Ajout de balises actives à vos ressources pour l’amélioration de l’expérience de recherche

Les entreprises qui traitent des ressources numériques utilisent de plus en plus le vocabulaire contrôlé par taxonomie dans les métadonnées des ressources. Il s’agit essentiellement d’une liste des mots-clés que les employés, les partenaires et les clients utilisent fréquemment pour mentionner et rechercher des ressources numériques. Le balisage des ressources avec vocabulaire contrôlé par taxonomie permet de s’assurer qu’elles peuvent être facilement identifiées et récupérées dans des recherches.

Comparé aux vocabulaires des langages naturels, le balisage basé sur la taxonomie métier aide à aligner les ressources avec les activités d’une entreprise et à veiller à ce que les mieux adaptées apparaissent dans les recherches. Par exemple, un constructeur de voitures peut baliser les images de voitures avec les noms de modèles afin de n’afficher que les images appropriées lors de recherches servant à concevoir une campagne de promotion.

En arrière-plan, cette fonctionnalité utilise le cadre d’intelligence artificielle d’Adobe Sensei pour entraîner son algorithme de reconnaissance d’images par rapport à votre structure de balises et de votre taxonomie métier. Cette intelligence de contenu est ensuite utilisée pour appliquer les balises pertinentes sur un ensemble de ressources différentes. Experience Manager Assets les déploiements sont intégrés avec Adobe Developer Console par défaut.

Types de ressource pris en charge

Vous pouvez baliser les types de ressources suivants :

  • Images : de nombreux formats d’images peuvent être balisés à l’aide du service de contenu dynamique Adobe Sensei. Vous créez un modèle de formation, puis les images téléchargées sont automatiquement balisées. Les balises intelligentes sont appliquées aux types de fichiers pris en charge qui génèrent des rendus aux formats JPG et PNG.
  • Ressources textuelles : Experience Manager Assets balise automatiquement les ressources textuelles compatibles lors du chargement.
  • Ressources vidéo : le balisage vidéo est activé par défaut dans Adobe Experience Manager as a Cloud Service. Les vidéos sont automatiquement balisées lorsque vous chargez de nouvelles vidéos ou que vous retraitez des vidéos existantes.
Images (types MIME) Ressources textuelles (formats de fichier) Fichiers vidéo (formats et codecs de fichier)
image/jpeg CSV MP4 (H264/AVC)
image/tiff DOC MKV (H264/AVC)
image/png DOCX MOV (H264/AVC, Motion JPEG)
image/bmp HTML AVI (indeo4)
image/gif PDF FLV (H264/AVC, vp6f)
image/pjpeg PPT WMV (WMV2)
image/x-portable-anymap PPTX
image/x-portable-bitmap RTF
image/x-portable-graymap SRT
image/x-portable-pixmap TXT
image/x-rgb VTT
image/x-xbitmap
image/x-xpixmap
image/x-icon
image/photoshop
image/x-photoshop
image/psd
image/vnd.adobe.photoshop

Experience Manager ajoute automatiquement les balises intelligentes aux ressources textuelles et vidéo par défaut. Pour ajouter automatiquement des balises intelligentes aux images, suivez la procédure ci-dessous.

Comprendre les directives et les modèles relatifs aux balises

Un modèle de balise est un groupe de balises connexes qui sont associées à divers aspects visuels des images balisées. Les balises sont liées aux différents aspects visuels des images, de sorte qu’une fois appliquées, les balises permettent de rechercher des types d’images spécifiques. Par exemple, une collection de chaussures peut avoir des balises différentes. Cependant, toutes les balises sont liées à des chaussures et peuvent appartenir au même modèle. Lorsqu’elles sont appliquées, les balises permettent de trouver différents types de chaussures, par exemple par couleur, par design ou par utilisation. Pour comprendre la représentation du contenu d’un modèle d’entraînement dans Experience Manager, imaginez un modèle d’entraînement comme une entité de niveau supérieur, composée d’un groupe de balises ajoutées manuellement et d’exemples d’images pour chaque balise. Chaque balise s’applique exclusivement à une image.

Avant de créer un modèle de balise et d’entraîner le service, identifiez un ensemble de balises uniques décrivant le mieux les objets contenus dans les images replacés dans le contexte de votre activité. Vérifiez que les ressources figurant dans la série sélectionnée sont conformes aux instructions d’entraînement.

