Structure d’une application

REMARQUE

Adobe recommande d’utiliser l’éditeur d’application d’une seule page (SPA) pour les projets nécessitant un rendu côté client basé sur la structure SPA (par exemple, React). En savoir plus.

Un projet AEM Mobile implique divers types de contenu, notamment des pages, des bibliothèques clientes JavaScript et CSS, des composants d’AEM réutilisables, des configurations de synchronisation de contenu et du contenu shell d’application PhoneGap. Baser votre nouvelle application AEM Mobile sur le kit de démarrage est un bon moyen de regrouper tous les types de contenu dans notre structure recommandée afin de faciliter à la fois la portabilité et la maintenabilité à long terme.

Contenu de la page

Les pages de votre application doivent toutes se trouver sous /content/mobileapps pour qu’elles soient reconnues par la console AEM Mobile.

chlimage_1-52

Par convention AEM, la première page de votre application doit être une redirection vers l’un de ses enfants qui sert de langue par défaut de l’application (en dans les cas de Geometrixx et de kit de démarrage). La page locale de niveau supérieur hérite généralement du composant "splash-page" de base (/libs/mobileapps/components/splash-page?lang=fr) qui prend en charge l’initialisation nécessaire pour prendre en charge l’installation des mises à jour de synchronisation de contenu en direct (le code contentInit se trouve à l’adresse /etc/clientlibs/mobile/content-sync/js/contentInit.js).

Modèles et composants

Le modèle et le code de composant de votre application doivent se trouver dans /apps/<nom de la marque>/<nom de l’application>. En conformité avec la convention, vous devez placer le modèle et le code du composant dans /apps/<nom de la marque>/<nom de l’application>. Ce modèle devrait être familier aux développeurs qui ont déjà travaillé avec Site dans AEM. Il est généralement suivi car /apps/ est verrouillé par défaut sur l’accès anonyme sur les instances de publication. Par conséquent, votre code JSP brut est masqué des attaquants potentiels.

Les modèles spécifiques à l’application peuvent être configurés pour être présentés uniquement à l’aide du noeud de propriété allowedPaths sur le modèle lui-même et en définissant sa valeur sur '/content/mobileapps(/.&ast;?lang=fr)?' - ou même quelque chose de plus spécifique si le modèle ne doit être utilisable que pour une seule application. Les propriétés allowedParents et allowedChildren peuvent également être utilisées pour contrôler à grande échelle quels modèles seront disponibles pour un auteur en fonction de l’emplacement de création de la page.

Lors de la création d’un composant de page d’application à partir de zéro, il est recommandé de définir sa propriété sling:resourceSuperType sur "mobileapps/components/angular/ng-page". Cela permet de configurer votre page pour la création et le rendu en tant qu’application d’une seule page et de superposer tous les fichiers .jsp que votre composant peut avoir à modifier. Étant donné que ng-page n’inclut aucune structure d’interface utilisateur, un développeur finit généralement par superposer (au moins) "template.jsp" (superposé à partir de /libs/mobileapps/components/angular/ng-page/template.jsp).

Les composants de page autorisés, qui souhaitent utiliser AngularJS, ont un composant sling:resourceSuperType équivalent situé à /libs/mobileapps/components/angular/ng-component, qui peut être superposé et personnalisé de la même manière.

Clientlibs JavaScript et CSS

En ce qui concerne les bibliothèques clientes, le développeur dispose de quelques options pour les placer dans le référentiel. Le modèle suivant est proposé à titre indicatif, mais ce n'est pas une exigence difficile.

Si votre code côté client peut être autonome et ne correspond pas à un composant spécifique de votre application (ce qui signifie qu’il peut être réutilisé dans d’autres applications), nous vous recommandons de le stocker dans /etc/clientlibs/<nom de la marque>/<nom de la bibliothèque>. D’un autre côté, si la bibliothèque cliente est spécifique à une seule application, vous pouvez l’imbriquer en tant qu’enfant du noeud de conception de votre application ; /etc/designs/phonegap/<nom de la marque>/<nom de l’application>/clientlibs. La catégorie de cette bibliothèque cliente ne doit pas être utilisée par d’autres bibliothèques et doit être utilisée pour incorporer d’autres bibliothèques, si nécessaire. En suivant ces modèles, le développeur n’a plus à ajouter de nouvelles configurations de synchronisation de contenu chaque fois qu’une bibliothèque cliente est ajoutée à l’application, mais se contente de mettre à jour la propriété "embeds" de la bibliothèque cliente de conception de l’application. Par exemple, consultez le noeud de configuration de synchronisation de contenu clientlibs-all de Geometrixx à l’adresse /content/phonegap/geometrixx-outdoors/en/jcr:content/page-app/app-config/clientlibs-all.

Si votre code côté client est étroitement lié à un composant spécifique, placez ce code dans une bibliothèque cliente imbriquée sous l’emplacement du composant dans /apps/ et incorporez sa catégorie dans la bibliothèque cliente "design" de votre application.

Configuration PhoneGap

Chaque application AEM Mobile contient un répertoire qui héberge les fichiers de configuration utilisés par l’interface de ligne de commande PhoneGap et PhoneGap build pour transformer votre contenu web en application exécutable. Dans l’exemple de Geometrixx, par exemple, ce répertoire (/content/phonegap/geometrixx-outdoors/shell/jcr:content/page-app/app-content?lang=fr) fait partie de l’environnement. une décision de conception prise en raison du fait qu’elle contient uniquement du contenu qui ne peut pas être mis à jour en direct, comme des modules externes qui traitent des API d’appareil et de la configuration de l’application elle-même.

Dans ce répertoire, vous trouverez également un certain nombre d’hooks Cordova qui peuvent être utilisés pour installer des modules externes, placer des fichiers de ressources à des emplacements spécifiques à leur plateforme et d’autres actions qui doivent être exécutées dans le cadre de la génération. Remarque : au lieu de télécharger chaque module externe dans le cadre de la génération, vous pouvez suivre le modèle de l’application Kitchen Sink et inclure le code source du module externe avec le reste de votre projet d’application.

Étapes suivantes

Une fois que vous en savez plus sur la structure de l’application, voir Création et modification des applications à l’aide de la console d’applications.

Sur cette page