Utilisation des modules

Les modules permettent d’importer et d’exporter le contenu du référentiel. Par exemple, vous pouvez utiliser des modules pour installer une nouvelle fonctionnalité, transférer du contenu entre des instances et sauvegarder le contenu d’un référentiel.

Les modules sont accessibles et/ou conservés à partir des pages suivantes :

  • Gestionnaire de modules, que vous utilisez pour gérer les modules dans l’instance locale d’AEM.

  • Software Distribution, un serveur centralisé qui héberge à la fois des packages accessibles au public et des packages privés de votre société. Les modules publics peuvent contenir des correctifs, des nouvelles fonctionnalités, des documents, etc.

Vous pouvez transférer des packages entre Package Manager, Software Distribution et votre système de fichiers.

Que sont les packages ?

Un module est un fichier ZIP contenant le contenu d’un référentiel sous forme de sérialisation de système de fichiers (appelé sérialisation « coffre-fort »). Il offre une représentation facile à utiliser et à modifier des fichiers et des dossiers.

Les modules comportent du contenu, du contenu du page et du contenu lié au projet, sélectionnés à l’aide de filtres.

Un module contient également les méta-informations du coffre-fort, dont les définitions des filtres et les informations de configuration de l’importation. D’autres propriétés de contenu (qui ne sont pas utilisées pour l’extraction du package) peuvent être incluses dans le package, telles qu’une description, une image visuelle ou une icône ; ces propriétés sont destinées au consommateur du package de contenu et à titre d’information uniquement.

NOTE

Les modules représentent la version actuelle du contenu au moment où le module est créé. Ils n’incluent pas les versions précédentes du contenu qu’AEM conserve dans le référentiel.

Vous pouvez effectuer les actions ci-dessous sur des modules ou avec des modules :

  • Créer des modules, en définissant leurs paramètres et les filtres, au besoin
  • Prévisualiser le contenu des modules (avant la création)
  • Créer des modules
  • Afficher les informations des modules
  • Afficher le contenu des modules (après la création)
  • Modifier la définition des modules existants
  • Recréer des modules existants
  • Réencapsuler des modules
  • Télécharger des modules d’AEM vers le système de fichiers
  • Téléchargement de packages à partir de votre système de fichiers vers votre instance AEM locale
  • Valider le contenu du module avant l’installation
  • Exécution d’une installation à exécution sèche
  • Installer des modules (AEM n’installe pas automatiquement les modules après le chargement)
  • Supprimer des modules
  • Télécharger des packages, tels que des correctifs, à partir de la bibliothèque de distribution de logiciels
  • Téléchargement de packages dans la section interne à la société de la bibliothèque de distribution de logiciels

Informations sur les modules

Une définition de module comprend différents types d’informations :

Paramètres du module

Vous pouvez modifier différents paramètres du module pour définir certains aspects comme la description des modules, les bogues associés, les dépendances et les informations sur le fournisseur.

La boîte de dialogue Paramètres du module est accessible à l’aide du bouton Modifier lors de la création ou de la modification d’un module. Elle contient trois onglets pour la configuration. Après avoir apporté des modifications, cliquez sur OK pour les enregistrer.

packagesedit

Field (Champ) Description
Nom Nom du package.
Groupe Nom du groupe auquel ajouter le package, pour l’organisation des packages. Saisissez le nom d’un nouveau groupe ou sélectionnez un groupe existant.
Version Texte à utiliser pour la version personnalisée.
Description Brève description du package. Des balises HTML peuvent être utilisées pour la mise en forme.
Miniature Icône qui s’affiche avec la liste des packages. Cliquez sur Parcourir pour sélectionner un fichier local.

chlimage_1-108

Field (Champ) Description Format/Exemple
Nom Nom du fournisseur. AEM Geometrixx
URL URL du fournisseur. https://www.aem-geometrixx.com
Lien Lien spécifique au module vers une page de fournisseur. https://www.aem-geometrixx.com/mypackage.html
Requiert
  • Admin : sélectionnez cette option lorsque le module ne peut être installé que par un compte disposant des droits d’administrateur.
  • Redémarrer : sélectionnez cette option lorsque le serveur doit être redémarré après l’installation du module.
Traitement AC

Indiquez comment les informations de contrôle d’accès définies dans le module sont traitées lors de son importation :

  • Ignorer
  • Remplacer
  • Fusionner
  • Effacer
  • FusionnerConserver

La valeur par défaut est Ignorer.

