Campaign Classic : Comment générer un modèle de données ou un dictionnaire de données

Description

Résumé Ce document présente deux manières de générer un modèle de données ou un dictionnaire de données de votre base de données Adobe Campaign.
Solution de marketing numérique Adobe Campaign v6.11
Adobe Campaign v7
Audience Administrateurs techniques et utilisateurs expérimentés





 


Si vous avez des questions sur cet article ou sur toute autre rubrique Adobe Campaign, Demandez à la Communauté.




 

Introduction



 


Adobe Campaign contient des centaines de tables. Ce document présente deux manières différentes de générer la documentation du schéma :

  • En générant une OpenOffice document (lisible dans Microsoft Word), ou
  • En générant une page web de HTML.

Résolution



Méthode 1 : Création d’une OpenOffice document



 


Dans Adobe Campaign datakit\nms\fra\package\optional répertoire, il existe un module appelé dbbBuilder.xml. Ce fichier de package contient une entité JavaScript qui génère une OpenOffice document détaillant le schéma de base de données de l’instance Adobe Campaign.




 


Création d’un fichier JavaScript




 


En utilisant la variable Campaign Dans la vue Explorateur de la console, écrivez un utilitaire JavaScript simple dans les codes JavaScript de configuration de l’administration, comme dans l’exemple ci-dessous.

Modifiez la variable strOutputFile pour ajouter le répertoire de destination dans lequel vous souhaitez créer la variable OpenOffice document. Par exemple: /tmp/database-description.odt.




 


Exemple de fichier : cus:build-dbd.js

/* * build-dbd.js/ var strXslt = "nl:dbdToOdt.xsl" var strTemplate = installDirectory( "datakit/nl/dbd-template.odt" ) var strOutputFile = "database-description.odt" var sql = xtk.sqlSchema.create() sql.Generate() var strDbXml = db = sql.toXML().toXMLString() var strOdt = applyXsl(strXslt, strDbXml) strOdt = strOdt.replace(/\?xml .*\?\r?\n/, '\r\n' ) var mbContent = new MemoryBuffer mbContent.fromString(strOdt, "utf-8" ) var zip = new ZipFile(strTemplate) zip.open() zip.setEntry( "content.xml" , mbContent) zip.save(strOutputFile)

Importer dbdBuilder.xml

Le dbdBuilder.xml Le package peut être importé en exécutant la commande suivante dans le répertoire où le package est stocké. Remplacer instance_name par le nom réel de l’instance Adobe Campaign.

1 nlserver package - import :dbdBuilder.xml -instance:instance_name

Exemple d’importation de packageDebian

neolane@debian: /nl6/datakit/nms/fra/package/optional $ cd /nl6/datakit/nms/fra/package/optionalneolane@debian:/nl6/datakit/nms/fra/package/optional$ nlserverpackage -import:dbdBuilder.xml -instance:10:46:09 Application serverfor Adobe Campaign Version 6.1.1(build 8537) of 04/16/201410:46:09 Starting 1 connection(s) on pool'default vmcloud'(PostgreSQL, server='localhost', login='user:password')10:46:09 Importing package'/tmp/dbdBuilder.xml'...10:46:11 Enumerating thefile entities...10:46:11 Writing entitiesin the database...10:46:11 Saving entities oftype 'xtk:xslt'...10:46:12 Saving entities oftype 'xtk:javascript'...10:46:12 Installation of packages successful.






 


Exemple d’importation de packageWindows





 



C: cd "\Program Files (x86)\Adobe\Adobe Campaign v6\bin" C:\Program Files (x86)\Adobe\Adobe Campaign v6\binnlserver.exe package - import : ..\datakit\nms\fra\package\optional\dbdBuilder.xml -instance: 13:52:57 Application server for Adobe Campaign Version 6.1.1 (build 8622) of 01 /19/2015 13:52:57 Starting 1 connection(s) on pool 'default ' (PostgreSQL, server= 'localhost' , login= 'user:password' ) 13:52:57 Importing package 'C:\Program Files (x86)\Adobe\Adobe Campaign v6\bin\..\datakit\nms\fra\package\optional\dbdBuilder.xml'... 13:52:59 Enumerating the file entities... 13:52:59 Writing entities in the database... 13:52:59 Saving entities of type 'xtk:javascript' ... 13:52:59 Installation of packages successful.






