiquement déléguée (affectée) aux utilisateurs mentionnés dans les paramètres d’absence du bureau.

    Il permet à d’autres utilisateurs de sélectionner des tâches affectées alors qu’ils ne sont pas en fonction et qu’ils ne peuvent pas travailler sur des tâches affectées.

  • Actions > Actions par défaut : les actions Prêt à l’emploi, Envoyer, Enregistrer et Réinitialiser sont disponibles. Par défaut, toutes les actions par défaut sont activées.

  • Variable d’itinéraire : nom de la variable d’itinéraire. La variable d’itinéraire capture les actions personnalisées qu’un utilisateur sélectionne dans la boîte de réception AEM.

  • Itinéraires : une tâche peut se composer de plusieurs itinéraires. Lorsque cette option est sélectionnée dans la boîte de réception AEM, l’itinéraire renvoie une valeur et les branches du processus en fonction de l’itinéraire sélectionné. Vous pouvez stocker des itinéraires dans une variable de tableau de type de données Chaîne ou sélectionner Littéral pour ajouter manuellement des itinéraires.

  • Titre d’itinéraires : indiquez le titre de l’itinéraire. Il s’affiche dans la boîte de réception AEM.

  • Icône Corail : indiquez l’attribut HTML d’une icône corail. La bibliothèque Adobe CoralUI fournit un vaste ensemble d’icônes tactiles. Vous pouvez sélectionner et utiliser une icône pour l’itinéraire. Elle s’affiche avec le titre dans la boîte de réception AEM. Si vous stockez les itinéraires dans une variable, ils utilisent une icône de corail Balises par défaut.

  • Autoriser la personne désignée à ajouter des commentaires : sélectionnez cette option pour activer les commentaires pour la tâche. Une personne désignée peut ajouter des commentaires à partir de la boîte de réception AEM au moment de l’envoi de la tâche.

  • Enregistrer le commentaire dans la variable : enregistrez le commentaire dans une variable de type de données Chaîne. Cette option s’affiche uniquement si vous cochez la case Autoriser la personne désignée à ajouter un commentaire.

  • Autoriser la personne désignée à ajouter des pièces jointes à la tâche : sélectionnez cette option pour activer les pièces jointes pour la tâche. Une personne désignée peut ajouter des pièces jointes à partir de la boîte de réception AEM au moment de l’envoi de la tâche. Vous pouvez également limiter la taille maximale (Taille maximale du fichier) d’une pièce jointe. La taille par défaut est de 2 Mo.

  • Enregistrez les pièces jointes de la tâche de sortie en utilisant : spécifiez l’emplacement du dossier des pièces jointes. Vous pouvez enregistrer les pièces jointes de la tâche de sortie à l’aide d’un chemin d’accès relatif à la charge utile ou dans une variable de tableau de type de données Document. Cette option s’affiche uniquement si vous cochez la case Autoriser les personnes désignées à ajouter des pièces jointes à la tâche et sélectionnez Formulaire adaptatif, Formulaire adaptatif en lecture seule ou document PDF non interactif dans la liste déroulante Type. dans l’onglet Formulaire/Document.

  • Utiliser des métadonnées personnalisées : sélectionnez cette option pour activer le champ de métadonnées personnalisées. Les métadonnées personnalisées sont utilisées dans les modèles de courrier électronique.

  • Métadonnées personnalisées : sélectionnez une métadonnée personnalisée pour les modèles de courrier électronique. La métadonnée personnalisée est disponible dans le référentiel CRX à l’emplacement apps/fd/dashboard/scripts/metadataScripts. Le chemin spécifié n’existe pas dans le référentiel CRX. Un administrateur crée le chemin d’accès avant de l’utiliser. Vous pouvez également utiliser un service pour les métadonnées personnalisées. Vous pouvez également étendre l’interface WorkitemUserMetadataService afin de fournir des métadonnées personnalisées.

  • Afficher les données des étapes précédentes : sélectionnez cette option pour permettre aux personnes désignées d’afficher les personnes désignées précédentes, les actions déjà effectuées sur la tâche, les commentaires ajoutés à la tâche et le document d’enregistrement de la tâche terminée, le cas échéant.

