Code incorporé et options d’hébergement

Cet article contient des informations sur les différentes options d’hébergement disponibles dans Dynamic Tag Managements : Akamai, la distribution FTP auto-hébergée et le téléchargement des bibliothèques auto-hébergé.

IMPORTANT

Pour une mise en œuvre réussie, il est essentiel que vous suiviez les instructions telles qu’elles apparaissent dans l’aide d’Adobe. Plus précisément, vous devez placer le code d’en-tête dans la section <head> de vos modèles de document. Vous devez également placer le code de pied de page juste avant la balise fermante </body>. Le placement d’un de ces codes incorporés à un autre emplacement de votre balisage ou l’utilisation de méthodes asynchrones pour l’ajout de ces codes incorporés ne constituent pas une implémentation prise en charge par Dynamic Tag Management.

Une mise en œuvre non prise en charge provoquera des résultats inattendus et empêchera le service à la clientèle et l’ingénierie de vous aider.

L’inclusion de plusieurs codes incorporés sur une seule page n’est pas prise en charge, car elle peut entraîner des conflits.

Workflow d’hébergement

L’illustration suivante présente le workflow d’hébergement de Dynamic Tag Management :

Options d’hébergement

Vous pouvez déployer Dynamic Tag Management à l’aide d’une ou de plusieurs des options suivantes, disponibles dans l’onglet Embed :

Akamai (migration depuis Amazon S3)

  • Option d’hébergement la plus simple à implémenter.
  • Réseau de distribution mondialement distribué.
  • Ajoute des dépendances d’infrastructure tierces (recherche DNS, disponibilité d’Akamai).
  • Consultez Akamai pour obtenir plus d’informations sur la migration d’Amazon S3 vers Akamai.
  1. Dynamic Tag Management génère des bibliothèques JavaScript personnalisées.
  2. Dynamic Tag Management exporte les bibliothèques JavaScript personnalisées vers Akamai.
  3. Le site web référence les bibliothèques de Dynamic Tag Management hébergées par Akamai directement au niveau de la page.

Amazon S3

REMARQUE

Depuis le 31 juillet 2015, Adobe ne prend plus en charge Amazon S3. Vos bibliothèques Dynamic Tag Management sur Amazon S3 restent accessibles jusqu’au 31 décembre 2015, en lecture seule. Les modifications apportées à Dynamic Tag Management ne seront pas répercutées dans ces fichiers.

Pour déployer des modifications supplémentaires sur votre site depuis le 31 juillet 2015, vous devez sélectionner l’une de nos autres options d’hébergement. L’auto-hébergement (Distribution FTP ou Téléchargement des bibliothèques) est la bonne pratique que nous recommandons systématiquement, mais l’hébergement tiers d’Akamai représente également une option de qualité.

Auto-hébergement : distribution FTP

Dynamic Tag Management utilise une approche push pour exporter directement des bibliothèques JavaScript personnalisées vers l’hôte du serveur de contenu web via le protocole FTP.

Cette solution requiert un serveur FTP et des informations d’identification qui doivent être disponibles sur le serveur de contenu web pour publier les modifications apportées aux bibliothèques de Dynamic Tag Management.

Pour plus d’informations, consultez la section FTP.

  1. Dynamic Tag Management génère des bibliothèques JavaScript personnalisées.
  2. Dynamic Tag Management exporte les bibliothèques JavaScript personnalisées vers le serveur hôte via FTP.
  3. Le site web cible référence localement les bibliothèques personnalisées de Dynamic Tag Management.

Auto-hébergement : téléchargement des bibliothèques

L’application utilise une approche pull pour exporter des bibliothèques JavaScript personnalisées vers Amazon S3. Les bibliothèques sont ensuite accessibles par un processus hébergé côté serveur.

Elles sont en outre disponibles par le biais d’un téléchargement web à partir de l’interface de Dynamic Tag Management.

Cette solution requiert une extraction et une publication manuelles des bibliothèques de Dynamic Tag Management ou la création d’un processus automatisé qui extrait les bibliothèques Akamai vers le serveur de contenu web.

Bien que cette option soit celle qui prenne le plus de temps à configurer, c’est la plus sûre et la plus flexible.

Pour plus d’informations, consultez la section Téléchargement des bibliothèques.

