layer

Sélectionnez Calque. Sélectionne un calque et lance un nouveau segment de définition de calque dans la séquence de commandes.

layer= * *|comp[, *nname*]

layer= *name*

n

Nombre de calques à sélectionner (0 ou plus int).

comp

Sélectionnez l’image composite.

name

Nom de couche.

Toutes les commandes du segment de calque sont appliquées au calque spécifié. Un segment de calque est arrêté par la commande layer= ou effect= suivante ou la fin de la requête.

Spécifiez layer=comp pour sélectionner l’image composite (ou la vue, pour certaines commandes).

Le numéro de calque spécifie l’ordre z du calque. Les calques à numéro supérieur sont placés au-dessus des calques à numéro inférieur.

Les numéros de calque ne doivent pas nécessairement être consécutifs. La couche 0 est requise.

Un nom peut être attribué à un calque avec la variante de commande layer= *n*, *name*. Une fois défini, un calque nommé peut être référencé avec layer= *name*, sans avoir à connaître le numéro du calque. Plusieurs noms peuvent être attribués à la même couche à l’aide de plusieurs commandes layer= *n*, *name*.

REMARQUE

Le calque 0 détermine la taille globale du canevas de composition. Toutes les parties des calques situés en dehors des limites de la couche 0 sont rognées lors de la création du composite.

Propriétés

Couche, commande. Les références de variables de substitution ne sont pas prises en charge dans layer=.

comp n’est pas autorisé en tant que name chaîne. Une erreur est renvoyée si le même name est affecté à plusieurs calques ou si un calque est référencé par name qui n’a pas été défini précédemment.

Par défaut

layer=comp. De nombreuses commandes et attributs s’appliquent à la couche 0 si layer=comp.

Cas particuliers

  • Si le même nom est mappé à plusieurs calques (par exemple : layer=1,image&layer=2,image), une erreur se produit.

  • Si le même nom est mappé sur un seul calque plusieurs fois (par exemple : layer=1,image&layer=1,image), la portée est définie comme d’habitude, sans erreur.

  • Plusieurs noms pour le même calque sont pris en charge.

    N’importe quel nom peut être utilisé pour référencer le calque (par exemple : layer=1,image&layer=1,picture).

  • Si un nom référencé n’est jamais mappé à un numéro de calque (par exemple : layer=1,image&layer=picture), une erreur se produit.

  • Les variables de substitution ne sont pas prises en charge dans les modificateurs de calque (par exemple : layer=$image$).

    Cela s’applique à toutes les permutations, non seulement aux noms de calque, mais aussi aux modificateurs de calque en général.

  • Toutes les règles de fusion et de remplacement doivent fonctionner exactement comme lorsqu’une même couche est référencée dans plusieurs sources (enregistrements de catalogue de modificateurs de requête, de pré-modification ou de publication, macros, etc.).

Exemple

Voir les exemples dans Modèles.

Sur cette page