  • Afficher les données des étapes suivantes : sélectionnez cette option pour permettre à la personne actuellement désignée d’afficher l’action effectuée et les commentaires ajoutés à la tâche par les personnes désignées suivantes. Cette option permet également à la personne actuellement désignée d’afficher un document d’enregistrement de la tâche terminée, le cas échéant.

  • Visibilité du type de données : par défaut, une personne désignée peut afficher un document d’enregistrement, des personnes désignées, une action effectuée et les commentaires des personnes désignées précédentes et suivantes qui ont été ajoutés. Utilisez l’option de visibilité du type de données pour limiter le type de données visibles pour les personnes désignées.

Étape Envoyer un courrier électronique

Utilisez l’étape Envoyer un courrier électronique pour, par exemple, envoyer un courrier électronique avec un document d’enregistrement, un lien d’un formulaire adaptatif, un lien d’un formulaire adaptatif ou avec un document PDF joint. L’étape Envoyer un courrier électronique prend en charge le courrier électronique HTML. Les courriers électroniques HTML sont réactifs et s’adaptent à différents clients de messagerie et tailles d’écran. Vous pouvez utiliser un modèle de courrier électronique HTML pour définir l’aspect, le modèle de couleurs et le comportement du courrier électronique.

L’étape Envoyer un courrier électronique utilise le service de messagerie Day CQ pour envoyer des messages. Avant d’utiliser l’étape Envoyer un courrier électronique, assurez-vous que le service de messagerie est configuré. Par défaut, seuls les protocoles HTTP et HTTPs sont pris en charge. Contactez l’ équipe d’assistance pour activer les ports pour l’envoi de courriers électroniques et pour activer le protocole SMTP pour votre environnement. La restriction contribue à améliorer la sécurité de la plateforme.

L’étape Envoyer un courrier électronique possède les propriétés suivantes :

Titre : le titre de l’étape permet d’identifier l’étape dans l’éditeur du processus.

Description : la description est utile pour d’autres développeurs de processus lorsque vous travaillez dans un environnement de développement partagé.

Objet du courrier électronique : l’objet peut être récupéré à partir des métadonnées d’un processus, spécifié manuellement ou récupéré à partir de la valeur stockée dans une variable. Faites votre choix parmi les options suivantes :

  • Littéral : spécifiez manuellement un objet.
  • Récupérer à partir des métadonnées du processus : récupérez l’objet d’une propriété de métadonnées.
  • Variable : récupérez l’objet de la valeur stockée dans une variable de type de données Chaîne.

Modèle de courrier électronique HTML : modèle HTML pour le courrier électronique. Vous pouvez spécifier des variables dans un modèle de courrier électronique. L’étape Envoyer un courrier électronique extrait et affiche toutes les variables incluses dans un modèle pour les entrées.

Métadonnées du modèle de courrier électronique : la valeur des variables du modèle de courrier électronique peut être une valeur spécifiée par l’utilisateur, le chemin d’accès d’un actif sur le serveur de création ou de publication, une image ou une propriété de métadonnées de processus.

  • Littéral : utilisez cette option lorsque vous connaissez la valeur exacte à spécifier. Par exemple, example@example.com.

  • Métadonnées de processus : utilisez cette option lorsque la valeur à utiliser est enregistrée dans une propriété de métadonnées de processus. Après avoir sélectionné cette option, saisissez le nom de la propriété des métadonnées dans la zone de texte vide en dessous de l’option Métadonnées de processus. Par exemple, emailAddress.

  • Image : utilisez cette option pour inclure une image au courrier électronique. Après avoir sélectionné cette option, recherchez et sélectionnez l’image. L’option image est uniquement disponible pour les balises d’image (<img src="*"/>) disponibles dans le modèle du courrier électronique.

Adresse électronique du destinataire/expéditeur : sélectionnez l’option Littéral pour spécifier manuellement une adresse électronique ou sélectionnez l’option Récupérer à partir des métadonnées de processus pour récupérer l’adresse électronique d’une propriété de métadonnées. Vous pouvez également spécifier une liste de tableaux de propriété de métadonnées pour l’option Récupérez à partir des métadonnées de processus. Sélectionnez l’option Variable pour récupérer l’adresse électronique à partir de la valeur stockée dans une variable de type de données Chaîne.