  1. Dynamic Tag Management génère des bibliothèques JavaScript personnalisées.
  2. Dynamic Tag Management exporte les bibliothèques JavaScript personnalisées vers Akamai.
  3. Les bibliothèques personnalisées de Dynamic Tag Management sont déplacées manuellement ou par programme vers le serveur de contenu web.
  4. Le site web cible référence localement les bibliothèques personnalisées de Dynamic Tag Management.

Vous pouvez vous attendre à une amélioration des performances et à un meilleur contrôle de la sécurité en hébergeant les options de Distribution FTP et de Téléchargement des bibliothèques sur votre réseau CDN ou votre infrastructure.

D’ici la fin de cette vidéo, vous devriez être en mesure de :

  • Préciser les différentes options d’hébergement

Points à prendre en compte concernant l’hébergement (FAQ)

Tenez compte de ces questions lors du choix de votre option d’hébergement.

Posez-vous les questions suivantes au moment de choisir l’option d’hébergement la mieux adaptée à votre organisation :

  • Comment choisir une option d’hébergement ?

    Dynamic Tag Management crée et utilise divers fichiers JavaScript qui contiennent l’intégralité du code nécessaire à l’exécution du système. Ces fichiers de bibliothèque peuvent être hébergés par Adobe ou sur vos propres serveurs, au sein de votre architecture web.

    L’option d’hébergement Téléchargement des bibliothèques vous permet également d’auto-héberger les fichiers de bibliothèque. Lorsqu’un utilisateur Dynamic Tag Management autorisé apporte une modification au logiciel, notre système retranscrit ces modifications dans les fichiers de bibliothèque. Lorsque vous hébergez les fichiers de bibliothèque sur vos serveurs à l’aide de cette option, notre système a besoin d’un moyen d’apporter ces modifications à vos serveurs. Avec l’option d’hébergement Téléchargement des bibliothèques, notre système envoie un ping (une requête HTTP POST) à votre système pour informer vos serveurs qu’une mise à jour des fichiers de bibliothèque a eu lieu. Votre équipe informatique peut créer une tâche cron ou un autre processus à base de scripts, de sorte que vos serveurs puissent récupérer les fichiers modifiés. Ainsi, chaque fois qu’une modification est apportée à Dynamic Tag Management, les fichiers que vous hébergez sur vos serveurs peuvent être mis à jour de manière automatisée.

    Vous pouvez utiliser une ou plusieurs de ces options d’hébergement pour une propriété web. Toutefois, n’utilisez pas plus d’un code incorporé sur une seule page. Par exemple, vous pouvez utiliser Akamai dans vos environnements d’évaluation et l’une des options d’auto-hébergement dans vos environnements de production. Vous pouvez également utiliser l’option Akamai pour tout site, domaine ou sous-domaine hébergé par l’un de vos partenaires d’agence. Ces options vous offrent davantage de flexibilité et vous permettent ainsi d’héberger les fichiers de bibliothèque en fonction de vos besoins spécifiques.

  • Quelle est votre politique actuelle concernant les sources de contenu de sites web ?

    La réponse à cette question permet de déterminer si la bibliothèque JavaScript peut être hébergée sur Akamai, transférée vers la structure de fichiers du site web via FTP ou insérée manuellement dans la structure de fichiers par un processus côté serveur.

  • Puis-je utiliser plusieurs options d’hébergement de bibliothèque Dynamic Tag Management à la fois ?

    Oui, vous pouvez activer et utiliser le nombre d’options d’hébergement souhaité, puis utiliser différents codes incorporés pour différents domaines ou sous-domaines.

    Par exemple, vous pouvez utiliser l’option Akamai pour vos environnements de niveau inférieur, hors production, tels que l’évaluation, le développement, le test ou l’UAT. Dans le même temps, vous pouvez utiliser l’une des options auto-hébergées telles que le Téléchargement des bibliothèques pour vos environnements de production.

    Gardez en tête que vous ne pouvez pas utiliser plusieurs options sur la même page. Vous ne devez pas implémenter plus d’un code incorporé d’en-tête sur une page.

  • Quel est votre processus actuel de déploiement de contenu de site web ?

    Le processus de déploiement affecte la vitesse à laquelle les modifications peuvent être déployées sur le site à partir de l’interface d’administration de Dynamic Tag Management. Cela affecte également la durée nécessaire à l’installation initiale de Dynamic Tag Management sur le site web.

