Plug-in Adobe : getPageLoadTime

IMPORTANT

Ce plug-in est fourni par le service Adobe Consulting afin de vous aider à tirer le meilleur parti d’Adobe Analytics. Le service à la clientèle d’Adobe ne fournit pas d’assistance pour ce plug-in, pas même pour l’installation ou le dépannage. Si vous avez besoin d’aide sur ce plug-in, contactez le gestionnaire de compte de votre organisation. Il peut organiser une réunion avec un consultant pour obtenir de l’aide.

Le plug-in getPageLoadTime utilise l’objet de performance JavaScript pour vous permettre de mesurer le temps nécessaire au chargement complet d’une page. Adobe recommande d’utiliser ce plug-in si vous souhaitez mesurer le temps de chargement des pages.

Installation du plug-in à l’aide de balises dans Adobe Experience Platform

Adobe propose une extension qui vous permet d’utiliser les plug-ins les plus couramment utilisés.

  1. Connectez-vous à l’interface utilisateur de la collecte de données à l’aide de vos identifiants Adobe ID.
  2. Cliquez sur la propriété de votre choix.
  3. Accédez à l’onglet Extensions, puis cliquez sur le bouton Catalogue.
  4. Installez et publiez l’extension Plug-ins Analytics communs.
  5. Si ce n’est pas déjà fait, créez une règle intitulée « Initialiser les plug-ins » avec la configuration suivante :
    • Condition : aucune
    • Événement : Core - Bibliothèque chargée (Haut de la page)
  6. Ajoutez une action à la règle ci-dessus avec la configuration suivante :
    • Extension : plug-ins Analytics communs
    • Type d’action : initialisation de getPageLoadTime
  7. Enregistrez et publiez les modifications apportées à la règle.

Installation du plug-in à l’aide de l’éditeur de code personnalisé

Si vous ne souhaitez pas utiliser l’extension du plug-in, vous pouvez utiliser l’éditeur de code personnalisé.

  1. Connectez-vous à l’interface utilisateur de la collecte de données à l’aide de vos identifiants Adobe ID.
  2. Cliquez sur la propriété de votre choix.
  3. Accédez à l’onglet Extensions, puis cliquez sur le bouton Configurer sous l’extension Adobe Analytics.
  4. Développez l’accordéon Configurer le suivi à l’aide d’un code personnalisé, qui affiche le bouton Ouvrir l’éditeur.
  5. Ouvrez l’éditeur de code personnalisé et collez le code de plug-in fourni ci-dessous dans la fenêtre de modification.
  6. Enregistrez et publiez les modifications apportées à l’extension Analytics.

Installation du plug-in à l’aide d’AppMeasurement

Copiez et collez le code suivant n’importe où dans le fichier AppMeasurement après l’instanciation de l’objet de suivi Analytics (à l’aide de s_gi). La conservation des commentaires et des numéros de version du code dans votre mise en œuvre permet à Adobe de résoudre les éventuels problèmes.

