Tests fonctionnels

Découvrez les trois différents types de tests fonctionnels intégrés au processus de déploiement AEM as a Cloud Service pour garantir la qualité et la fiabilité de votre code.

Présentation

Il existe trois types différents de tests fonctionnels dans AEM as a Cloud Service.

Pour tous les tests fonctionnels, les résultats détaillés des tests peuvent être téléchargés en tant que fichier .zip en utilisant le bouton Télécharger le journal de build dans l’écran d’aperçu de build, dans le cadre du processus de déploiement.

Ces journaux n’incluent pas les journaux du processus d’exécution AEM. Pour accéder à ces journaux, reportez-vous au document Accès aux journaux et leur gestion pour plus d’informations.

Les tests fonctionnels du produit et les exemples de tests fonctionnels personnalisés s’appuient sur les Clients de test AEM.

Tests fonctionnels du produit

Les tests fonctionnels du produit rassemblent un ensemble de tests d’intégration HTTP (IT) stables des fonctionnalités de base d’AEM, telles que les tâches de création et de réplication. Ces tests sont gérés par Adobe et sont destinés à empêcher le déploiement de modifications du code d’application personnalisé s’il interrompt les fonctionnalités de base.

Les tests fonctionnels de produit s’exécutent automatiquement lorsque vous déployez un nouveau code dans Cloud Manager et ils ne peuvent pas être ignorés.

Les tests fonctionnels du produit sont conservés en tant que projet open source. Reportez-vous à la section tests fonctionnels du produit dans GitHub pour plus d’informations.

Tests fonctionnels personnalisés

Bien que les tests fonctionnels du produit soient définis par Adobe, vous pouvez rédiger vos propres tests de qualité pour votre propre application. Cela sera exécuté en tant que test fonctionnel personnalisé dans le cadre du pipeline de production pour garantir la qualité de votre application.

Les tests fonctionnels personnalisés sont exécutés à la fois pour les déploiements de code personnalisé et les mises à niveau push, ce qui rend particulièrement cruciale la rédaction de bons tests fonctionnels qui empêchent les changements de code AEM d’enfreindre le code de votre application. L’étape des tests fonctionnels personnalisés est toujours présente et ne peut pas être ignorée.

Écriture de tests fonctionnels personnalisés

Les mêmes outils que ceux utilisés par Adobe pour rédiger des tests fonctionnels de produit peuvent être utilisés pour rédiger vos tests fonctionnels personnalisés. Utilisez les tests fonctionnels du produit dans GitHub comme exemple de la manière d’écrire vos tests.

Le code du test fonctionnel personnalisé est du code Java situé dans le dossier it.tests du projet. Il doit produire un seul fichier JAR avec tous les tests fonctionnels. Si le build génère plusieurs fichiers JAR de test, le fichier JAR sélectionné est non déterministe. S’il ne génère aucun fichier JAR de test, l’étape de test est effectuée par défaut. Consultez l’archétype de projet AEM pour découvrir des exemples de tests.

Les tests sont exécutés sur l’infrastructure de test gérée par Adobe, comprenant au moins deux instances d’auteur, deux instances de publication et une configuration de Dispatcher. Cela signifie que vos tests fonctionnels personnalisés s’exécutent sur l’ensemble de la pile AEM.

Les tests fonctionnels personnalisés par le client doivent être placés dans un fichier JAR distinct produit par la même version de Maven que les artefacts à déployer dans AEM. En règle générale, il s’agit d’un module Maven distinct. Le fichier JAR obtenu doit contenir toutes les dépendances requises. Il est généralement créé avec le maven-assembly-plugin à l’aide du descripteur jar-with-dependencies.

En outre, l’en-tête de manifeste Cloud-Manager-TestType du fichier JAR doit être défini sur integration-test.

Ce qui suit est un exemple de configuration pour le maven-assembly-plugin.

<build>
    <plugins>
        <!-- Create self-contained jar with dependencies -->
        <plugin>
            <groupId>org.apache.maven.plugins</groupId>
            <artifactId>maven-assembly-plugin</artifactId>
            <version>3.1.0</version>
            <configuration>
                <descriptorRefs>
                    <descriptorRef>jar-with-dependencies</descriptorRef>
                </descriptorRefs>
                <archive>
                    <manifestEntries>
                        <Cloud-Manager-TestType>integration-test</Cloud-Manager-TestType>
                    </manifestEntries>
                </archive>
            </configuration>
            <executions>
                <execution>
                    <id>make-assembly</id>
                    <phase>package</phase>
                    <goals>
                        <goal>single</goal>
                    </goals>
                </execution>
            </executions>
        </plugin>
    </plugins>

Dans ce fichier JAR, les noms de classe des tests à exécuter doivent se terminer par IT.

Par exemple, une classe nommée com.myco.tests.aem.it.ExampleIT sera exécutée, mais pas une classe nommée com.myco.tests.aem.it.ExampleTest.

De plus, pour exclure le code test de la vérification de la couverture de l’analyse du code, le code test doit se trouver sous un package nommé it (le filtre d’exclusion de la couverture est **/it/**/*.java).

Les classes de test doivent être des tests JUnit normaux. L’infrastructure de test est conçue et configurée pour être compatible avec les conventions utilisées par la bibliothèque de tests aem-testing-clients. Les développeurs sont vivement encouragés à utiliser cette bibliothèque et à suivre les bonnes pratiques en vigueur.

Reportez-vous au aem-testing-clientsréférentiel GitHub pour plus d’informations.

CONSEIL

Regardez cette vidéo sur la manière dont vous pouvez utiliser des tests fonctionnels personnalisés pour améliorer votre confiance dans vos pipelines CI/CD.

Test d’interface utilisateur personnalisé

Le test d’interface utilisateur personnalisé est une fonctionnalité facultative qui vous permet de créer et d’exécuter automatiquement des tests d’interface utilisateur pour vos applications. Les tests de l’interface utilisateur sont des tests basés sur Selenium placés dans une image Docker afin de permettre un large choix de langues et de cadres (tels que Java et Maven, Node et WebDriver.io, ou tout autre cadre et technologie basés sur Selenium).

Reportez-vous au document Test d’interface utilisateur personnalisé pour plus d’informations.

Exécution locale du test

Les classes de test étant des tests JUnit, elles peuvent être exécutées à partir d’IDE Java standard comme Eclipse, IntelliJ, NetBeans, etc. Les tests fonctionnels de produit et les tests fonctionnels personnalisés étant basés sur la même technologie, les deux peuvent être exécutés localement en copiant les tests de produit dans vos tests personnalisés.

Cependant, lors de l’exécution de ces tests, il est nécessaire de définir un ensemble de propriétés système attendues par la bibliothèque aem-testing-clients (et les clients de test Sling sous-jacents).

Les propriétés système sont les suivantes.

  • sling.it.instances - should be set to 2
  • sling.it.instance.url.1 - should be set to the author URL, for example, http://localhost:4502
  • sling.it.instance.runmode.1 - should be set to author
  • sling.it.instance.adminUser.1 - should be set to the author admin user, for example, admin
  • sling.it.instance.adminPassword.1 - should be set to the author admin password
  • sling.it.instance.url.2 - should be set to the publish URL, for example, http://localhost:4503
  • sling.it.instance.runmode.2 - should be set to publish
  • sling.it.instance.adminUser.2 - should be set to the publish admin user, for example, admin
  • sling.it.instance.adminPassword.2 - should be set to the publish admin password

Sur cette page