  • Quels sont la structure et le balisage actuels du site web au niveau de la page ?

    Comprendre les décisions structurelles ainsi que le balisage de base au niveau de la page du site web permet une installation correcte de Dynamic Tag Management et aide à la création de règles dans l’interface d’administration.

    Les éléments clés à identifier sont les suivants :

    • Les bibliothèques JavaScript référencées dans la section <head> de la page web.
    • Génération dynamique ou non des sections de la page, notamment les en-têtes et pieds de page.

    La connaissance des systèmes de gestion de contenu utilisés est utile pour déterminer la méthodologie d’hébergement appropriée.

Akamai

Akamai est la principale option d’hébergement externe. Akamai vous offre une expérience d’hébergement fiable. En outre, il s’agit de l’option la plus simple à implémenter. Akamai fournit des dépendances d’infrastructure tierces puissantes, telles que la recherche DNS ainsi que des temps de chargement et des heures de remise aller-retour plus rapides.

L’option d’hébergement Akamai vous permet de stocker vos fichiers de bibliothèque de propriétés web sur le réseau CDN Edge d’Adobe, qui se trouve sur l’architecture Akamai. Cette option vous permet d’installer les codes incorporés dans vos modèles de page et d’utiliser rapidement Dynamic Tag Management sans nécessiter l’implication de vos équipes informatiques et de vos serveurs internes.

REMARQUE

Depuis le 31 juillet 2015, Adobe ne prend plus en charge Amazon S3. Vos bibliothèques Dynamic Tag Management sur Amazon S3 restent accessibles jusqu’au 31 décembre 2015, en lecture seule. Les modifications apportées à Dynamic Tag Management ne seront pas répercutées dans ces fichiers.

Pour déployer des modifications supplémentaires sur votre site depuis le 31 juillet 2015, vous devez sélectionner l’une de nos autres options d’hébergement. L’auto-hébergement (Distribution FTP ou Téléchargement des bibliothèques) est la bonne pratique que nous recommandons systématiquement, mais l’hébergement tiers d’Akamai représente également une option de qualité.

En-têtes de contrôle du cache Akamai

Les en-têtes de contrôle du cache sont définis automatiquement pour les bibliothèques hébergées sur Akamai (assets.adobedtm.com).

  • Versions de production : les en-têtes de contrôle du cache sont définis sur 60 minutes.
  • Versions d’évaluation dont le nom de fichier contient -staging : les en-têtes de contrôle du cache sont définis sur 0 minute.
REMARQUE

Les navigateurs s’occupent de recevoir et de respecter les en-têtes de contrôle du cache. Certains navigateurs peuvent les ignorer.

Pourquoi choisir l’hébergement Akamai ?

Lorsque vous sélectionnez l’option Akamai dans la section Incorporer de Dynamic Tag Management, cela signifie que vos fichiers de bibliothèque Gestion dynamique des balises sont diffusés aux visiteurs à partir du réseau CDN Edge d’Adobe, qui s’exécute sur l’architecture Akamai.

Pour la fourniture de contenu à un très grand nombre de visiteurs web, Akamai est une option très robuste. Akamai exécute des réseaux redondants de nœuds équilibrés en charge et optimisés géographiquement afin de fournir du contenu aussi rapidement que possible aux visiteurs, où qu’ils se trouvent dans le monde.

Plus précisément Akamai exécute plus de 137 000 serveurs dans 87 pays sur plus de 1 150 réseaux. En termes de redondance, Akamai ne se contente pas de router d’un serveur à un autre, mais également d’un nœud de serveurs à un autre selon les besoins. Autrement dit, chaque nœud est composé de plusieurs serveurs à des fins de redondance au sein d’un même nœud. De ce fait, la défaillance d’une boîte n’est pas un problème, car les autres boîtes du nœud prennent le relais. Si un nœud est défaillant, Akamai fournit le contenu depuis le nœud le plus proche avec le même contenu mis en cache. Les nœuds sont sélectionnés de façon dynamique en fonction de l’emplacement du visiteur, de la charge de trafic et d’autres facteurs afin que le contenu soit systématiquement fourni à partir du meilleur nœud local pour chaque visiteur.

Puis-je éviter des erreurs en cas d’indisponibilité d’Akamai ?