/******************************************* BEGIN CODE TO DEPLOY *******************************************/
/* Adobe Consulting Plugin: getPageLoadTime v2.0.1 with performanceWriteFull, performanceWritePart, performanceCheck, and performanceRead helper functions (Requires AppMeasurement and the p_fo plugin) */
function getPageLoadTime(){function l(){var a=performance.timing;if(0<a.loadEventEnd&&(clearInterval(window.pi),""===window.cookieRead("s_plt"))){var b=window,d=b.cookieWrite;var c=a.loadEventEnd;var f=a.navigationStart;c=0<=c&&0<=f?6E4>c-f&&0<=c-f?parseFloat((c-f)/1E3).toFixed(2):60:void 0;d.call(b,"s_plt",c);window.cookieWrite("s_pltp",window.pageName)}window.ptc=a.loadEventEnd}if(arguments&&"-v"===arguments[0])return{plugin:"getPageLoadTime",version:"2.0.1"};var e=function(){if("undefined"!==typeof window.s_c_il)for(var a=0,b;a<window.s_c_il.length;a++)if(b=window.s_c_il[a],b._c&&"s_c"===b._c)return b}();"undefined"!==typeof e&&(e.contextData.getPageLoadTime="2.0.1");window.pageName="undefined"!==typeof e&&e.pageName||"";window.cookieWrite=window.cookieWrite||function(a,b,d){if("string"===typeof a){var c=window.location.hostname,f=window.location.hostname.split(".").length-1;if(c&&!/^[0-9.]+$/.test(c)){f=2<f?f:2;var h=c.lastIndexOf(".");if(0<=h){for(;0<=h&&1<f;)h=c.lastIndexOf(".",h-1),f--;h=0<h?c.substring(h):c}}g=h;b="undefined"!==typeof b?""+b:"";if(d||""===b)if(""===b&&(d=-60),"number"===typeof d){var k=new Date;k.setTime(k.getTime()+6E4*d)}else k=d;return a&&(document.cookie=encodeURIComponent(a)+"="+encodeURIComponent(b)+"; path=/;"+(d?" expires="+k.toUTCString()+";":"")+(g?" domain="+g+";":""),"undefined"!==typeof cookieRead)?cookieRead(a)===b:!1}};window.cookieRead=window.cookieRead||function(a){if("string"===typeof a)a=encodeURIComponent(a);else return"";var b=" "+document.cookie,d=b.indexOf(" "+a+"="),c=0>d?d:b.indexOf(";",d);return(a=0>d?"":decodeURIComponent(b.substring(d+2+a.length,0>c?b.length:c)))?a:""};window.p_fo=window.p_fo||function(a){window.__fo||(window.__fo={});if(window.__fo[a])return!1;window.__fo[a]={};return!0};"undefined"!==typeof performance&&p_fo("performance")&&((e=performance,e.clearResourceTimings(),""!==window.cookieRead("s_plt")&&(0<e.timing.loadEventEnd&&clearInterval(window.pi),this._pltLoadTime=window.cookieRead("s_plt"),this._pltPreviousPage=window.cookieRead("s_pltp"),window.cookieWrite("s_plt",""),window.cookieWrite("s_pltp","")),0===e.timing.loadEventEnd)?window.pi=setInterval(function(){l()},250):0<e.timing.loadEventEnd&&(window.ptc?window.ptc===e.timing.loadEventEnd&&1===e.getEntries().length&&(window.pwp=setInterval(function(){var a=performance;0<a.getEntries().length&&(window.ppfe===a.getEntries().length?clearInterval(window.pwp):window.ppfe=a.getEntries().length);""===window.cookieRead("s_plt")&&(window.cookieWrite("s_plt",((a.getEntries()[a.getEntries().length-1].responseEnd-a.getEntries()[0].startTime)/1E3).toFixed(2)),window.cookieWrite("s_pltp",window.pageName))},500)):l()))};
/******************************************** END CODE TO DEPLOY ********************************************/

Utilisation du plug-in

La fonction getPageLoadTime nʼutilise aucun argument. Lorsque vous appelez cette fonction, elle ne renvoie rien. Elle définit plutôt les variables suivantes :

  • s._pltPreviousPage : page précédente qui vous permet d’établir une corrélation entre le temps de chargement et la page précédente.
  • s._pltLoadTime : temps (en secondes) nécessaire au chargement de la page précédente.

Le plug-in getPageLoadTime crée deux cookies propriétaires :

  • s_plt : temps (en secondes) nécessaire au chargement de la page précédente. Expire à la fin de la session du navigateur.
  • s_pltp : valeur de la variable s.pageName telle qu’elle a été enregistrée dans la demande d’image Adobe Analytics précédente. Expire à la fin de la session du navigateur.

Exemple

// 1. Run the getPageLoadTime function if the pageName variable is set
// 2. Set prop10 to the load time of the previous page
// 3. Set eVar10 to the name of the previous page
// 4. Set event100 to the load time (in seconds) of the previous page. A numeric event is required to capture this value.
// You can then use event100 in calculated metrics to obtain the average page load time per page.
if(s.pageName) s.getPageLoadTime();
if(s._pltPreviousPage)
{
  s.prop10 = s._pltLoadTime;
  s.eVar10 = s._pltPreviousPage
  s.events = "event100=" + s._pltLoadTime;
}

Historique des versions

2.0.1 (26 mars 2021)

  • Correction d’un problème en raison duquel le plug-in ne définissait pas correctement les valeurs sur l’objet s.

2.0 (19 mars 2021)

  • Ajout du numéro de version comme donnée contextuelle.

1.0 (22 mai 2018)

  • Version initiale.

Sur cette page