  • La pièce jointe du fichier : l’actif disponible à l’emplacement spécifié est joint au courrier électronique. Le chemin d’accès de l’actif peut être lié à la charge utile ou au chemin d’accès absolu. Voici un exemple de chemin d’accès : [Répertoire_Charge_utile]/attachments/.

Sélectionnez l’option Variable pour récupérer le fichier joint stocké dans une variable de type de données Document, XML ou JSON.

Nom de fichier : nom du fichier de la pièce jointe au courrier électronique. L’étape Envoyer un courrier électronique remplace le nom de fichier original de la pièce jointe par le nom de fichier spécifié. Le nom peut être spécifié manuellement ou récupéré à partir d’une propriété de métadonnées de processus ou d’une variable. Utilisez l’option Littéral lorsque vous connaissez la valeur exacte à spécifier. Utilisez l’option Variable pour récupérer le nom du fichier à partir de la valeur stockée dans une variable de type de données Chaîne. Utilisez l’option Récupérer à partir des métadonnées de processus lorsque la valeur à utiliser est enregistrée dans une propriété de métadonnées de processus.

Etape Générer un document d’enregistrement

Lorsqu’un formulaire est rempli ou envoyé, vous pouvez conserver un enregistrement du formulaire, au format imprimé ou au format de document. Ici, il s’agit de document d’enregistrement (DOR). Vous pouvez utiliser l’étape Générer un document d’enregistrement pour créer une version PDF interactive ou en lecture seule d’un formulaire adaptatif. La version PDF contient des informations remplies dans le formulaire avec la mise en page du formulaire adaptatif.

L’étape Document d’enregistrement possède les propriétés suivantes :

Utiliser un formulaire adaptatif : spécifiez la méthode pour localiser le formulaire adaptatif d’entrée. Vous pouvez utiliser le formulaire adaptatif envoyé au processus, disponible à un chemin absolu ou disponible à un chemin dans une variable. Vous pouvez utiliser une variable de type de données Chaîne pour spécifier le chemin d’accès dans le champ Sélectionner la variable à résoudre.
Vous avez la possibilité d’associer plusieurs formulaires adaptatifs à un processus. Par conséquent, vous pouvez préciser un formulaire adaptatif au moment de l’exécution à l’aide des méthodes d’entrée disponibles.

Chemin d’accès du formulaire adaptatif : indiquez le chemin d’accès du formulaire adaptatif. Le champ est disponible lorsque vous sélectionnez l’option Disponible à un chemin d’accès absolu dans le champ Utiliser le formulaire adaptatif.

Sélectionnez le chemin d’accès des données d’entrée : chemin d’accès des données d’entrée pour le formulaire adaptatif. Vous pouvez conserver les données à un emplacement relatif à la charge utile, spécifier un chemin d’accès absolu aux données ou récupérer les données stockées dans une variable de type Document, JSON ou XML. Les données d’entrée sont fusionnées avec le formulaire adaptatif pour créer un document d’enregistrement.

Sélectionnez le chemin de pièce jointe d’entrée en utilisant : chemin des pièces jointes. Ces pièces jointes sont incluses dans le document d’enregistrement. Vous pouvez conserver les pièces jointes à un emplacement relatif à la charge utile, spécifier un chemin absolu pour les pièces jointes ou récupérer les pièces jointes stockées dans une variable de tableau de type de données Document.

Si vous spécifiez le chemin d’accès d’un dossier (des pièces jointes, par exemple), tous les fichiers directement disponibles dans le dossier sont joints au document d’enregistrement. Si des fichiers sont présents dans les dossiers directement disponibles dans le chemin d’accès de la pièce jointe spécifiée, les fichiers sont inclus dans le document d’enregistrement en tant que pièces jointes. Les dossiers présents dans les dossiers directement disponibles ces fichiers sont ignorés.

Enregistrez Chemin d’accès du document d’enregistrement généré : spécifiez l’emplacement pour conserver un fichier de document d’enregistrement. Vous pouvez remplacer le dossier de charge utile, placer le document d’enregistrement à un emplacement du répertoire de charge utile ou stocker le document d’enregistrement dans une variable de type de données Document.