  • Ignorer - conserver les listes ACL dans le référentiel
  • Remplacer - remplacer les listes ACL dans le référentiel
  • Fusionner - fusionner les deux ensembles de listes ACL
  • Effacer - effacer les listes ACL
  • FusionnerConserver - fusionner le contrôle d’accès dans le contenu avec celui fourni avec le module en ajoutant les entrées de contrôle d’accès des entités non présentes dans le contenu

packages-dépendances

Field (Champ) Description Format/Exemple
Testé avec Nom du produit et version avec lesquels ce pack est ciblé ou compatible. AEM 6
Problèmes/bogues résolus Un champ de texte vous permettant de liste des détails des bogues corrigés avec ce paquet. Répertoriez chaque bogue sur une ligne distincte. résumé de bug-nr
Dépend de Liste les informations de dépendance qui doivent être respectées chaque fois que d'autres paquets sont nécessaires pour laisser le paquet actuel s'exécuter comme prévu. Ce champ est important lorsque vous utilisez des correctifs. groupId:name:version
Remplace Liste de packages obsolètes que ce package remplace. Avant de procéder à l’installation, assurez-vous que ce module contient tout le contenu nécessaire des modules obsolètes afin qu’aucun contenu ne soit remplacé. groupId:name:version

Filtres de module

Les filtres identifient les nœuds du référentiel à inclure dans le module. Une Définition de filtre spécifie les informations suivantes :

  • Chemin d’accès racine du contenu à inclure.
  • ​Règles qui incluent ou excluent des noeuds spécifiques sous le chemin racine.

Les filtres peuvent ne comporter aucune règle ou en comporter plusieurs. Lorsqu’aucune règle n’est définie, le module contient tout le contenu sous le chemin d’accès racine.

Vous pouvez définir une ou plusieurs définitions de filtre pour un module. Utilisez plusieurs filtres pour inclure le contenu provenant de plusieurs chemins racine.

chlimage_1-109

Le tableau ci-dessous décrit ces règles et fournit des exemples :

Type de règle Description Exemple
inclusion Vous pouvez définir un chemin ou utiliser une expression régulière pour spécifier tous les nœuds à inclure.

L’inclusion d’un répertoire :
  • inclura ce répertoire et tous les fichiers et dossiers de ce répertoire (c’est-à-dire la sous-arborescence complète)
  • n’inclura pas d’autres fichiers ou dossiers sous le chemin d’accès racine spécifié
/libs/sling/install(/.*?lang=fr) ?
exclusion Vous pouvez spécifier un chemin d’accès ou utiliser une expression régulière afin de spécifier tous les nœuds à exclure.

L’exclusion d’un répertoire exclut le répertoire en question et l’ensemble des fichiers et des dossiers de ce répertoire (c’est-à-dire la sous-arborescence entière).
/libs/wcm/foundation/components(/.*?lang=fr) ?
NOTE

Un module peut contenir plusieurs définitions de filtre de manière à pouvoir combiner des nœuds de différents emplacements en un seul module.

Les filtres de module sont le plus souvent définis lorsque vous créez le module, mais ils peuvent également être modifiés par la suite (après quoi le module doit être recréé).

Captures d’écran de module

Vous pouvez associer des captures d’écran au module afin de fournir une représentation visuelle du contenu, par exemple, en fournissant des captures d’écran de la nouvelle fonctionnalité.

Icônes de module

Vous pouvez également associer une icône au module afin de fournir une représentation visuelle de référence rapide du contenu du module. Elle est ensuite affichée dans la liste de modules et peut vous aider à identifier facilement le module ou la classe du module.

Dans la mesure où un module peut contenir une icône, les modules officiels suivent les conventions ci-dessous :

NOTE

Pour éviter toute confusion, utilisez une icône descriptive pour le module et n’utilisez pas l’une des icônes officielles.

