Création et connexion à une instance

Pour créer une nouvelle instance ainsi que la base de données Adobe Campaign, la procédure est la suivante :

  1. Créer la connexion,
  2. S'y connecter pour créer l'instance associée,
  3. Créer et paramétrer la base de données.
Remarque

Seul l'identifiant interne peut effectuer ces opérations. Voir à ce propos la section Identifiant interne.

Lorsque la console Adobe Campaign est démarrée, vous accédez à une page de connexion.

Pour créer une instance, procédez comme suit :

  1. Pour accéder à la fenêtre de paramétrage des connexions, cliquez sur le lien situé en haut à droite des champs des identifiant et mot de passe. Ce lien peut être Nouveau… ou le nom d'une instance existante.

  2. Cliquez sur le menu Ajouter > Connexion et saisissez le libellé et l'URL du serveur applicatif Adobe Campaign.

  3. Définissez une connexion vers votre serveur applicatif Adobe Campaign à partir d’une URL. Utilisez soit un DNS ou un alias de la machine, soit votre adresse IP.

    Par exemple, vous pouvez utiliser une URL de type https://<machine>.<domain>.com.

    ATTENTION

    Seuls les caractères [a-z], [A-Z], [0-9], le tiret (-) et le point sont autorisés dans l'URL de connexion.

  4. Cliquez sur OK pour valider ce paramétrage : vous pouvez alors démarrer le processus de création de l'instance.

  5. Dans la fenêtre Paramètres de connexion, saisissez l'identifiant (login) interne et son mot de passe associé afin de vous connecter au serveur applicatif Adobe Campaign. Une fois connecté, vous accédez à l'assistant de création d'instance pour déclarer une nouvelle instance.

  6. Dans le champ Nom, saisissez le nom de l'instance. Ce nom étant utilisé pour générer un fichier de configuration config-<instance>.xml et dans les paramètres de ligne de commande pour identifier l'instance, veillez à choisir un nom court sans caractères spéciaux. Par exemple : eMarketing.

    Le nom de l'instance accolé au nom de domaine ne doit pas dépasser 40 caractères. Ceci permet de limiter la taille des en-têtes "Message-ID" et d'éviter qu'un message ne soit considéré comme un spam, par exemple par un outil comme SpamAssassin.

  7. Dans les champs Masques DNS, saisissez la liste des masques DNS auxquels l'instance doit être attachée. Le serveur Adobe Campaign utilise le nom d'hôte (hostname) qui apparaît dans les requêtes HTTP pour déterminer quelle instance atteindre.

    Le nom d'hôte (hostname) est contenu entre la chaîne https:// et la première barre oblique / de l'adresse du serveur.

    Vous pouvez définir ici une liste de valeurs séparées par des virgules.

    Les caractères ? et * peuvent être utilisés comme jokers pour remplacer un ou plusieurs caractères (DNS, port, etc.). Ainsi, la valeur demo* fonctionnera ainsi aussi bien avec "https://demo" que "https://demo:8080" ou encore "https://demo2".

    Les noms utilisés doivent être définis dans votre DNS. Vous pouvez également indiquer la correspondance entre un nom DNS et une adresse IP dans le fichier c:/windows/system32/drivers/etc/hosts sous Windows et dans le fichier /etc/hosts sous Linux. Pour vous connecter à l'instance choisie, vous devez donc modifier les paramètres de connexion afin d'utiliser ce nom DNS.

    Le serveur doit être identifié par ce nom, notamment pour la mise en ligne des images dans les emails.

    En complément, le serveur doit pouvoir se connecter à lui-même par ce nom, et si possible via une adresse de bouclage (loopback) - 127.0.0.1 -, notamment pour permettre l'export des rapports en PDF.

  8. Dans la liste déroulante Langue, sélectionnez la langue de l'instance : anglais (US), anglais (UK) , français ou japonais.

    Les différences entre l’anglais américain et l’anglais britannique sont présentées dans cette section.

    ATTENTION

    La langue de l'instance ne peut plus être modifiée après cette étape. Les instances d'Adobe Campaign ne sont pas multilingues : vous ne pouvez pas passer d'une langue à une autre.

  9. Cliquez sur Ok pour valider la déclaration de l'instance. Vous devez alors vous reconnecter pour procéder à la déclaration de la base de données.

    Remarque

    Il est possible de créer l'instance à partir de la ligne de commande. Voir à ce propos la section Lignes de commande.

Sur cette page