Paramètre régional : spécifiez la langue du document d’enregistrement. Sélectionnez Littéral pour sélectionner le paramètre régional dans une liste déroulante ou Variable pour récupérer le paramètre régional à partir de la valeur stockée dans une variable de type de données Chaîne. Vous devez définir le code de la langue lors du stockage de la valeur de la langue dans une variable. Par exemple, spécifiez en_US pour l’anglais et fr_FR pour le français.

Étape Invoquer le service de modèle de données de formulaire

Vous pouvez utiliser l’AEM Forms intégration de données pour configurer des sources de données disparates et vous y connecter. Ces sources de données peuvent être un service web, un service REST, un service OData et une solution CRM. L’intégration de données AEM Forms vous permet de créer un modèle de données de formulaire regroupant plusieurs services afin d’effectuer des opérations de récupération, d’ajout et de mise à jour de données sur la base de données configurée. Vous pouvez utiliser l’étape Invoquer le service de modèle de données de formulaire pour sélectionner un modèle de données de formulaire (FDM) et utiliser les services du FDM pour récupérer, mettre à jour ou ajouter des données aux sources de données disparates.

Pour mieux comprendre les entrées des champs de l’étape, la table de base de données et le fichier JSON suivants sont utilisés à titre d’exemple :

Exemple de table CustomerDetails

Propriété Valeur
Prénom
Sarah
Nom de famille Rose
ID de client 1
Adresse électronique
srose@we.info

Exemple de fichier JSON

  { 
    customer: { 
     firstName: "Sarah", 
     lastName:"Rose", 
     customerId: "1", 
     emailAddress:"srose@we.info" 
   }, 
    insurance: {
     customerId: "1", 
    policyType: "Premium,
    policyNumber: "Premium-521499",
    customerDetails: { 
     firstName: "Sarah",
     lastName: "Rose",
     customerId: "1",
     emailAddress: "srose@we.info" 
    }
   }
  }

L’étape Invoquer le service de modèle de données de formulaire contient les champs suivants pour faciliter les opérations du modèle de données de formulaire :

  • Titre : titre de l’étape. Il permet d’identifier l’étape dans l’éditeur du processus.

  • Description : la description est utile pour d’autres développeurs de processus lorsque vous travaillez dans un environnement de développement partagé.

  • Chemin d’accès du modèle de données de formulaire : recherchez et sélectionnez un modèle de données de formulaire présent sur le serveur.

  • Erreurs et validations : cette option vous permet de capturer des messages d’erreur et de spécifier des options de validation pour les données récupérées et envoyées aux sources de données. Grâce à ces modifications, vous pouvez vous assurer que les données transmises à l’étape du service Invoquer le service de modèle de données de formulaire respectent les contraintes de données définies par la source de données. Pour plus d’informations, voir Validation automatisée des données d’entrée.

  • Niveau de validation : il existe trois catégories de validation : De base, Complète et Désactivée :

    • Complète : toutes les contraintes sont validées.
    • De base : contraintes obligatoires et nulles uniquement.
    • Désactivée : aucune validation n’a lieu.
  • Arrêter le processus en cas d’échec : lorsqu’une contrainte n’est pas validée, le processus est arrêté.

  • Stocker le code d’erreur dans une variable : vous pouvez stocker un code d’erreur dans une variable de type Chaîne.

  • Stocker le message d’erreur dans une variable : vous pouvez stocker un message d’erreur dans une variable de type Chaîne.

  • Stocker les détails de l’erreur dans une variable : vous pouvez stocker les détails dune erreur dans une variable de type JSON.

  • Service : liste des services fournit par le modèle de données de formulaire sélectionné.

  • Entrée des services > Fournir des données d’entrée à l’aide d’un fichier JSON, de l’option Littéral,d’une variable, de métadonnées de processus : un service peut avoir plusieurs arguments. Sélectionnez cette option pour obtenir la valeur des arguments de service à partir d’une propriété de métadonnées de processus, d’un objet JSON ou d’une variable, ou saisissez directement la valeur dans la zone prévue à cet effet :

    • Littéral : utilisez cette option lorsque vous connaissez la valeur exacte à spécifier. Par exemple, srose@we.info.

    • Variable : utilisez cette option pour récupérer la valeur stockée dans une variable.