Module de correctif officiel :

Module d’installation ou d’extension d’AEM officiel :

Feature Packs officiels :

Gestionnaire de modules

Le Gestionnaire de modules gère les modules dans l’installation locale d’AEM. Après avoir affecté les autorisations nécessaires, vous pouvez utiliser le Gestionnaire de modules pour différentes actions, dont la configuration, la création, le téléchargement et l’installation des modules. Les principaux éléments à configurer sont les suivants :

Autorisations nécessaires à l’utilisation du Gestionnaire de modules

Pour accorder aux utilisateurs le droit de créer, de modifier, de charger et d’installer des modules, vous devez leur affecter les autorisations appropriées aux emplacements suivants :

  • /etc/packages (tous les droits à l’exception des droits de suppression)
  • nœud contenant le contenu du module

Pour plus d’informations sur la modification des autorisations, voir Définition des autorisations.

Création d’un module

Pour créer une définition de module :

  1. Dans l’écran d’accueil de l’AEM, cliquez sur Packages (ou dans la console Outils, cliquez sur Packages en doublon-clic).

  2. Ensuite, sélectionnez Gestionnaire de modules.

  3. Cliquez sur Créer un package.

    NOTE

    Si l’instance comporte de nombreux modules, il peut y avoir une arborescence en place afin de pouvoir accéder au dossier cible nécessaire avant de créer le module.

  4. Dans la boîte de dialogue :

    packagesnew

    Renseignez les champs :

    • Nom du groupe

      Nom de la Population cible (ou du dossier). Les groupes vous aident à organiser vos modules.

      Si le dossier n’existe pas encore, il est créé pour le groupe. Si vous ne renseignez pas le nom du groupe, le module est créé dans la liste de modules principale (Accueil > Modules).

    • Nom du module

      Nom de votre nouveau pack. Sélectionnez un nom explicite pour vous aider (entre autres) à identifier facilement le contenu du module.

    • Version

      Champ de texte permettant d’indiquer une version. Il sera ajouté au nom du module pour former le nom du fichier ZIP.
      Cliquez sur OK pour créer le module.

  5. aem liste le nouveau package dans le dossier de groupe approprié.

    packagesitem

    Cliquez sur l’icône ou le nom du module à ouvrir.

    packagesitemclicked

    NOTE

    Vous pouvez revenir sur cette page ultérieurement, si nécessaire.

  6. Cliquez sur Modifier pour modifier les paramètres du module .

    Ici, vous pouvez ajouter des informations et/ou définir certains paramètres, par exemple, une description, l’icône, les bogues associés et ajouter des informations sur le fournisseur.

    Une fois que vous avez fini de modifier les paramètres, cliquez sur OK.

  7. Ajoutez des captures d’écran au module, au besoin. Une seule instance est disponible lorsque le module est créé. Ajoutez-en davantage, si nécessaire, à l’aide de Captures d’écran de module à partir du Sidekick.

    Ajoutez l’image réelle en double-cliquant sur le composant Image dans la zone Captures d’écran, en ajoutant une image et en cliquant sur OK.

  8. Définissez les filtres de module en faisant glisser des instances de la définition de filtre à partir du Sidekick, puis en double-cliquant pour l’ouvrir pour le modifier :

    packagesfilter

    Précisez les paramètres suivants :

    • Chemin d’accès racine Contenu à grouper. Il peut s’agir de la racine d’une sous-arborescence.

    • Règles Les règles sont facultatives. Pour des définitions de module simples, il n’est pas nécessaire de spécifier de règles d’inclusion ou d’exclusion.

      Si nécessaire, vous pouvez définir des règles d’inclusion ou d’exclusion afin de définir précisément le contenu d’un module.

      Ajoutez des règles à l’aide du symbole +. Vous pouvez également supprimer des règles à l’aide du symbole -. Les règles sont appliquées selon leur ordre, donc positionnez-les dans l’ordre de votre choix à l’aide des touches haut et bas.
      Ensuite, cliquez sur OK pour enregistrer le filtre.

    NOTE

    Vous pouvez utiliser autant de définitions de filtre que nécessaire, mais vous devez veiller à ce qu’elles n’entrent pas en conflit. Utilisez Aperçu pour confirmer le contenu du module.

  9. Pour confirmer le contenu du module, vous pouvez utiliser Aperçu. Une exécution d’essai du processus de création est effectuée, et tout ce qui sera ajouté au module lors de sa création effective est répertorié.

