Modifications notables apportées à Adobe Experience Manager (AEM) as a Cloud Service

AEM Cloud Service offre une foule de nouvelles fonctionnalités et possibilités pour gérer vos projets AEM. Cependant, il existe plusieurs différences entre les ressources AEM Sites sur site ou dans Adobe Managed Service par rapport à AEM Cloud Service. Ce document met en lumière les différences importantes.

REMARQUE

Ce document met en évidence les modifications notables apportées à AEM dans son ensemble. Pour plus d’informations et connaître les changements spécifiques à une solution, voir :

Les principales différences sont les suivantes :

/apps et /libs ne sont pas modifiables au moment de l’exécution

Le contenu et les sous-dossiers de /apps et /libs sont en lecture seule. Les fonctionnalités ou le code personnalisé qui s’attendent à apporter des modifications à ces emplacements échoueront. Une erreur sera alors renvoyée, indiquant que ce contenu est en lecture seule et que l’opération d’écriture n’a pas pu être effectuée. Cela a une incidence dans plusieurs domaines d’AEM :

  • Aucune modification n’est autorisée dans /libs.
    • Il ne s’agit pas d’une nouvelle règle, mais elle n’était pas appliquée dans les précédentes versions sur site d’AEM.
  • Les superpositions pour les zones de /libs qui peuvent être superposées sont toujours autorisées dans /apps.
    • Ces superpositions doivent provenir de Git par l’intermédiaire du pipeline CI/CD.
  • Les informations de conception de modèles statiques stockées dans /apps ne peuvent pas être modifiées au moyen de l’interface utilisateur.
    • Il est recommandé d’utiliser plutôt des modèles modifiables.
    • Si des modèles statiques sont toujours requis, les informations de configuration doivent provenir de Git via le pipeline CI/CD.
  • Les configurations de déploiement MSM personnalisées et le plan directeur MSM doivent être installés à partir de Git via le pipeline CI/CD.
  • Les changements de traduction I18n doivent provenir de Git via le pipeline CI/CD.

Les lots et configurations OSGi doivent être traités comme du code.

Les modifications apportées aux lots et aux configurations OSGi doivent être introduites par le biais du pipeline CI/CD.

  • Les lots OSGi nouveaux ou mis à jour doivent être introduits par Git via le pipeline CI/CD.
  • Les modifications apportées aux configurations OSGi peuvent uniquement provenir de Git via le pipeline CI/CD.

La console web, qui était utilisée dans les versions précédentes d’AEM pour modifier les lots et les configurations OSGi, n’est pas disponible dans AEM Cloud Service.

Les modifications apportées au référentiel de publication ne sont pas autorisées

Outre les modifications apportées au dossier /home dans la couche Publication, les modifications directes apportées au référentiel de publication ne sont pas autorisées sur AEM Cloud Service. Dans les versions précédentes d’AEM ou d’AEM on AMS, des modifications de code pouvaient être apportées directement au référentiel de publication. Certaines limitations peuvent être atténuées de différentes manières :

  • Pour le contenu et la configuration basée sur le contenu : effectuez les modifications sur l’instance d’auteur et publiez-les.
  • Pour le code et la configuration : effectuez les modifications dans le référentiel GIT et exécutez le pipeline CI/CD pour les déployer.

Les modes d’exécution personnalisés ne sont pas autorisés

Les modes d’exécution suivants sont fournis en standard pour AEM Cloud Service :

  • author
  • publish
  • prod
  • author.prod
  • publish.prod
  • stage
  • author.stage
  • publish.stage
  • dev
  • author.dev
  • publish.dev

Aucun mode d’exécution supplémentaire ou personnalisé n’est accepté dans AEM Cloud Service.

Suppression des agents de réplication et des modifications connexes

Dans AEM Cloud Service, le contenu est publié à l’aide du module Sling Content Distribution. Les agents de réplication utilisés dans les versions précédentes d’AEM ne sont plus utilisés ni fournis, ce qui peut avoir une incidence sur les zones suivantes des projets AEM existants :

  • Workflows personnalisés qui envoient, par exemple, du contenu vers les agents de réplication des serveurs d’aperçu.
  • Personnalisation des agents de réplication pour transformer le contenu
  • Utilisation de la réplication inverse pour ramener le contenu de la publication à l’auteur.

Notez également que les boutons pause et désactivation ont été supprimés de la console d’administration de l’agent de réplication.

Suppression de l’interface utilisateur classique

L’interface utilisateur classique n’est plus disponible dans AEM Cloud Service.

Diffusion côté publication

L’accélération HTTP, y compris la gestion du trafic et du réseau CDN pour les services d’auteur et de publication, est fournie par défaut dans AEM Cloud Service.

Pour la transition d’un projet à partir d’AMS ou d’une installation sur site, Adobe recommande vivement d’exploiter le réseau CDN intégré, car les fonctionnalités d’AEM Cloud Service sont optimisées pour le réseau CDN fourni.

Gestion et diffusion des ressources

Le chargement, le traitement et le téléchargement des ressources sont optimisés dans Experience Manager Assets en tant que Cloud Service. Assets est désormais plus efficace, permet une mise à l’échelle plus importante et vous permet de télécharger et de télécharger beaucoup plus rapidement. Cela a également un impact sur le code personnalisé existant et sur certaines opérations. Pour obtenir la liste des modifications et la parité avec les fonctionnalités Experience Manager 6.5, voir les modifications apportées à Assets.

Sur cette page