Instructions d’entraînement

Vérifiez que les images figurant dans la série de formation sont conformes aux instructions suivantes :

Quantité et taille : 10 images au minimum et 50 images au maximum par balise.

Cohérence : assurez-vous que les images pour la même balise sont visuellement similaires. Il est préférable d’ajouter les balises portant sur les mêmes aspects visuels (par exemple, un même type d’objet dans une image) dans un modèle de balise unique. Par exemple, il est déconseillé d’incorporer une balise my-party pour toutes ces images (en situation d’entraînement), car elles ne sont pas similaires visuellement.

Images d’illustration donnant un exemple d’instructions d’entraînement

Couverture : les images d’entraînement doivent être suffisamment variées. L'idée est de fournir quelques exemples relativement variés afin que Experience Manager apprenne à se concentrer sur les bonnes choses. Si vous appliquez la même balise sur des images visuellement différentes, incluez au moins cinq exemples de chaque type. Par exemple, pour la balise mannequin-pose-tête-baissée, incluez davantage d’images d’entraînement similaires à l’image mise en évidence ci-dessous pour que le service reconnaisse les images similaires avec plus de précision lors du balisage.

Images d’illustration donnant un exemple d’instructions d’entraînement

Distraction/obstruction : l’entraînement du service donne de meilleurs résultats sur les images qui ont moins de distractions (telles que des arrière-plans importants ou des objets/personnes sans lien avec le sujet principal). Par exemple, pour la balise chaussure-décontractée, la seconde image n’est pas un bon candidat pour l’entraînement.

Images d’illustration donnant un exemple d’instructions d’entraînement

Complétude : si une image est admissible pour plusieurs balises, ajoutez toutes les balises applicables avant d’inclure l’image à des fins de formation. Par exemple, pour les balises telles que raincoat et model-side-view, ajoutez les deux balises sur la ressource éligible avant de l’inclure pour la formation.

Images d’illustration donnant un exemple d’instructions d’entraînement

Nombre de balises : Adobe recommande d’entraîner un modèle à l’aide, au moins, de deux balises distinctes et 10 images différentes pour chaque balise. Dans un modèle de balise unique, n’ajoutez pas plus de 50 balises.

Nombre d’exemples : pour chaque balise, ajoutez au moins 10 exemples. Cependant, Adobe recommande environ 30 exemples. Pour chaque balise, 50 exemples au maximum sont pris en charge.

Empêcher les faux positifs et les conflits : Adobe recommande de créer un modèle de balise unique pour un aspect visuel donné. Organisez les modèles de balises de manière à éviter le chevauchement des balises entre les modèles. Par exemple, n’utilisez pas de balises communes comme sneakers dans deux noms de modèles de balises différents shoes et footwear. Le processus d’entraînement remplace un modèle de balise entraîné par l’autre en cas de mot-clé commun.

Exemples : voici d’autres exemples à titre de conseil :

  • Créez un modèle de balise contenant :
    • uniquement des balises relatives à des modèles de voitures ;
    • uniquement des balises relatives à des couleurs des chemises ;
    • uniquement des balises relatives à des vestes pour femmes et hommes.
  • Ne créez pas :
    • un modèle de balise contenant des modèles de voitures commercialisés en 2019 et 2020 ;
    • plusieurs modèles de balises contenant ces mêmes modèles de voitures en nombre limité.

Images utilisées pour l’entraînement : vous pouvez utiliser les mêmes images pour entraîner différents modèles de balises. Cependant, ces modèles n’associent pas une image à plus d’une balise dans un modèle donné. Il est donc possible de baliser la même image avec des balises différentes appartenant à différents modèles.

Vous ne pouvez pas annuler l’entraînement. Les instructions ci-dessus doivent vous aider à choisir les bonnes images pour l’entraînement.

Entraînement du modèle pour vos balises personnalisées

Pour créer et entraîner un modèle pour vos balises spécifiques à votre entreprise, procédez comme suit :

  1. Créez les balises nécessaires et la structure de balise appropriée. Chargez les images appropriées dans le référentiel de gestion des ressources numériques (DAM).

  2. Dans l’interface utilisateur d’Experience Manager, accédez à Ressources > Entraînement des balises intelligentes.

  3. Cliquez sur Créer. Indiquez un titre et une description.

  4. Recherchez et sélectionnez les balises existantes dans cq:tags pour entraîner le modèle. Cliquez sur Suivant.

  5. Dans la boîte de dialogue Sélectionner les ressources, cliquez sur Ajouter les ressources pour chaque balise. Effectuez des recherches dans le référentiel de gestion des ressources numériques (DAM) ou parcourez le référentiel pour sélectionner au moins 10, et au plus 50 images. Sélectionnez les ressources et non le dossier. Une fois les images sélectionnées, cliquez sur Sélectionner.

