Macros de destination définies

Décrit les macros que vous pouvez ajouter à une destination URL.

Lors de la création d'une destination URL, vous pouvez insérer les macros suivantes dans la chaîne URL. Vérifiez auprès de votre partenaire de données/de destination le positionnement correct des macros dans la destination URL.

REMARQUE

Sauf indication contraire, les macros sont facultatives. Le format italique indique un espace réservé variable.

Macro Description

%alias%

Obligatoire.

Définit l’emplacement de la valeur de segment mappée dans une URL de destination. Il s’agit généralement de l’identifiant de segment, mais il peut également s’agir du code d’intégration.

%did%

Insère l'Audience Manager de l'utilisateur dans l'URL de destination.

%dpid_data source id%

L'ID de source de données correspond à l'identifiant d'une source de données transmise à la macro.

Examinons comment cela fonctionne dans un exemple simple. Dans ce cas, nous avons un partenaire Audience Manager avec les ID et conditions suivants :

  • ID de source de données : 1
  • Un ID de client interne : CustomerABC
  • ID déclaré : Le partenaire souhaite transmettre ces valeurs en tant qu’ID déclaré 1:CustomerABC.

Pour ce faire, le partenaire %dpid_data source id% Audience Manager formate la macro comme suit :

  • %dpid_1%

La macro remplacera 1 par CustomerABC.

${GDPR}

Indique si les règlements du RGMD s'appliquent au visiteur ou non. Utilisez cette macro pour inclure le consentement dans les segments envoyés aux destinations URL intégrées à IAB. Voir Module d’Audience Manager pour IAB TCF pour plus d’informations.

${GDPR_CONSENT_XXXX}

Chaîne de consentement (y compris l’ID du fournisseur IAB) collectée lorsque des visiteurs fournissent ou refusent le consentement sur votre site. Utilisez cette macro pour inclure la chaîne de consentement dans les segments envoyés aux destinations URL intégrées à IAB. Remplacez XXXX par l'identifiant du partenaire de destination. Voir Module d’Audience Manager pour IAB TCF pour plus d’informations.

%http_proto%

Détecte le protocole utilisé dans la page Web parente et l’insère dans l’URL de destination. Par exemple:
 

  • si la page Web est https://aam_client.com, cette macro sera remplacée par https://url-destination.com
  • si la page Web est http://aam_client.com, cette macro sera remplacée par http://url-destination.com

%mcid%

Insère l' Experience Cloud ID dans l'URL de destination.

%region%

Insère la région Data Collection Server (DCS) dans l’URL de destination. Afin de minimiser la latence, lorsque le visiteur effectue un appel HTTP à Audience Manager, il est redirigé vers le centre de données DCS le plus proche. Pour ce faire, le service DNS est capable de détecter l’emplacement du visiteur et de le diriger vers le centre de données approprié.

%rnd%

Exécute une fonction de masquage du cache en insérant un nombre aléatoire dans l’URL de destination. Cela empêche les navigateurs de diffuser du contenu mis en cache.

%timestamp%

Insère un horodatage UNIX dans l’URL de destination afin d’empêcher les navigateurs de diffuser du contenu mis en cache.

Mise en cache avec les macros de destination

Les macros %rnd% et %timestamp% insèrent des valeurs uniques dans une chaîne URL pour empêcher la mise en cache du navigateur.

Mise en cache avec %rnd% et %timestamp%

Les navigateurs mettent en cache (enregistrent) le contenu fréquemment demandé en mémoire. Lors du chargement d’une page, le contenu enregistré est diffusé à partir du cache plutôt qu’à partir d’un serveur distant. Ce processus permet de conserver des temps de téléchargement efficaces, car les données sont utilisées localement plutôt qu’à partir d’un autre emplacement. Cependant, comme la mise en cache ne nécessite pas d’appel au serveur, elle peut fausser le rapports en diminuant artificiellement le nombre de requêtes uniques.

La suppression du cache empêche les navigateurs d’enregistrer et de réutiliser du contenu. Cette technique utilise un code qui insère un nombre aléatoire ou un horodatage dans une chaîne URL, ce qui la rend unique au navigateur. Par conséquent, chaque appel HTTP est comptabilisé comme une requête distincte au serveur. Le fait de forcer un nouvel appel de serveur pour chaque requête permet de conserver la précision du rapports et de réduire les incohérences. Audience Manager fournit deux macros pour la déformation du cache :

  • %rnd%: Insère un nombre aléatoire dans une URL.
  • %timestamp%: Insère la date et l’heure Unix dans une URL.

Comparaison de %rnd% et %timestamp%

Les deux macros empêchent la mise en cache, mais %rnd% peut être plus efficace. Par exemple, avec %timestamp%, si plusieurs utilisateurs vue simultanément une page, ils obtiennent la même valeur de date/heure. Par conséquent, URL n'est pas unique et plusieurs appels ne sont comptabilisés qu'une seule fois. Cependant, %rnd% génère une valeur numérique unique pour chaque appel (même si les utilisateurs voient simultanément la même page). Cela signifie que la chaîne URL contient des valeurs différentes et est comptée comme unique.

Sur cette page