Configuration de la messagerie

Présentation

La fonction de messagerie d’AEM Communities permet aux visiteurs (membres) du site connectés d’envoyer entre eux des messages accessibles lorsqu’ils sont connectés au site.

La messagerie est activée pour un site communautaire en cochant une case pendant la création du site communautaire.

Cette page contient des informations sur la configuration par défaut et les réglages possibles.

Pour plus d’informations à l’intention des développeurs, voir Notions fondamentales sur la messagerie.

Service des opérations de messagerie

Le service des opérations de messagerie AEM Communities identifie le point de terminaison qui gère les requêtes liées à la messagerie, les dossiers que le service doit utiliser pour stocker les messages, et si les messages peuvent inclure des pièces jointes, quels types de fichiers sont autorisés.

Pour les sites de communauté créés à l’aide de la console Sites des communautés, il existe déjà une instance du service, avec la boîte de réception définie sur /mail/community/inbox.

Service des opérations de messagerie communautaire

Comme illustré ci-dessous, il existe une configuration du service pour les sites créés avec l’assistant de création de site. La configuration peut être visualisée ou modifiée en sélectionnant l’icône en forme de crayon en regard de la configuration :

chlimage_1-63

Nouvelle configuration

Pour ajouter une nouvelle configuration, cliquez sur l’icône "+" en regard du nom du service :

chlimage_1-64

  • Message Fields
    AllowlistSpécifie les propriétés du composant Composer les messages que les utilisateurs peuvent modifier et conserver. Si de nouveaux éléments de formulaire sont ajoutés, l’ID d’élément doit être ajouté si vous souhaitez le stocker dans SRP. La valeur par défaut est de deux entrées :
    ** sujet et contenu.

  • Taille de la zone de message
    : nombre maximal d’octets dans la zone de message de chaque utilisateur. La valeur par défaut est
    1073741824 (1 Go).

  • Limite du nombre de messages
    : nombre total de messages autorisés par utilisateur. La valeur -1 indique qu’un nombre illimité de messages est autorisé, sous réserve de la limite de taille de la zone de message. La valeur par défaut est
    10000 (10k).

  • Avertir l’
    échec de la diffusion Si cette option est cochée, avertissez l’expéditeur si la diffusion du message échoue à certains destinataires. La valeur par défaut est
    vérifié.

  • L'expéditeur de la diffusion en échec
    idName de l'expéditeur qui apparaît dans le message en échec de la diffusion. La valeur par défaut est
    failureNotifier.

  • Chemin d’accès
    du modèle de message d’échec : chemin d’accès absolu à la racine du modèle de message d’échec de la diffusion. La valeur par défaut est
    /etc/notification/messaging/default.

  • maxRetries.
    nameNombre de fois où essayer de renvoyer un message dont la diffusion échoue. La valeur par défaut est
    3.

  • minWaitBetweenRetries.
    nameNombre de secondes à patienter entre les tentatives de renvoi du message en cas d’échec de l’envoi. La valeur par défaut est *100 *(secondes).

  • Compter les mises à jour de la
    taille du poolNombre de threads simultanés utilisés pour la mise à jour des nombres. La valeur par défaut est
    10.

  • inbox.path.name
    (
    Obligatoire) Chemin d’accès, relatif au noeud de l’utilisateur (/home/users/username?lang=fr), à utiliser pour le inbox dossier. Le chemin ne doit PAS se terminer par une barre oblique (/) à la fin. La valeur par défaut est /mail/inbox .

  • stitems.path.name
    (
    Obligatoire) Chemin d’accès, relatif au noeud de l’utilisateur (/home/users/username?lang=fr), à utiliser pour le senditems dossier. Le chemin ne doit PAS se terminer par une barre oblique (/) à la fin. La valeur par défaut est /mail/stitems .

  • supportAttachments.
    name Si cette option est cochée, les utilisateurs peuvent ajouter des pièces jointes à leurs messages. La valeur par défaut est
    vérifié.

  • batchSize.
    nameNombre de messages à grouper pour un envoi lors de l'envoi à un grand groupe de destinataires. La valeur par défaut est
    100.

  • maxTotalAttachmentSize.
    nameSi supportAttachments est coché, cette valeur spécifie la taille totale maximale autorisée (en octets) de toutes les pièces jointes. La valeur par défaut est
    104857600 (100 Mo).

  • attachmentTypeBlocklist.
    nameliste bloquée d’extensions de fichier, précédée de '
    .', qui sera rejeté par le système. Si elle n’est pas placée sur la liste bloquée, l’extension est autorisée. Les extensions peuvent être ajoutées ou supprimées à l’aide des icônes '+' et '-'. La valeur par défaut est DEFAULT.

  • allowedAttachmentTypes.name

    (Action requise) liste autorisée d’extensions de fichier, à l’opposé de la liste bloquée. Pour autoriser toutes les extensions de fichier, à l’exception de celles placées sur la liste bloquée, utilisez l’icône '-' pour supprimer l’entrée vide unique.

  • serviceSelector.name
    (Obligatoire) Chemin absolu (point de terminaison) par lequel le service est appelé (une ressource virtuelle). La racine du chemin choisi doit être incluse dans le paramètre de configuration Chemins d’exécution de la configuration OSGi Apache Sling Servlet/Script Resolver and Error Handler, par exemple /bin/, /apps/ et /services/. Pour sélectionner cette configuration pour la fonction de messagerie d’un site, ce point de terminaison est fourni comme valeur Service selector pour la balise Message List and Compose Message components (voir Fonctionnalité du message). La valeur par défaut est /bin/messaging .

  • fieldAllowlist.
    nameUse
    Liste autorisée Champs du message.

ATTENTION

Chaque fois qu’une configuration Messaging Operations Service est ouverte pour modification, si allowedAttachmentTypes.name a été supprimé, une entrée vide est ajoutée pour rendre la propriété configurable. Une seule entrée vide désactive efficacement les pièces jointes.

Pour autoriser toutes les extensions de fichier, à l’exception de celles placées sur la liste bloquée, utilisez l’icône '**-**' pour (à nouveau) supprimer l’entrée vide unique avant de cliquer sur Enregistrer.

Résolution des problèmes

Pour résoudre les problèmes, une méthode consiste à activer le débogage des messages dans le journal.

Voir aussi Enregistreurs et rédacteurs pour les services individuels.

Le module à surveiller est com.adobe.cq.social.messaging.

Sur cette page