    • Récupérer à partir des métadonnées de processus : utilisez cette option lorsque la valeur à utiliser est enregistrée dans une propriété de métadonnées de processus. Par exemple, emailAddress.

    • Relatif à la charge : utilisez cette option pour récupérer le fichier joint enregistré dans un chemin d’accès relatif à la charge. Sélectionnez l’option et indiquez le nom du dossier contenant le fichier joint ou indiquez le nom du fichier joint dans la zone de texte.

      Par exemple, si le dossier Relatif à la charge dans le référentiel CRX inclut un fichier joint à l’emplacement attachment\attachment-folder, spécifiez attachment\attachment-folder dans la zone de texte après avoir sélectionné l’option Relatif à la charge.

    • JSON Dot Notation : utilisez cette option lorsque la valeur à utiliser figure dans un fichier JSON. Par exemple, insurance.customerDetails.emailAddress. L’option JSON Dot Notation est uniquement disponible si l’option Mapper les champs de saisie depuis le fichier JSON d’entrée est sélectionnée.

    • Mapper les champs de saisie depuis le fichier JSON d’entrée : spécifiez le chemin d’accès d’un fichier JSON pour obtenir la valeur d’entrée des arguments de service à partir du fichier JSON. Le chemin d’accès du fichier JSON peut être relatif à la charge utile, un chemin absolu, ou vous pouvez sélectionner un document JSON d’entrée à l’aide d’une variable de type JSON ou Modèle de données de formulaire.

  • Entrée des services > Fournir des données d’entrée à l’aide d’une variable ou d’un fichier JSON : sélectionnez cette option pour obtenir des valeurs pour tous les arguments d’un fichier JSON enregistré à un chemin absolu, à un chemin relatif à la charge utile ou dans une variable.

  • Sélectionnez le document JSON d’entrée en utilisant : fichier JSON contenant des valeurs pour tous les arguments de service. Le chemin d’accès du fichier JSON peut être relatif à la charge utile ou à un chemin d’accès absolu. Vous pouvez également récupérer le document JSON d’entrée à l’aide d’une variable de type de données JSON ou Modèle de données de formulaire.

  • JSON Dot Notation : laissez le champ vide pour utiliser tous les objets du fichier JSON spécifié en tant qu’entrée pour les arguments de service. Pour lire un objet JSON spécifique à partir du fichier JSON spécifié en tant qu’entrée pour des arguments de service, spécifiez la notation par point pour l’objet JSON. Par exemple, si vous avez un fichier JSON identique à l’un des fichiers indiqué au début de la section, spécifiez insurance.customerDetails pour fournir tous les détails d’un client en tant qu’entrée du service.

  • Sortie de service > Mapper et écrire les valeurs de sortie dans les métadonnées : sélectionnez cette option pour enregistrer les valeurs de sortie en tant que propriétés du nœud de métadonnées de l’instance de processus dans le référentiel CRX. Spécifiez le nom de la propriété de métadonnées et sélectionnez l’attribut de sortie de service correspondant à mapper avec la propriété de métadonnées, par exemple, mappez la valeur numéro_de_téléphone renvoyé par le service de sortie avec la propriété numéro_de_téléphone des métadonnées du processus. De même, vous pouvez stocker la sortie dans une variable de type Long. Lorsque vous sélectionnez une propriété pour l’attribut de sortie de service à mapper, seules les variables capables de stocker les données de la propriété sélectionnée sont renseignées pour l’option Enregistrer la sortie dans.

  • Sortie de service > Sélectionnez l’option permettant d’enregistrer les valeurs de sortie dans un fichier JSON à un chemin absolu, à un chemin relatif à la charge utile ou dans une variable.

  • Enregistrez le document JSON de sortie à l’aide des options suivantes : enregistrez le fichier JSON de sortie. Le chemin d’accès du fichier JSON peut être relatif à la charge utile ou à un chemin d’accès absolu. Vous pouvez également enregistrer le fichier JSON de sortie à l’aide d’une variable de type de données JSON ou Modèle de données de formulaire.

Étape Signer le document

L’étape Signer le document vous permet d’utiliser Adobe Sign pour signer des documents. Lorsque vous utilisez l’étape de processus Adobe Sign pour signer un formulaire adaptatif, le formulaire peut être transmis aux signataires l’un après l’autre ou envoyé à tous les signataires simultanément, selon la configuration de l’étape de processus. Les formulaires adaptatifs avec Adobe Sign activé ne sont envoyés à Experience Manager Forms Server qu’une fois que tous les signataires ont terminé le processus de signature.