    Afficher le statut de la formation

  6. Pour avoir un aperçu des miniatures des images sélectionnées, cliquez sur l’accordéon situé face à une balise. Vous pouvez modifier votre sélection en cliquant sur Ajouter les ressources. Une fois la sélection effectuée, cliquez sur Envoyer. L’interface utilisateur affiche une notification au bas de la page indiquant que l’entraînement est lancé.

  7. Vérifiez le statut de l’entraînement dans la colonne Statut pour chaque modèle de balise. Les statuts possibles sont En Attente, Entraîné(s) et Échec.

Workflow d’entraînement du modèle de balisage pour le balisage intelligent

Figure : Étapes du workflow d’entraînement du modèle de balisage.

Affichage du statut et du rapport d’entraînement

Pour vérifier que le service de balises intelligentes est entraîné sur vos balises dans la série de ressources d’entraînement, examinez le rapport de workflow d’entraînement dans la console Rapports.

  1. Dans l’interface Experience Manager, accédez à Outils > Ressources > Rapports.
  2. Dans la page Rapports de ressources, cliquez sur Créer.
  3. Sélectionnez le rapport Entraînement des balises intelligentes, puis cliquez sur Suivant dans la barre d’outils.
  4. Indiquez un titre et une description pour le rapport. Sous Planifier le rapport, laissez l’option Maintenant sélectionnée. Si vous souhaitez planifier le rapport pour une date ultérieure, sélectionnez Plus tard et spécifiez une date et une heure. Ensuite, cliquez sur Créer dans la barre d’outils.
  5. Dans la page Rapports de ressources, sélectionnez le rapport que vous avez généré. Pour afficher le rapport, cliquez sur Afficher dans la barre d’outils.
  6. Passez en revue les détails du rapport. Le rapport affiche le statut d’identification des balises que vous avez entraînées. La couleur verte de la colonne Statut de l’entraînement indique que le service de balises intelligentes est entraîné pour la balise. La couleur jaune indique que le service n’est pas complètement entraîné pour une balise particulière. Dans ce cas, ajoutez d’autres images avec la balise particulière et exécutez le workflow d’entraînement pour l’entraînement complet du service sur la balise. Si vous ne voyez pas vos balises dans ce rapport, lancez à nouveau le workflow d’entraînement pour ces balises.
  7. Pour télécharger le rapport, sélectionnez-le dans la liste, puis cliquez sur Télécharger dans la barre d’outils. Le rapport est téléchargé sous la forme d’une feuille de calcul Microsoft Excel.

Balisage de ressources avec des balises intelligentes

Tous les types de ressources pris en charge sont automatiquement balisés par Experience Manager Assets lors du chargement. Le balisage est activé par défaut. Experience Manager applique les balises appropriées en temps quasi réel.

Pour les images et les vidéos, les balises intelligentes sont dérivées en fonction d’un aspect visuel donné.

Pour les ressources basées sur du texte, l’efficacité des balises intelligentes ne dépend pas de la quantité de texte dans la ressource, mais des mots-clés ou entités pertinents présents dans le texte de la ressource. Pour les ressources textuelles, les balises intelligentes sont les mots-clés qui apparaissent dans le texte, sans être nécessairement ceux qui décrivent le mieux la ressource. Pour les ressources prises en charge, Experience Manager extrait déjà le texte, qui est ensuite indexé et utilisé pour la recherche des ressources. Cependant, les balises intelligentes basées sur les mots-clés dans le texte fournissent des fonctionnalités de recherche dédiées, structurées et de priorité plus élevée, utilisées pour améliorer la recherche de ressources par rapport à un index de recherche complet.

Gestion des balises intelligentes et des recherches de ressources

Vous pouvez organiser les balises intelligentes pour supprimer toute balise non pertinente qui pourrait avoir été attribuée à vos ressources de marque, afin que seules les balises les plus pertinentes s’affichent.

La modération de balises intelligentes contribue également à affiner les résultats des recherches de ressources basées sur des balises, en garantissant que vos ressources apparaissent dans les résultats de la recherche pour les balises les plus pertinentes. Essentiellement, cela réduit les risques que des ressources non pertinentes apparaissent dans les résultats de la recherche.