 


Générer la description de la base de données




 


Pour générer la description de la base de données, vous pouvez exécuter la fonction cus:build-dbd.js Entité JavaScript avec le module nlserver via une ligne de commande, comme dans l'exemple ci-dessous :





 



neolane@debian: /tmp $ nlserver javascript -instance: cus:build-dbd.js 05:06:12 Application server for Adobe Campaign Version 6.1.1 (build 8537) of 04 /16/2014 05:06:12 Starting 1 connection(s) on pool 'default vmcloud' (PostgreSQL, server= 'localhost' , login= 'user:vmcloud' ) 05:06:12 Executing JavaScript from entity of identifier 'xs:build-dbd.js' ... 05:06:12 Generating the database structure... 05:06:12 Element '0' unknown (see definition of schema 'Recipient delivery logs (nms:broadLogRcp)'). (iRc=16384) 05:06:12 Element '0' unknown (see definition of schema 'Visitor delivery logs (nms:broadLogVisitor)'). (iRc=16384) 05:06:12 Element '0' unknown (see definition of schema 'Recipient delivery logs (nms:broadLogRcp)'). (iRc=16384) 05:06:12 Element '0' unknown (see definition of schema 'Visitor delivery logs (nms:broadLogVisitor)'). (iRc=16384) 05:06:13 Generating the ODT XML... 05:06:14 Saving the zip file ... 05:06:14 File saved as 'database-description.odt






 


Un OpenOffice document nommé database-description.odt est généré dans le répertoire spécifié dans build-dbd.js. Elle contient la description des tables Adobe Campaign. Ce document peut être modifié avec Microsoft Word ou OpenOfficeet peuvent être convertis en PDF.
database-description
Exemple de fichier de modèle de données




 


Ce document présente l’index des tables de base de données, les champs et clés SQL, ainsi que la liste des liens de schéma.




 

Méthode 2 : Créer une page web à l’aide de xsltproc



 


Cette autre approche est basée sur la Linux xsltproc de ligne de commande. Dans ce scénario, vous exportez le schéma en créant un document XML, puis en transformant le XML en HTML à l’aide d’un fichier XSLT. Le fichier de sortie peut être affiché dans un navigateur.

Pour cette méthode, vous devez :

  • A Linux ou Macintosh environnement à exécuter xsltproc, qui est un standard Macintosh Utilitaire de ligne de commande de Mac OS X.
  • les fichiers joints, database.xsl, et styles.xml (voir attachments.zip).

Remarque :

Il existe une Windows équivalent, msxsl.exe, qui peut fonctionner correctement sur cette plate-forme, mais qui n’a pas été testée. Voir https://www.microsoft.com/en-us/download/details.aspx?displaylang=en&id=21714 pour plus d’informations.

TÉLÉCHARGER
Obtenir le fichier 

database.xsl et styles.xml







 





 






  1. Téléchargez les deux fichiers joints database.xsl et styles.xml dans un répertoire de travail sur Linux ou Mac. En haut du XSL, vous pouvez ajuster deux variables : xsl:variable name="unicode"false/xsl:variable

Les valeurs prises en charge pour le moteur sont les suivantes : xsl:variable name="engine"postgresql/xsl:variable
Les valeurs prises en charge pour le moteur sont les suivantes : postgresql, mssql, et oracle. Définissez la variable engine sur la valeur qui correspond à la base de données de votre instance marketing.
​2. Dans la Campaign Dans la console, accédez aux définitions de packages de gestion de modules de configuration de l’administration et créez un package.xml qui contient les schémas de données (xtk:schema).
​3. Exportez le package, puis copiez le fichier dans votre Linux ou le répertoire de travail de Mac.
​4. Traitement de la variable package.xml en exécutant la commande suivante dans le répertoire de travail à l’aide de XSLT : xsltproc database.xsl package.xml database.html.

Le document généré n’est pas parfait :

  • Certaines conditions de jointure sur des liens ne peuvent pas être documentées.
  • Lorsqu'une énumération est référencée dans un schéma mais définie dans un autre schéma qui ne se trouve pas dans le package, l'énumération n'est pas documentée.

Sur cette page