Non. Dynamic Tag Management ne peut rien faire du côté client si la bibliothèque n’est pas disponible. Toutefois, les probabilités qu’Akamai soit indisponible sont extrêmement faibles.

Migration d’Amazon S3 vers Akamai

Migrez de l’hébergement Amazon S3 vers Akamai en remplaçant le code d’Amazon S3.

REMARQUE

Depuis le 31 juillet 2015, Adobe ne prend plus en charge Amazon S3. Vos bibliothèques Dynamic Tag Management sur Amazon S3 restent accessibles jusqu’au 31 décembre 2015, en lecture seule. Les modifications apportées à Dynamic Tag Management ne seront pas répercutées dans ces fichiers.

Pour déployer des modifications supplémentaires sur votre site depuis le 31 juillet 2015, vous devez sélectionner l’une de nos autres options d’hébergement. L’auto-hébergement (Distribution FTP ou Téléchargement des bibliothèques) est la bonne pratique que nous recommandons systématiquement, mais l’hébergement tiers d’Akamai représente également une option de qualité.

  1. Accédez à l’onglet Embed.

  2. Remplacez vos codes d’en-tête Amazon S3 actuels par les nouveaux codes d’en-tête Akamai.

    Aucune modification n’est nécessaire dans le code du pied de page.

  3. Cliquez pour mettre Akamai en position On.

    Résultat de l’étape

  4. Cliquez pour mettre l’option Amazon S3 en position Off.

    REMARQUE

    Après avoir désactivé Amazon S3, vous ne pouvez plus utiliser cet hébergement. Assurez-vous que vous n’avez plus besoin d’Amazon S3 avant de le désactiver.

    L’hébergement Akamai dans Dynamic Tag Management a un fonctionnement indépendant de tout hébergement Akamai actuellement utilisé pour votre site web.

FTP

Cette section décrit les étapes à suivre pour déployer Dynamic Tag Management à l’aide du FTP (méthodologie push).

L’option d’hébergement Distribution FTP vous permet d’auto-héberger les fichiers de bibliothèque. Lorsqu’un utilisateur de Dynamic Tag Management autorisé apporte une modification au logiciel, Dynamic Tag Managements retranscrit ces modifications dans les fichiers de bibliothèque. Lorsque vous hébergez les fichiers de bibliothèque sur vos serveurs à l’aide de cette option, Dynamic Tag Management doit apporter ces modifications à vos serveurs. Avec l’option d’hébergement Distribution FTP, Dynamic Tag Management se connecte à votre système à l’aide des informations d’identification et des emplacements de serveur saisis dans le système et y transfère tous les fichiers modifiés. Ainsi, chaque fois qu’une modification est apportée à Dynamic Tag Management, les fichiers que vous hébergez sur vos serveurs peuvent être mis à jour automatiquement.

Vous devez être administrateur pour effectuer un déploiement via FTP.

  1. Dans la propriété web, cliquez sur l’onglet Embed.

  2. Cliquez sur FTP Delivery.

  3. Fournissez les informations FTP requises pour les serveurs d’évaluation et de production, puis cliquez sur Save FTP Information.

    REMARQUE

    Cliquez sur Enable Relative Hostnames for Staging and Production Library Hosting, le cas échéant. L’activation du nom d’hôte relatif ajoute le préfixe « window.location.hostname » aux chemins d’accès de bibliothèques fournis. Cela permet à DTM de charger des scripts hébergés à partir de chemins d’accès relatifs. Ainsi, vous pouvez héberger votre bibliothèque sans modifier le chemin d’accès à chaque déploiement.

  4. Cliquez sur le bouton Activé/désactivé dans le coin supérieur droit afin de le mettre en position ON.

  5. Cliquez sur Header Code et Footer Code pour développer ces sections.

  6. Cliquez sur le bouton Copy Embed Code adéquat pour copier les codes d’en-tête et de pied de page dans votre environnement d’évaluation ou de développement.

    REMARQUE

    Le code d’évaluation doit être placé uniquement dans votre environnement d’évaluation ou de développement. Le code de production doit quant à lui être placé sur le site de production actif.

  7. Copiez le code d’en-tête et collez-le dans la section HEAD du code HTML de chaque page du site web. Placez-le aussi près que possible de la balise ouvrante <head>.