  10. Vous pouvez maintenant créer votre module.

    NOTE

    Vous n’êtes pas tenu de créer le module à ce stade. Vous pouvez le faire ultérieurement.

Création d’un module

Un module est souvent créé au moment où vous créez la définition du module, mais vous pouvez y revenir ultérieurement pour créer ou recréer le module. Cela peut s’avérer utile si le contenu du référentiel a changé.

NOTE

Avant de créer le module, il peut s’avérer utile de prévisualiser son contenu. Pour ce faire, cliquez sur Prévisualisation.

  1. Ouvrez la définition de module à partir du Gestionnaire de modules (cliquez sur l’icône de module ou le nom du module).

  2. Cliquez sur Créer. Une boîte de dialogue vous demande de confirmer que vous souhaitez créer le module.

    NOTE

    Cela a une importance particulière lorsque vous recréez un module, car le contenu du module est remplacé.

  3. Cliquez sur OK. AEM crée le module, en répertoriant tout le contenu ajouté au module. Une fois l’opération terminée, AEM affiche un message de confirmation indiquant que le module a été créé et (lorsque vous fermez la boîte de dialogue) met à jour les informations de la liste de modules.

Réencapsulation d’un module

Une fois qu’un module a été créé, il peut être réencapsulé, si nécessaire.

La réencapsulation modifie les informations du module, sans modifier le contenu du module. Les informations du module sont la vignette, la description, etc., en d’autres termes tous les paramètres que vous pouvez modifier dans la boîte de dialogue Paramètres du module (pour l’ouvrir, cliquez sur Modifier).

L’un des principaux cas d’utilisation du renvoi à la ligne est la préparation d’un pack. Par exemple, vous pouvez avoir un module existant et décider de le partager avec d’autres personnes. À cet effet, vous souhaitez ajouter une vignette et une description. Au lieu de recréer le module entier avec toutes ses fonctionnalités (ce qui peut prendre un certain temps et vous expose au risque que le module ne soit plus identique à l’original), vous pouvez le réencapsuler et ajouter simplement la vignette et la description.

  1. Ouvrez la définition de module à partir du Gestionnaire de modules (cliquez sur l’icône de module ou le nom du module).

  2. Cliquez sur Modifier et mettez à jour Paramètres du module, au besoin. Cliquez sur OK pour enregistrer.

  3. Cliquez sur Réencapsuler. Une boîte de dialogue de confirmation s’affiche.

Affichage et modification des informations de module

Pour afficher ou modifier des informations sur une définition de module :

  1. Dans le Gestionnaire de modules, accédez au module à afficher.

  2. Cliquez sur l’icône de module du module à afficher. Cette action affiche la page du module qui répertorie les informations sur la définition du module:

    packagesitemclicked-1

    NOTE

    À partir de cette page, vous pouvez également modifier et effectuer certaines opérations sur le module.

    Les boutons disponibles varient selon que le module a été créé ou non.

  3. Si le module a déjà été créé, cliquez sur Contenu. Une fenêtre qui répertorie tout le contenu du module s’affiche :

Affichage du contenu du module et test de l’installation

Une fois un module créé, vous pouvez afficher son contenu :

  1. Dans le Gestionnaire de modules, accédez au module à afficher.

  2. Cliquez sur l’icône de module du module à afficher. Cette action affiche la page du module qui répertorie les informations sur la définition du module.

  3. Pour afficher le contenu, cliquez sur Contenu. Une fenêtre qui répertorie tout le contenu du module s’affiche :

    packgescontents

  4. Pour effectuer une exécution d’essai de l’installation, cliquez sur Tester l’installation. Une fois que vous avez confirmé l’action, une fenêtre qui répertorie les résultats comme si la configuration avait été effectuée s’affiche :

    packagestestinstall

Téléchargement des modules sur votre système de fichiers

Cette section décrit comment télécharger un module d’AEM vers votre système de fichiers à l’aide du Gestionnaire de modules.

  1. Dans l’écran d’accueil AEM, cliquez sur Packages, puis sélectionnez Package Manager.

  2. Accédez au module à télécharger.

    packagesdownload

  3. Cliquez sur le lien formé par le nom du fichier ZIP (souligné) pour le module à télécharger, par exemple, export-for-offline.zip.

    aem télécharge le package sur votre ordinateur (à l’aide d’une boîte de dialogue de téléchargement standard du navigateur).