Par défaut, les Adobe Sign services de Planificateur vérifient la réponse du signataire (sondages) toutes les 24 heures. Vous pouvez modifier l’intervalle par défaut pour votre environnement.

L’étape Signer le document possède les propriétés suivantes :

  • Nom du contrat : indiquez le titre du contrat. Le nom du contrat devient une partie de l’objet et du corps du courrier électronique envoyé aux signataires. Vous pouvez soit stocker le nom dans une variable de type de données Chaîne, soit sélectionner Littéral pour l’ajouter manuellement.

  • Paramètre régional : spécifiez la langue pour les options de messagerie et de vérification. Vous pouvez stocker le paramètre régional dans une variable de type de données Chaîne ou sélectionner Littéral pour choisir le paramètre régional dans la liste des options disponibles. Vous devez définir le code de la langue lors du stockage de la valeur de la langue dans une variable. Par exemple, spécifiez en_US pour l’anglais et fr_FR pour le français.

  • Configuration cloud Adobe Sign : sélectionnez une configuration cloud Adobe Sign. Si vous n’avez pas configuré Adobe Sign pour AEM Forms, voir Intégration d’Adobe Sign à AEM Forms.

  • Sélectionnez le document à signer en utilisant : vous pouvez choisir un document à partir d’un emplacement relatif à la charge utile, utiliser la charge utile comme document, spécifier un chemin d’accès absolu au document ou récupérer le document stocké dans une variable de type de données Document.

  • Jours avant l’échéance : un document est marqué comme dû (délai expiré) lorsqu’il n’y a plus aucune activité sur la tâche pour le nombre de jours spécifié dans le champ Jours avant l’échéance. Le nombre de jours est calculé à partir du jour de l’affectation du document à un utilisateur pour signature.

  • Fréquence des messages de rappel : vous pouvez envoyer un message de rappel à intervalle quotidien ou hebdomadaire. La semaine est calculée à compter du jour de l’affectation du document à un utilisateur pour signature.

  • Processus de signature : vous pouvez signer un document dans un ordre séquentiel ou parallèle. Dans un ordre séquentiel, un signataire à la fois reçoit le document à signer. Une fois que le premier signataire a terminé la signature du document, il est envoyé au signataire suivant, et ainsi de suite. Dans l’ordre parallèle, plusieurs signataires signent un document en même temps.

  • URL de redirection : spécifiez une URL de redirection. Une fois le document signé, vous pouvez rediriger la personne désignée vers une URL. En général, cette URL contient un message de remerciement ou des instructions supplémentaires.

  • Phase de processus : un processus peut avoir plusieurs étapes. Ces phases sont affichées dans la boîte de réception AEM. Vous pouvez définir ces phases dans les propriétés du modèle (Sidekick > Page > Propriétés de la page > Phases).

  • Sélectionner les signataires : indiquez la méthode utilisée pour sélectionner des signataires pour le document. Vous pouvez affecter de manière dynamique le processus à un utilisateur ou à un groupe ou ajouter manuellement les informations d’un signataire.

  • Script ou service pour sélectionner les signataires : cette option est disponible uniquement si l’option De manière dynamique est sélectionnée dans le champ Sélectionner les signataires. Vous pouvez spécifier un script ECMAScript ou un service pour sélectionner des signataires et des options de vérification pour un document.

  • Détails du signataire : cette option est disponible uniquement si l’option Manuellement est sélectionnée dans le champ Sélectionner les signataires. Indiquez l’adresse électronique et choisissez une méthode de vérification facultative. Avant de sélectionner une méthode de vérification en 2 étapes, assurez-vous que l’option de vérification correspondante est activée pour le compte Adobe Sign configuré. Vous pouvez utiliser une variable de type Chaîne pour définir des valeurs pour les champs Courriel, Code de pays et Numéro de téléphone. Les champs Code pays et Numéro de téléphone s’affichent uniquement si vous sélectionnez Vérification téléphonique dans la liste déroulante de vérification en 2 étapes.

Sur cette page