  8. Copiez le code du pied de page et collez-le dans la section BODY du code HTML de chaque page du site web. Placez-le aussi près que possible de la balise fermante </body>.

Téléchargement des bibliothèques

Cette section décrit les étapes à suivre pour déployer Dynamic Tag Management à l’aide du Téléchargement des bibliothèques (méthodologie pull).

L’option d’hébergement Téléchargement des bibliothèques vous permet également d’auto-héberger les fichiers de bibliothèque. Lorsqu’un utilisateur de Dynamic Tag Management autorisé apporte une modification au logiciel, Dynamic Tag Managements retranscrit ces modifications dans les fichiers de bibliothèque. Lorsque vous hébergez les fichiers de bibliothèque sur vos serveurs à l’aide de cette option, Dynamic Tag Management doit apporter ces modifications à vos serveurs. Avec l’option d’hébergement Téléchargement des bibliothèques, Dynamic Tag Management envoie un ping (une requête HTTP POST) à votre système pour informer vos serveurs qu’une mise à jour des fichiers de bibliothèque a eu lieu. Votre équipe informatique peut créer une tâche cron ou un autre processus à base de scripts, de sorte que vos serveurs puissent récupérer les fichiers modifiés. Ainsi, chaque fois qu’une modification est apportée à Dynamic Tag Management, les fichiers que vous hébergez sur vos serveurs peuvent être mis à jour automatiquement.

Vous devez être administrateur pour effectuer un déploiement à l’aide du Téléchargement des bibliothèques.

  1. Dans la propriété web, cliquez sur l’onglet Embed.

  2. Cliquez sur Library Download dans le volet de navigation de gauche.

  3. Remplissez l’un des champs facultatifs suivants, ou les deux :

    Option Description
    Partagé Secret Permet de chiffrer la bibliothèque Dynamic Tag Managements pendant le téléchargement. Si vous saisissez un secret partagé, le chiffrement AES-256 est utilisé pour chiffrer votre fichier .zip à l’aide de cette phrase secrète.
    URL Hook de déploiement Il est possible d’automatiser le processus de déploiement des fichiers Dynamic Tag Management sur le serveur à chaque mise à jour. Créez un script accessible par le biais de l’URL publique spécifiée. Si vous saisissez une URL Hook de déploiement, une requête HTTP POST lui est envoyée à chaque mise à jour réussie de votre lot. Le corps de la requête POST comprend un payload contenant l’URL de téléchargement du lot.
  4. Renseignez les champs situés sous Domain and Paths to Tracking File pour l’évaluation et la production.

    Spécifiez l’emplacement où se trouvent les fichiers lors du déploiement sur votre serveur. N’incluez ni le protocole, ni les barres obliques de début ou de fin. Dynamic Tag Management requiert un domaine et un chemin d’accès HTTP ou HTTPS pour les environnements de production et d’évaluation.

    REMARQUE

    Cliquez sur Enable Relative Hostnames for Staging and Production Library Hosting, le cas échéant. L’activation du nom d’hôte relatif ajoute le préfixe window.location.hostname aux chemins d’accès de bibliothèques fournis. Cela permet à DTM de charger des scripts hébergés à partir de chemins d’accès relatifs. Ainsi, vous pouvez héberger votre bibliothèque sans modifier le chemin d’accès à chaque déploiement.

  5. Téléchargez les fichiers à partir de l’URL spécifiée pour l’environnement (d’évaluation ou de production) correspondant, puis déployez-les vers l’emplacement spécifié dans les paramètres.

  6. Cliquez sur les sections Header Code et Footer Code.

  7. Cliquez sur le bouton Copy Embed Code adéquat pour copier les codes d’en-tête et de pied de page dans votre environnement d’évaluation ou de développement.

    REMARQUE

    Le code d’évaluation doit être placé uniquement dans votre environnement d’évaluation ou de développement. Le code de production doit quant à lui être placé sur le site de production actif.

  8. Copiez le code d’en-tête et collez-le dans la section HEAD du code HTML de chaque page du site web. Placez-le aussi près que possible de la balise ouvrante <head>.

  9. Copiez le code du pied de page et collez-le dans la section BODY du code HTML de chaque page du site web. Placez-le aussi près que possible de la balise fermante </body>.

Sur cette page