Chargement des modules à partir du système de fichiers

Un transfert de package vous permet de télécharger un package depuis votre système de fichiers vers AEM Package Manager.
Pour charger un module :

  1. Accédez au Gestionnaire de modules. Accédez ensuite au dossier du groupe dans lequel vous souhaitez charger le module.

    packagesuploadbutton

  2. Cliquez sur Upload Package (Télécharger le package).

    packagesuploaddialog

    • File

      Vous pouvez saisir directement le nom du fichier ou utiliser Parcourir… pour sélectionner le package requis dans votre système de fichiers local (après sélection, cliquez sur OK).

    • Forcer le transfert

      Si un package portant ce nom existe déjà, vous pouvez cliquer sur celui-ci pour forcer le téléchargement (et remplacer le package existant).
      Cliquez sur OK afin que le nouveau module soit chargé et répertorié dans la liste Gestionnaire de modules.

    NOTE

    Pour mettre le contenu à disposition dans AEM, veillez à installer le module.

Validation de modules

Avant d’installer un module, vous pouvez vérifier son contenu. Comme les packages peuvent modifier des fichiers superposés sous /apps et/ou ajouter, modifier et supprimer des listes de contrôle d'accès, il est souvent utile de valider ces modifications avant de les installer.

Options de validation

Le mécanisme de validation permet de vérifier les caractéristiques suivantes du module :

  • Importations de modules OSGi
  • Recouvrements
  • Listes ACL

Ces options sont détaillées ci-dessous.

  • Valider les importations de modules OSGi

    Éléments vérifiés

    Cette option de validation inspecte le module afin de vérifier tous les fichiers JAR (lots OSGi), extrait leur fichier manifest.xml (qui contient les dépendances de version sur lesquelles repose le lot OSGi) et vérifie que l’instance AEM exporte les dépendances avec les versions correctes.

    Comment sont-ils signalés ?

    Les dépendances avec version qui ne peuvent pas être satisfaites par l'instance AEM sont répertoriées dans le journal d'Activité de Package Manager.

    États d’erreur

    Si les dépendances ne sont pas satisfaites, les lots OSGi du module avec ces dépendances ne démarrent pas. Cela entraîne un déploiement d’application interrompu, puisque tout ce qui repose sur le lot OSGi non démarré ne fonctionnera pas correctement.

    Résolution d’erreurs

    Pour résoudre des erreurs dues à des lots OSGi non satisfaits, il faut ajuster la version dépendante du lot avec des importations non satisfaites.

  • Valider les recouvrements

    Éléments vérifiés

    Cette validation détermine si le module en cours d’installation contient un fichier déjà recouvert dans l’instance AEM de destination.

    Par exemple, à partir d’une incrustation existante à /apps/sling/servlet/errorhandler/404.jsp, un package qui contient /libs/sling/servlet/errorhandler/404.jsp, de sorte qu’il changera le fichier existant à /libs/sling/servlet/errorhandler/404.jsp.

    Comment sont-ils signalés ?

    Ces recouvrements sont décrits dans le Journal d’activités du Gestionnaire de modules.

    États d’erreur

    Un état d’erreur signifie que le module tente de déployer un fichier déjà recouvert. Les modifications du module seront donc remplacées (et donc masquées) par le recouvrement et ne prendront pas effet.

    Résolution d’erreurs

    Pour résoudre ce problème, le responsable de la gestion du fichier d’incrustation dans /apps doit examiner les modifications apportées au fichier d’incrustation dans /libs et incorporer les modifications nécessaires dans l’incrustation ( /apps), puis redéployer le fichier d’incrustation.

    NOTE

    Notez que le mécanisme de validation n’a aucun moyen de rapprocher si le contenu superposé a été correctement incorporé dans le fichier d’incrustation. Par conséquent, cette validation continuera à signaler des conflits même après que les modifications nécessaires auront été apportées.

  • Valider les listes ACL

    Éléments vérifiés

    Cette validation vérifie quelles autorisations sont ajoutées, comment elles seront gérées (fusion/remplacement) et si les autorisations actuelles seront affectées.

