Notes de mise à jour de Cloud Manager dans Adobe Experience Manager as a Cloud Service version 2021.2.0

Cette page présente les notes de mise à jour de Cloud Manager dans AEM as a Cloud Service version 2021.2.0.

Date de publication

La date de publication de Cloud Manager dans AEM as a Cloud Service 2021.2.0 est le 11 février 2021.

Cloud Manager

Nouveautés

  • Les clients Assets peuvent désormais choisir quand et où déployer leur instance de Brand Portal en libre-service via l’interface utilisateur de Cloud Manager. Pour un programme standard (autre que l’environnement de test - Sandbox) avec la solution Assets, Brand Portal peut désormais être mis en service sur l’environnement de production. L’approvisionnement ne peut être effectué qu’une seule fois sur l’environnement de production.

  • L’archétype de projet AEM utilisé dans la création de projet et de sandbox a été mis à jour à la version 25.

  • La liste des API obsolètes identifiées lors de l’analyse du code a été affinée afin d’inclure d’autres classes et méthodes obsolètes dans les dernières versions du SDK Cloud Service.

  • Le profil SonarQube pour Cloud Manager a été mis à jour pour supprimer la règle Sonar squid:S2142. Il n’y aura plus de conflit avec les contrôles d’interruption de thread.

  • L’interface utilisateur de Cloud Manager informe un utilisateur qui ne pourrait pas temporairement ajouter/mettre à jour le nom de domaine, car l’environnement associé dispose soit d’un pipeline en cours d’exécution qui lui est associé, soit une étape d’approbation en attente.

  • Les propriétés définies dans les fichiers pom.xml clients précédés d’un préfixe sonar seront désormais supprimées dynamiquement afin d’éviter les échecs d’analyse de la génération et de la qualité.

  • L’interface utilisateur de Cloud Manager informe un utilisateur qui ne peut pas temporairement sélectionner un certificat SSL s’il est utilisé par un nom de domaine en cours de déploiement.

  • Des règles de qualité de code supplémentaires ont été ajoutées pour résoudre les problèmes de compatibilité de Cloud Service.

Correctifs

  • La correspondance entre un certificat SSL et un nom de domaine n’est plus sensible à la casse.

  • L’interface utilisateur de Cloud Manager informe désormais un utilisateur si les clés privées du certificat ne respectent pas la limite de 2 048 bits avec un message d’erreur approprié.

  • L’interface utilisateur de Cloud Manager informe un utilisateur qui ne peut pas temporairement sélectionner un certificat SSL s’il est utilisé par un nom de domaine en cours de déploiement.

  • Dans certains cas, un problème interne peut bloquer la suppression d’un environnement.

  • Certains échecs de pipeline étaient incorrectement signalés comme des erreurs de pipeline.

Sur cette page