Vous pouvez également attribuer un rang supérieur à une balise pour accroître sa pertinence pour la ressource. La promotion d’une balise pour une ressource augmente les risques qu’une ressource apparaisse dans les résultats de la recherche lorsqu’une recherche est basée sur cette balise.

Pour modérer les balises intelligentes de vos ressources :

  1. Dans le champ de recherche, recherchez des ressources sur la base d’une balise.

  2. Examinez les résultats de la recherche pour identifier les ressources que vous ne trouvez pas pertinentes.

  3. Sélectionnez la ressource, puis cliquez sur l’icône Gérer les balises dans la barre d’outils.

  4. Examinez les balises sur la page Gérer les balises. Si vous ne souhaitez pas que la recherche de la ressource repose sur une balise spécifique, sélectionnez la balise et sélectionnez Supprimer l’icône dans la barre d’outils. Vous pouvez également sélectionner le symbole X en regard de l’étiquette.

  5. Pour attribuer un rang supérieur à une balise, sélectionnez-la, puis cliquez sur l’icône Convertir de la barre d’outils. La balise objet d’une conversion est déplacée dans la section Balises.

  6. Sélectionnez Enregistrer puis OK pour fermer la boîte de dialogue Succès.

  7. Accédez à la page Propriétés de la ressource. Remarquez que la balise que vous avez convertie se voit attribuer une pertinence élevée et apparaît donc plus haut dans les résultats de la recherche.

Par défaut, la recherche Experience Manager combine les termes de recherche avec une clause AND. L’utilisation de balises intelligentes ne modifie pas ce comportement par défaut. Elle ajoute une clause OR pour trouver l’un des termes de recherche dans les balises intelligentes. Par exemple, pour la recherche de woman running. Les ressources avec les mots-clés woman ou running uniquement dans les métadonnées n’apparaissent pas dans les résultats de recherche par défaut. Toutefois, une ressource balisée avec woman ou running à l’aide de balises intelligentes apparaît dans une telle requête de recherche. Les résultats de la recherche sont donc une combinaison de :

  • ressources avec les mots-clés woman et running dans les métadonnées ;

  • ressources avec balise dynamique avec l’un des mots-clés.

Les résultats de recherche qui correspondent à tous les termes de recherche dans les champs de métadonnées s’affichent en premier, suivis des résultats de recherche correspondant à l’un des termes de recherche des balises dynamiques. Dans l’exemple ci-dessus, l’ordre approximatif de l’affichage des résultats de recherche est le suivant :

  1. correspondances de woman running dans les différents champs de métadonnées.
  2. correspondances de woman running dans les balises intelligentes.
  3. correspondances de woman ou de running dans les balises intelligentes.

Restrictions et bonnes pratiques en matière de balisage

Le balisage intelligent amélioré est basé sur des modèles d’apprentissage d’images et de leurs balises. Ces modèles ne sont pas toujours parfaits pour identifier les balises. La version actuelle des balises intelligentes présente les limites suivantes :

  • Impossibilité d’identifier des différences subtiles dans les images. Par exemple, les chemises ajustées à l’air libre et les chemises ajustées à l’air normal.

  • Impossible d’identifier les balises en fonction de petits motifs ou de parties d’une image. Par exemple, des logos sur des chemises.

  • Le balisage est disponible dans les langues prises en charge par Experience Manager. Vous trouverez la liste des langues dans les Notes de mise à jour du service de contenu dynamique.

  • Les balises qui ne sont pas gérées de manière réaliste sont liées :

    • Aspects non visuels et abstraits. par exemple, l’année ou la saison de la sortie d’un produit, l’humeur ou l’émotion suscitées par une image, la connotation subjective d’une vidéo, etc. ;
    • à des différences visuelles fines pour des produits tels que des chemises avec ou sans col, ou de petits logos incorporés sur des produits.

Pour rechercher des ressources à l’aide de balises intelligentes (standard ou améliorées), utilisez la recherche de texte intégral d’Assets. Il n’y a aucun prédicat de recherche distinct pour les balises intelligentes.

REMARQUE

La capacité des balises intelligentes à s’entraîner à partir de vos balises et à les appliquer à d’autres images dépend de la qualité des images que vous utilisez pour l’entraînement.
Pour obtenir des résultats optimaux, Adobe recommande d’utiliser des images visuellement similaires afin d’entraîner le service pour chaque balise.

Sur cette page