    Comment sont-ils signalés ?

    Les autorisations sont décrites dans le Journal d’activités du Gestionnaire de modules.

    États d’erreur

    Aucune erreur explicite ne peut être fournie. La validation indique simplement si de nouvelles autorisations des listes ACL seront ajoutées ou affectées par l’installation du module.

    Résolution d’erreurs

    Grâce aux informations fournies par la validation, les nœuds affectés peuvent être révisés dans CRXDE et les listes ACL peuvent être ajustées dans le module si besoin.

    CAUTION

    Il est recommandé que les modules n’affectent pas les listes ACL fournies par AEM, car cela pourrait entraîner un comportement inattendu du produit.

Validation

La validation des modules peut être effectuée de deux manières différentes :

  • via l’interface utilisateur du Gestionnaire de modules ;
  • via une requête HTTP POST, telle que cURL.
NOTE

La validation doit toujours avoir lieu après le chargement du module, mais avant son installation.

Validation de modules via le Gestionnaire de modules

  1. Ouvrez Package Manager à l’adresse https://<server>:<port>/crx/packmgr

  2. Sélectionnez le package dans la liste, puis Plus dans la liste déroulante du titre, puis Valider dans le menu déroulant.

    NOTE

    Cette opération doit être effectuée après le chargement du module de contenu, mais avant son installation.

  3. Dans la boîte de dialogue modale qui s’affiche alors, utilisez les cases à cocher pour sélectionner le ou les types de validation et commencez la validation en cliquant sur Valider. Vous pouvez également cliquer sur Annuler.

  4. La ou les validations sélectionnées sont ensuite réalisées. Les résultats sont affichés dans le Journal d’activités du Gestionnaire de modules.

Validation de modules via une requête HTTP POST

La requête POST se présente comme suit.

https://<host>:<port>/crx/packmgr/service.jsp?cmd=validate&type=osgiPackageImports,overlays,acls
NOTE

Le paramètre type peut être n’importe quelle liste non triée séparée par des virgules qui comprend :

  • osgiPackageImports
  • overlays
  • acls

La valeur de type est par défaut osgiPackageImports si elle n’est pas transmise.

Voici un exemple illustrant comment exécuter la validation d’un module à l’aide de cURL.

  1. Si vous utilisez cURL, exécutez une instruction semblable à celle-ci :

    curl -v -X POST --user admin:admin -F file=@/Users/SomeGuy/Desktop/core.wcm.components.all-1.1.0.zip 'http://localhost:4502/crx/packmgr/service.jsp?cmd=validate&type=osgiPackageImports,overlays,acls'
    
  2. La validation demandée est exécutée et la réponse est renvoyée sous forme d’objet JSON.

NOTE

La réponse à une requête de validation HTTP POST sera un objet JSON avec les résultats de la validation.

Installation des modules

Après avoir chargé un module, vous devez installer le contenu. Pour que le contenu du module soit installé et opérationnel, il doit être :

CAUTION

L’installation d’un module peut remplacer ou supprimer le contenu existant. Ne chargez un module que si vous êtes sûr qu’il ne supprime ou ne remplace pas du contenu dont vous avez besoin.

Pour afficher le contenu ou l’impact d’un module, vous pouvez :

  • Effectuez une installation de test du package sans modifier le contenu :
    Ouvrez le package (cliquez sur l’icône ou le nom du package) et cliquez sur Test Install.

  • Voir une liste de contenu de package :
    Ouvrez le package et cliquez sur Contenu.

NOTE

Juste avant l’installation du module, un module d’instantané est créé pour contenir le contenu qui va être remplacé.

Cet instantané est réinstallé lorsque vous désinstallez le module.

CAUTION

Si vous installez des ressources numériques, vous devez effectuer les opérations suivantes :

  • Tout d’abord, désactivez WorkflowLauncher.
    Utilisez l'option de menu Composants de la console OSGi pour désactiver com.day.cq.workflow.launcher.impl.WorkflowLauncherImpl.

  • Ensuite, une fois l’installation terminée, réactivez WorkflowLauncher.

La désactivation de WorkflowLauncher permet de s’assurer que la structure d’importation d’actifs ne manipule pas (involontairement) les actifs lors de l’installation.

