Modifications notables apportées àExperience Manager Assetsas a Cloud Service

Adobe Experience Manager as a Cloud Service offre de nombreuses nouvelles fonctionnalités et possibilités de gestion pour vos projets Experience Manager. Il existe de nombreuses différences entre Experience Manager Assets sur site ou hébergé sous la forme Adobe Managed Service par rapport à Experience Manager as a Cloud Service. Ce article met en évidence les différences importantes entre les fonctionnalités d’Assets

Les principales différences par rapport à Experience Manager 6.5 se situent dans les domaines suivants :

Ingestion, traitement et distribution des ressources

Le chargement des ressources est optimisé pour bénéficier d’une meilleure efficacité en permettant une évolutivité plus performante de l’ingestion, des chargements plus rapides, un traitement accéléré grâce aux microservices et une ingestion en masse. Les fonctionnalités du produit (interfaces utilisateur web, clients de bureau) ont été mises à jour. Cela peut également avoir un impact sur certaines personnalisations existantes.

  • Experience Manager utilise le principe d’accès binaire direct pour charger et télécharger des ressources, ainsi que des microservices de ressources pour les traiter. Voir Présentation des microservices.

  • Le workflow par défaut de Mise à jour des ressources DAM des versions précédentes d’Experience Manager n’est plus disponible. Au lieu de cela, les microservices de ressources fournissent un service évolutif et facilement disponible qui couvre la plupart du traitement des ressources par défaut (rendus, extraction de métadonnées, extraction de texte pour indexation).

  • Les composants de site web qui diffusent un fichier binaire sans transformation peuvent utiliser le téléchargement direct. Le servlet de GET Sling est mis à jour pour permettre aux développeurs de le faire par défaut. Les composants de site web qui diffusent un fichier binaire avec une certaine transformation (par exemple, le redimensionner via un servlet) peuvent continuer à fonctionner en l’état.

Les rendus standard générés avec les microservices de ressources sont stockés de manière rétrocompatible dans les nœuds du référentiel de ressources à l’aide de conventions d’affectation de noms identiques.

Développement et test de microservices de ressources

Les microservices de ressources offrent un traitement évolutif et résilient des ressources à l’aide des services cloud. Adobe gère les services cloud pour un traitement optimal des différents types de ressources et des options de traitement. Les microservices de ressources permettent d’éviter la nécessité d’outils et de méthodes de rendu tiers (tels que ImageMagick) et de simplifier les configurations, tout en fournissant des fonctionnalités prêtes à l’emploi pour les types de fichiers courants. Vous pouvez désormais traiter un large éventail de types de fichiers, dans des formats prêts à l’emploi plus nombreux que les versions précédentes d’Experience Manager. Par exemple, l’extraction de miniatures des formats PSD et PSB est désormais possible, car elle nécessitait auparavant des solutions tierces telles que ImageMagick. Vous ne pouvez pas utiliser les configurations complexes de ImageMagick pour la configuration Profils de traitement. Utilisez Dynamic Media pour le transcodage FFmpeg avancé des vidéos et les profils de traitement pour le transcodage de base des vidéos MP4.

Les microservices de ressources, natifs dans le cloud, sont automatiquement mis en service et connectés à Experience Manager dans les programmes et environnements clients gérés dans Cloud Manager. Pour étendre ou personnaliserExperience Manager, les développeurs peuvent utiliser le contenu existant ou les ressources dont les rendus sont générés dans un environnement cloud, afin de tester et valider leur code avec des ressources (en les utilisant, les affichant et les téléchargeant).

Pour effectuer une validation de bout en bout du code et du processus, y compris l’ingestion et le traitement des ressources, déployez les modifications de code dans un environnement de développement cloud à l’aide du pipeline et testez-les avec l’exécution complète du traitement des microservices de ressources.

Parité des fonctionnalités avec Experience Manager 6.5

Experience Manager as a Cloud Service introduit de nombreuses nouvelles fonctionnalités et des méthodes plus performantes pour que les fonctionnalités existantes fonctionnent. Cependant, lorsque vous passez de Experience Manager 6.5 à Experience Manager as a Cloud Service, vous pouvez remarquer que certaines fonctionnalités fonctionnent différemment, ne sont pas disponibles ou ne sont que partiellement disponibles. Voici une liste de ces fonctionnalités. Consultez également la section Fonctionnalités obsolètes et supprimées.

Fonctions ou cas d’utilisation Statut dans Experience Manager as a Cloud Service Commentaires
Détection des doublons de ressources Fonctionne différemment. Renseignez-vous sur son fonctionnement dans Experience Manager 6.5.
Pour les rendus FPO (avec positionnement uniquement) Fonctionne différemment. Les profils de traitement utilisent les microservices de ressources pour générer des rendus FPO. Dans Experience Manager 6.5, une solution tierce telle que ImageMagick était disponible pour générer les rendus.
Écriture différée des métadonnées Fonctionne différemment. Désactivé par défaut. Activez le lanceur de processus correspondant si nécessaire. L’écriture différée est gérée par les microservices de ressources.
Traitement des ressources chargées à l’aide du gestionnaire de modules Nécessite une intervention manuelle. Retraitez manuellement les ressources à l’aide de l’action Retraiter la ressource.
Détection du type MIME Pas de prise en charge. Si vous chargez une ressource numérique sans extension ou avec une extension incorrecte, elle peut ne pas être traitée comme vous le souhaitez. Les utilisateurs peuvent toujours stocker les fichiers binaires sans extension dans le module DAM. Voir la section Détection de type MIME dans Experience Manager 6.5.
Génération de sous-ressources pour des ressources composites Pas de prise en charge. Les cas d’utilisation dépendants tels que les annotations peuvent ne pas être remplis. Voir la section Création de sous-ressources dans Experience Manager 6.5. L’aperçu PDF de certains types de fichiers est disponible à partir de la version 2021.7.0.
Page d’accueil Pas de prise en charge. Voir la section Assets Home Page experience in Experience Manager 6.5
Extraction de ressources à partir de l’archive ZIP Pas de prise en charge. Voir la section extraction ZIP dans Experience Manager 6.5.
Évaluations des ressources Pas de prise en charge. Le widget d’évaluation dans l’éditeur de schéma de métadonnées n’est pas pris en charge.
Filtre de disposition du contenu Pas de prise en charge. ContentDispositionFilter est un cas d’utilisation courant qui permet aux administrateurs de configurer Experience Manager pour qu’ils diffusent des fichiers HTML et qu’ils ouvrent des fichiers PDF en ligne au lieu de les télécharger. Sur les instances de publication, vous pouvez gérer la disposition à l’aide de la configuration de Dispatcher. Sur les instances d’auteur, Adobe ne recommande pas de modifier l’en-tête de disposition du contenu. Voir Filtre de disposition du contenu dans Experience Manager 6.5.
Téléchargement du rapport Pas de prise en charge. Pour l’instant, le rapport de téléchargement qui informe de l’utilisation des ressources n’est pas disponible. Voir rapport de téléchargement dans Experience Manager 6.5.
Modèle de séance photo du produit Pas de prise en charge. Voir modèle de séance photo du produit dans Experience Manager 6.5.
Traduction dynamique Pas de prise en charge. La traduction intelligente n’est pas prise en charge dans Experience Manager as a Cloud Service.
WebDAV Pas de prise en charge. Pour obtenir des solutions de remplacement, reportez-vous à la section Creative Cloud intégration ou matériel de référence destiné aux développeurs.
IU classique Pas de prise en charge. Seule l’interface utilisateur tactile est disponible.

Sur cette page