cache

Contrôle du cache. Permet de désactiver de manière sélective la mise en cache côté client (navigateur, serveurs proxy, systèmes de mise en cache réseau) et la mise en cache dans le cache interne du serveur Platform.

cache= *cacheControl*

cache= * *, *clientControlServer*

cacheControl

on|off|validate|update

clientControl

on|off

serverControl

on|off

Si une seule valeur *cacheControl* est spécifiée, elle est appliquée aux caches client et serveur.

Le mot-clé validate permet de mettre à jour les entrées du cache une fois que les fichiers image ont été modifiés, sans avoir à attendre que l’entrée du cache expire automatiquement. La mise en cache du client n’est pas affectée par cette commande.

Le mot-clé update peut être utilisé pour forcer la mise à jour des entrées du cache côté serveur. Cela s’avère utile une fois les ressources modifiées qui ne sont pas directement suivies par le mécanisme de validation du cache, par exemple lorsqu’un fichier de police est modifié sans modifier son nom de fichier ou l’ID de police associé.

Si spécifié dans une requête imbriquée, cache=on active la mise en cache persistante côté serveur de l’image générée par la requête imbriquée. Vous devez veiller à activer la mise en cache des requêtes imbriquées uniquement lorsque la même requête imbriquée doit être appelée de manière répétée avec exactement les mêmes paramètres.

Propriétés

Attribut de requête. S’applique quel que soit le paramètre de calque actif. Ignoré lorsque la requête ne renvoie pas d’image de réponse. *clientControl*est ignoré lorsque la mise en cache côté client est désactivée par le catalogue d’images (si catalog::Expiration a une valeur négative).

Le contrôle du cache côté client ( on et off uniquement) est également disponible pour les demandes de contenu statique à /is/content/.

Par défaut

cache=on,on pour les requêtes HTTP, cache=off pour les requêtes imbriquées/incorporées, cache=on pour les requêtes de contenu statique.

Voir aussi

catalogue : expiration , req=

Sur cette page