  1. Dans le Gestionnaire de modules, accédez au module à installer.

    Un bouton Installer s’affiche à côté des modules qui n’ont pas encore été installés.

    NOTE

    Vous pouvez également ouvrir le module en cliquant sur l’icône associée pour accéder au bouton Installer.

  2. Pour commencer l’installation, cliquez sur Installer. Une boîte de dialogue vous invite à confirmer et répertorie toutes les modifications apportées. Lorsque vous avez terminé, cliquez sur Fermer dans la boîte de dialogue.

    Le mot Installé s’affiche en regard du module une fois qu’il a été installé.

Chargement et installation basés sur le système de fichiers

Il existe une autre façon de charger et d’installer des modules sur votre instance. Dans votre système de fichiers, un dossier crx-quicksart avec votre fichier JAR et le fichier license.properties. Vous devez créer un dossier nommé install sous crx-quickstart. Vous aurez alors quelque chose comme ça : <aem_home>/crx-quickstart/install

Dans ce dossier d’installation, vous pouvez ajouter directement des modules. Ils sont chargés et installés automatiquement sur votre instance. Une fois l’opération terminée, vous pouvez afficher les modules dans le Gestionnaire de modules.

Si votre instance est en cours d’exécution, l’ajout d’un module au dossier install lance directement le chargement et l’installation sur l’instance. Si votre instance n’est pas en cours d’exécution, les modules que vous placez dans le dossier install sont installés au démarrage dans l’ordre alphabétique.

NOTE

Vous pouvez également effectuer cette opération avant de démarrer l’instance pour la première fois. À cet effet, vous devez créer manuellement le dossier crx-quickstart, créer le dossier install en dessous et y placer les modules. Lorsque vous lancez votre instance pour la première fois, les modules sont installés dans l’ordre alphabétique.

Désinstallation des modules

aem vous permet de désinstaller des packages. Cette action renvoie le contenu concerné du référentiel vers l’instantané enregistré juste avant l’installation des modules.

NOTE

Lors de l’installation, un module d’instantané contenant le contenu qui va être remplacé est créé.

Ce module est réinstallé lorsque vous désinstallez le module.

  1. Dans le Gestionnaire de modules, accédez au module à désinstaller.
  2. Cliquez sur l’icône de module du module à désinstaller.
  3. Pour supprimer le contenu de ce module du référentiel, cliquez sur Désinstaller. Une boîte de dialogue vous invite à confirmer et répertorie toutes les modifications apportées. Lorsque vous avez terminé, cliquez sur Fermer dans la boîte de dialogue.

Suppression des modules

Pour supprimer un module dans les listes du Gestionnaire de modules :

NOTE

Les fichiers/nœuds installés du module ne sont pas supprimés.

  1. Dans la console Outils, développez le dossier Packages pour afficher votre package dans le volet droit.

  2. Cliquez sur le module à supprimer afin de le sélectionner, puis :

    • Cliquez sur Supprimer dans le menu de la barre d’outils.
    • Cliquez avec le bouton droit de la souris et sélectionnez Supprimer.

    packagesdelete

  3. aem demande de confirmer que vous souhaitez supprimer le package. Cliquez sur OK pour confirmer la suppression.

CAUTION

Si ce module a déjà été installé, le contenu installé n’est pas supprimé.

Réplication des modules

Répliquez le contenu d’un module afin de l’installer dans l’instance de publication :

  1. Dans le Gestionnaire de modules, accédez au module à répliquer.

  2. Cliquez sur l’icône de module ou le nom du module à répliquer pour le développer.

  3. Dans le menu déroulant Plus de la barre d’outils, sélectionnez Répliquer.

Partage de modules

Le partage de package était un serveur centralisé rendu public pour partager Content-Packages.

Il a été remplacé par Distribution de logiciels.

Distribution de logiciels

Software Distributionest la nouvelle interface utilisateur conçue pour simplifier la recherche et le téléchargement de paquets AEM.

Pour plus d'informations, consultez la documentation sur la distribution de logiciels.

CAUTION

aem gestionnaire de paquets n'est pas utilisable avec Software Distribution pour le moment, vous téléchargez vos paquets sur votre disque local.

Sur cette page